Accueil > Sétif profond >

Hammam Guergour : plusieurs projets réalisés

dimanche 28 janvier 2007, écrit par : La Nouvelle République, mis en ligne par : Boutebna N.

En entamant sa visite à travers la daïra de Hammam Guergour par la petite localité d’Akerkar, dépendant de la commune de Draâ Kebila, le wali de Sétif a inspecté le projet de l’alimentation en eau potable. Avec une enveloppe estimée à près de 1 milliard de centimes, la réalisation d’une station de reprise et la construction d’un réservoir de 500 m3 ont été lancées, un projet qui a été réceptionné., En matière des travaux publics, Bedoui Noureddine a inspecté le projet du chemin communal 172 reliant Aïn Cherchara et Krima et la RN74 sur une distance de près de 20 km, un projet qui connaît un taux d’avancement avoisinant les 40%.

Et dans l’objectif de désenclaver près de 5 villages de la région de Draâ Kebila et aussi relancer le développement économique local, il a été question de l’entretien du chemin communal 161 reliant Hammam Guergour, Draâ Kebila et la RN 74 sur 18 km pour un montant de 20 millions de dinars et pour un délai de quatre mois. Le chef de l’exécutif a, par la même occasion, décidé de réhabiliter le tronçon reliant Draâ Kebila et Maoklane, le CC 110 sur une distance de 13 km et a aussi ordonné l’activation dans l’entretien du CC 161, en dégageant une enveloppe financière de 10 milliards de centimes.
Les locaux commerciaux ont aussi été à l’ordre de la visite du wali, au nombre de 36 et qui enregistrent un taux de réalisation avoisinant les 25% pour des délais variant entre 4 et 5 mois.

Lors de sa rencontre avec les citoyens à Draâ Kebila, le wali de Sétif s’est engagé à régler le problème de l’assainissement que connaît la région, avec la consécration d’un montant de 7 milliards de centimes, et aussi le règlement du problème de l’alimentation en eau potable d’une manière définitive en instruisant l’Algérienne des eaux à entreprendre la gestion dans un avenir immédiat. Le premier responsable de l’Exécutif, et toujours en réponse aux préoccupations des citoyens, a décidé de réaliser un centre de santé doté d’une maternité et s’est aussi engagé à octroyer des aides au logement et la réalisation d’une maison de jeunes type 3 en 2007.
La délégation s’est ensuite rendue sur le site devant abriter un nouveau lycée, dont le coût global est estimé à près de 15 milliards de centimes et qui sera doté d’une salle de sport et d’un auditorium. Il a aussi visité le projet de réalisation des 40 logements sociaux, 20 situés à Lemroudj et 20 autres à Ouled Ali, ensuite il a inauguré le nouveau CEM d’une capacité d’accueil de 560 élèves avec une demie-pension en cours de réalisation. Sur les mêmes lieux, le wali a inspecté la situation du projet de l’achèvement de l’AEP dans la région qui consiste notamment en la pose des conduites de distribution et la construction d’un réservoir de 250 m3 de capacité et qui réglerait le problème de près de 5 000 habitants. Au lieudit Makhchouf, le wali a visité le projet de réalisation d’un pont reliant la RN74 et le CC 161 sur une distance de 20 mètres linéaires pour une enveloppe évaluée à 2 milliards de centimes, ensuite, après avoir inspecté les 18 locaux professionnels en cours de construction, le wali a saisi l’occasion d’un exposé sur la protection de Oued Chaâbet Leghrib, le projet achevé en juin 2006 a coûté près de 7 millions de DA. Une telle réalisation permettra l’installation progressive d’une végétation herbacée. Le wali s’est ensuite rendu dans la localité de Ouled Ayad où il a inspecté le projet d’un centre sportif de proximité qui englobe des salles de sport et d’animation. Il s’est ensuite dirigé vers la zaouia de Sidi El Djoudi où les travaux ont atteint le taux de 90%. La station d’épuration des eaux usées aura été le projet qui a suscité beaucoup d’intérêt ; cette réalisation, qui est à 80% de l’achèvement du génie civil, a coûté 105 milliards de centimes.

Le wali a ensuite inspecté les projets de réalisation d’un CEM qui sera achevé en juin 2007, ainsi que le chantier du nouveau siège de la daïra de Hammam Guergour avant d’inaugurer une nouvelle salle de soins et clôturer la visite d’inspection et de travail par le projet des 30 logements sociaux.


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
GOUDJIL OMAR :
les locaux comerciaux réalisé a draa kebila sont construis ilicitement sur un terrain privé sans aucun respect de la reglementation en viguer d’éxpropriation ces terrains ne figurent pas sur les reserves fonciére de L’APC ils sont la propriété des héritiers GOUDJIL SAID.l’occupation de ces terrains est ilégale c’est un acte d’abus d’otorité de la part du président de L’APC.

Voir en ligne : hammam guergour plusieurs projets réalisé

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus