Accueil > Sétif profond >

Après plusieurs années d’isolement : Beni Ourtilane aura son hôpital

lundi 3 juillet 2006, écrit par : Farid Benabid, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

Situé à 70 km au nord-ouest de Sétif et comptant près de 60 000 habitants, Beni Ourtilane, chef-lieu de daïra, sera bientôt doté d’un hôpital d’une capacité de 60 lits.
Cette localité, située dans une zone montagneuse, au relief accidenté, et mitoyenne avec les communes de Beni Mohli, Beni Chebbana et Aïn Legradj qui jouissent d’une forte densité de population, souffre d’un énorme déficit en structures sanitaires. Les habitants étaient contraints d’évacuer leurs malades, ainsi que les parturientes vers les villes de Sétif et Bougaâ. En période hivernale, les risques sont plus grands, surtout que la route est souvent bloquée par les chutes de neige, particulièrement abondantes dans la région.
Le nouvel hôpital, constitué d’un service d’urgence et d’un autre de gynécologie- obstétrique, soulagera, à coup sûr, les habitants de cette petite localité qui commence à sortir peu à peu de l’isolement, notamment avec l’inscription de plusieurs projets de développement local relatifs à la réfection du réseau routier et le raccordement au réseau de gaz naturel.

Farid Benabid


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
MOURAD :
BONNE NOUVELLE POUR LA VILLE DE BENI OURTILANE QUI A VRAIMENT BESOIN D’UN HOPITAL A LA HAUTEUR DE SA POPULATION.EN ESPERANT QUE CELUI CI SOIT DOTE D’EQUIPEMENTS MODERNES ET EN NOMBRE SUFFISANT. MOURAD B

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus