Collision entre un bus et une voiture pres d'El Maouane au Nord de Sétif : 16 blessés dont deux graves
Accueil > Sétif profond >

Le gaz de ville en point de mire à Aïn Abessa

dimanche 27 mai 2007, écrit par : N. L. El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Le premier responsable de la wilaya de Sétif s’est rendu à Aïn Abessa, au nord-ouest de la wilaya, pour une visite d’inspection et de travail. Il a d’abord procédé, sous les applaudissements de la population, au lancement des travaux d’alimentation en gaz naturel de la ville de Aïn Abessa.

Le projet inscrit comprendra un réseau de transport de 17 km et celui de distribution de 33,35 km pour une enveloppe de plus de 43 milliards de centimes. Le réseau de transport sera financé à 90% par la wilaya et le reste par Sonelgaz. 1400 branchements seront effectués et toucheront une population de 9800 âmes. Les travaux de réalisation ont été attribués à des entreprises privées. L’opération, entamée le 13 mai dernier, durera 12 mois et permettra l’amélioration des conditions de vie de la population, un essor économique et industriel de la région sans nuire à l’environnement. La population a réservé un accueil très chaleureux au wali et ne s’est pas privée d’exprimer sa détresse et de lancer des appels aux responsables pour la prise en charge de ses problèmes : « N’oubliez pas les jeunes », entendat-on à maintes reprises. Après cela, M. Bedoui s’est rendu sur les hauteurs de la ville pour rendre hommage au moudjahid Chouaf Dahmane, né en 1924, ancien détenu au camp de concentration de Kasr Taïr, et décoré de la médaille de l’ALN. Là, le premier responsable de la ville a exprimé fierté et honneur de faire partie de cette race d’hommes qui ont tant sacrifié pour leur pays. Il a aussi promis d’installer un musée dans chaque daïra pour faire connaître aux générations futures la gloire et le sacrifice de leurs ancêtres. Deux autres vieux moudjahidine seront distingués et recevront l’hommage du chef de l’exécutif de la wilaya de Sétif, Doukhi Layachi, ex-commissaire politique, âgé de 82 ans, ainsi qu’Osmani Nechadi (El Bekhouche), 92 ans, et son épouse Rabiaâ dont la maison servait de refuge et de base aux maquisards de l’ALN. Après les hommages, tous les présents ont partagé dans la convivialité le repas préparé par la famille.

N. L. El Watan


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
aclia :
enfin ! AÎN ABESSA va pouvoir se développer, elle a longtemps était la ville maudite, elle est restée figée depuis plus de 40 ans ;en comparaison avec d’autres villes( AÏN ARNAT ,EL EULMA...). le projet de créer des musées est tout à l’honneur de Monsieur le Wali, car il ne faut jamais oublier le prix fort payé pour notre liberté et la dignité des générations avenirs. QUE DIEU BENISSE TOUTES LES BONNES OEUVRES

Réponse :

salam alikom alhamdolah le gaz a AIN ABESSA ,pour dir moi je suit de el kharba et je suis telement ravi d entendre que le gaz en fin il va passè par notre village(el kharba)el mohim .basah il ya pas que le gaz qui manque il ya aussi les infrastructures sportives et culturelles surtot dans les village voisin de AIN ABESSA (el kharba el batha takouka chabat chorfa et d autre) hab igoul machi que le gaz en fin rabi est avec nous wa nchallah tasagam l algerie wa salam .

Réponse de Samah :

Salam Alikoum je trouve ca très bien je voulé savoir si notre petit village Bouhira sera egalement équipé ??? En effet vivant en France mais rentrant regulierement au pays j’aimeré savoir si on pourra en benificier ???

Réponse de BARBOUCHA BELHAM LAKHROUF :

SALAM ALIKOM WLAD AIN ABESSA wachrakom ca va wala walo .wachrah tayeb rouse .moi j ai passé 7 ans a chaayba au CEM PUIT AU LYCEE et je gard au fond de moi de belles. souvenires car je vie actuelement en france et avant j habitais a EL KHARBA .EN FIN je passe un grand bonjour a tuot mes amis de ain abessa (RIDA NDJAR.NABIL BOUFARMA.KAABOUB BEN GHADFA.ZAABAR CHABAN.FARES DIB.GOURLETE HASNAOUI et je passe egalement le bonjour a tout mes prof du lycee et les survieants(semcheddine rahmouni guergouri dagla babouri ).wa salamoalikom
ADEL :
BONJOUR , SALAM PN POUR LE WALI DE SETIF JE PENSE QUE VOUS ETES UN HOMME DE PAROLE ET DE TERRAIN MAIS SI JE PEUX VOUS POSER UNE QUESTION VOUS NE CROYEZ PAS QU’ON EN A MARRE DES MUSEES ET DES STATUTS DE LIBERTE ON VEUT DES USINES DES IMMEUBLES, ET VOUS ETES RESPONSABLE DEVANT ALLAH DE TOUT SE QUE VOUS FAITES ET MERCI POUR CE QUE VOUS DEVEZ FAIRE ( CAR C VOTRE DEVOIR) ALORS CEST ALLAH QUI VOUS RECOMPENSERA vous pouvez me repondre sur mon mail salam ala man itabaa el houda

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus