Accueil > Sétif profond >

Bougaa : Un agent de Sonelgaz condamné à un an de prison

jeudi 13 décembre 2018, écrit par : F. Senoussaoui

Le tribunal de Sétif a rendu, mardi, son verdict dans une affaire de falsification d’un certificat de scolarité d’un agent de l’agence de la direction de distribution de l’électricité et du gaz de Bougaâ (wilaya de Sétif).

Selon des sources bien informées, le mis en cause qui a été condamné à une année de prison ferme n’est toujours pas suspendu par mesure conservatoire en attendant que la justice rende son jugement définitif. Il est à rappeler que le pot aux roses a été découvert après authentification du titre, voire le certificat justifiant le niveau demandé sur la base duquel l’agent a été recruté depuis plus de six ans.

La direction de Sonelgaz de Sétif n’a procédé à l’authentification qu’après avoir reçu une lettre anonyme dans laquelle il a été signalé que l’agent n’a pas le diplôme requis pour le poste qu’il occupe. “Pourquoi la direction de Sétif n’a-t-elle pas procédé à l’authentification juste après le recrutement, à savoir en 2012 ?”, se sont interrogés plusieurs personnes ayant assisté à la séance de plaidoirie. Pis encore, des travailleurs de Sonelgaz se demandent pourquoi le mis en cause n’a pas été suspendu par l’administartion juste après avoir reçu le document attestant que le certificat de scolarité présenté par l’indélicat agent est falsifié.

Liberté


Partager cet article :
16 commentaire(s) publié(s)
staifi fel ghorba :
C’est une histoire a dormir debout L’injustice algérienne n’a pas trouvé mieux que s’en prendre a un pauvre ouvrier et après 6 ans de travail a l’entreprise VOTRE CHER président BOUTEFTIFA n’a pas falsifier son dossier médicale au vu et au su de tout le monde pour briguer son 4 éme mandat pourquoi personne n’a rien dit pauvre Algérie ,pauvre peuple
Commentaire n°284006 :
Il est très facile de comprendre que cette affaire n’est pas catholique, c’est affaire de règlement de comptes et de coups bas. Une lettre anonyme n’a aucun cadre légal, mais hélas les cadres de la Sonelgaz ont peur et ne sont pas compétents de régler cette affaire en interne entre hommes. Cette fraude n’a pourtant apporté aucun préjudice à la société mais elle a permis a cet agent de travailler dans la dignité uniquement. En regardant la code pénal, chapitre 5, art 222, la peine d’un an de prison ferme est trop sévère, je pense six mois avec sursis aurait très équitable. C’est toujours les plus petits et sans soutiens qui payent. Le gouvernement actuel a inondé le marché par de la monnaie faite du vent avec des grands préjudices à l’économie nationale, personne n’en parle sans oublier le faux Docteur Zaibat avec son rahmet rabbi qui n’a jamais été inquiété par la justice (...)
aba :
il est le probleme, tout est faux, meme nos diplomes ne sont paas reconnus .
belguacem :
cet hommec est un simple resposable il na pas volers li chercher pour travaille’allesz-y- alleurs voir au niveau d alger les ziguoto en traphique( bechecara ) comme rabrab il jamais payer les impots a nnees precedentes atittre d exemple
Woman :
Il y a eu falsification de diplôme pour le prévenu et délation anonyme pour celui qui l’a dénoncé : un tricheur et un délateur ! Que l’Algérie est belle dans sa morale et sa bonne éducation ! Triste affaire
le berri :
il a travaille 6 annees donc il est apte le diplome pour de simples boulots na aucun sens et ce monsieur veut seulement gagnier honnettement sa vie cest son droit il ya juriprudence donc woman la ferme
mehdi :
Cet homme est employé chez Sonelgaz depuis 6 ans. S’il n’a pas été inquiété , avant cet lettre anonyme, c’est qu’il remplissait bien sa tâche. Autrement dit , il était à la hauteur de sa tâche , même s’il a falsifié son certificat de scolarité. Je vous raconte une histoire véridique. Pendant les années 70, j’ai connu un élève qui a réussi son bac lettres, alors qu’il était en classe de 3e ( actuelle 4e année moyenne). Bien sûr, il a du falsifié son certificat de scolarité , pour pouvoir passé le bac , en tant que candidat libre. Maintenant il est professeur universitaire de psychologie quelque part in England. Conclusion : Jugez les gens selon leurs compétences, les diplômes viennent après… C’est ce que fait Uncle Sam.
Commentaire n°284020 :
Suite, Il y’en a un vice dans les procédures, les merdiers de la Sonelgaz ne devront pas prendre en considération les lettres anonymes, elles n’ont pas de caractère légal en vertu de l’instruction de Sellal (Note 09 du 4 janvier 2016) et la justice devra récuser la lettre anonyme. Les sociétés publiques restent ancrées sur des gestions archaïques et imbéciles. Dans le secteur privé ce problème n’aura aucun sens et il est réglé sur le champ entre hommes et le secteur privé à besoin de la compétence et la rentabilité en non pas un torchon de papier. Il faut laisser cet agent dans la tranquillité et il doit continuer à travailler
Commentaire n°284024 :
Si on se met à ce jeu là ,80% de la population active seront en prison....
simple d’esprit :
Une bonne discussions entres collaborateurs. Ou mieux encore un véritable conseil. peut clarifier rapidement la situation et les liens en milieux de l’entreprise. aurait éviter la justice. Biens mal acquis ne profite jamais.
khier :
DELATEUR, delateur,ça rappel les années noires de la guerre d algerie, pas joli, pas joli du tout,ce pays fait peur,les gens font peur, a sa sorti de prison, ils n aura plus qu a etre clando en France, pour vendre des cigarettes du bled. Le pauvre, il voulait , vivre et travailllé au pays, mal lui en pris.
Commentaire n°284043 :
Incompétence de la direction ? Couverture pour ces faux documents et corruption de la direction ? Délation prise en compte par la direction après tant d’années ? Pauvre Algérie, pauvres algérien-ne-s, noyé-e-s dans les faux papiers, les bakchichs, les magouilles, et les détournements d’argent à tous les niveaux, et particulièrement au plus haut niveau de l’Etat, où les dirigeants volent le peuple algérien..... et magouillent contre la Constitution pour le vote logique en avril 2019 pour la Présidence de la République (et pour préserver leurs seuls intérêts financiers). 1 2 3 VIVA L’ALGÉRIE c’est pas les Etats-Unis !
NAWARA LAFAYETTE :
Pourquoi surcharger les Tribunaux avec cette affaire Il faut licencier ce type et ceux qui l’ont embauché ! Cela sent la corruption et le népotisme à plein nez - chez Sonelgaz ils essaient de faire un maximum de bruit pour cacher qu’ils sont entrain de chier dans leur froc !! Journaliste continuez votre enquête du côté de Algerie Telecom Lafayette , vous ne serez pas déçus !!
Commentaire n°284077 :
@ el berri pardon honnêtement vous dites ? En falsifiant et en truquant ? Drôle d’honnêteté, il va falloir aller dans un dictionnaire chercher le sens des mots si pour vous être honnête c’est tricher et mentir et ben ! Enfin on peut rire un peu !
aissa :
Trouver que ce travail est honnête illustre malheureusement que l’Algérie devient petit à petit un pauvre pays, et/ou certains pauvres algériens malheureusement !!!! Salam.
une ancienne de Setif :
Laissez ce pauvre citoyen tranquille ! Pourquoi l inquiéter pour ça alors Qu Il est dans l entreprise depuis 6ans sans aucun problème ! Il ne demande qu â travailler .Un an de prison pour ça ç est vraiment injuste et méchant !Ce n est Pas lui qu Il faut jeter en prison , Mais Tous les voleurs et corrompus au pouvoir, qui ont des comptes â l étranger et se ôtent des villas en Espagne Et dans le sud de la france !!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus