Accueil > Sétif profond >

La cimenterie de Ain El Kébira s’engage dans la dépollution

samedi 6 mai 2006, écrit par : La Nouvelle République, mis en ligne par : Boutebna N.

La cimenterie de Ain El Kébira se trouve à 20 km du chef-lieu de la wilaya de Sétif. Elle fait partie de la première génération des cimenteries installées en Algérie.
Elle est entrée en production en novembre 1978. Le process de production utilisé est une technologie par voie sèche, d’où dégagement important de poussières dans l’atmosphère. 90 t/an de poussières et de dioxyde de carbone étaient générées par cette cimenterie. Les concentrations en poussières atteignaient les 150 mg/Nm3 d’air
Dans le cadre de l’action continue de dépollution industrielle, un vaste programme de modernisation et de rénovation des équipements anti-pollution a été lancé par la SGP Ciments et le ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement. Après Chlef, Béni Saf, Raïs Hammidou et bientôt Hamma Bouziane, la cimenterie de Ain Kébira s’engage dans la dépollution. La cimenterie de Ain Kébira a bénéficié de ce programme de dépollution en installant un dispositif moderne de filtres a% manche avec un objectif de qualité de 10 mg/Nm3 d’air. La norme environnementale est de 30 mg/Nm3 d’air ; le montant de cet équipement s’élève à 1 043 756 DA Le dispositif anti-pollution sera inauguré le 6 mai 2006 par le ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement. En juin 2007, le même dispositif d’épuration des gaz et poussières sera fonctionnel à la cimenterie de Hamma Bouziane. Les cimenteries ne sont donc pas appelées uniquement à améliorer la qualité du ciment et à baisser leurs prix de revient, mais aussi à remédier aux problèmes de pollution causés par les rejets des poussières qu’elles dégagent à tous les niveaux de la fabrication du ciment. Les Groupes Ciment ont signé des contrats de performance environnementale avec M. Chérif Rahmani, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement. A l’instar des autres installations industrielles, aujourd’hui la dépollution des industries algériennes et leur mise à niveau environnementale ont pris leur vitesse de croisière afin de placer l’Algérie sur le chemin de l’excellence au niveau des normes et des standards internationaux.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus