Accueil > Sétif profond >

Projet des grands transferts

lundi 18 juin 2007, écrit par : H. Mustapha La Nouvelle République, mis en ligne par : Boutebna N.

Le secteur des ressources en eau jouit d’une place prépondérante dans la stratégie de la wilaya s’agissant d’un secteur vital et structurant tant par son impact social que par ses volets économie et investissements.

Toutes les actions engagées ciblent la satisfaction des besoins en AEP des populations.

A ce titre, ce secteur vient de bénéficier d’une enveloppe financière de 11 milliards 800 millions pour 76 opérations pour les adductions en eau potable, les retenues collinaires, l’assainissement et les forages qui toucheront les 50 communes de la wilaya.

Dans le cadre aussi du programme des Hauts-Plateaux, une opération a été lancée pour la réalisation de 29 forages, d’une enveloppe financière de 2 milliards 900 millions dans le cadre du programme sectoriel pour l’amélioration du cadre de vie de la population. Ces projets toucheront la ville de Sétif où les grandes agglomérations verront des adductions et des rénovations.
Ce secteur a entamé déjà le projet de la réalisation de 3 stations d’épurage des eaux usées à El-Eulma, Bougaâ et Aïn-Oulmène.

Parallèlement à ce programme, la wilaya de Sétif a bénéficié de 20 opérations structurantes. 102 millions de dollars pour le projet des grands transferts

Selon le DHW, M. Bouras : « Cette enveloppe financière consiste à transférer du barrage hydraulique d’Ighil-Emda (Béjaïa) vers le futur barrage de Maouane (10 km de Sétif) qui permettra le renforcement de l’alimentation en eau potable de 10 agglomérations (Sétif-Aïn Abessa, Guidjel, Mezroug, El-Ouricia, Aïn-Arnat, Aïn-Oulmane, Guelal) regroupant une population de 780 000 habitants et l’irrigation des hautes plaines sétifiennes. Quant au second barrage dont la source est Iraguène-Draâ-Diss vers la région d’El Eulma avec 9 agglomérations (Maouia, Beni-Fouada, Tachouda, Aïn-Sebt, Beni-Aziz), pour une population de 920 000 âmes et l’irrigation d’une superficie de 20 000 ha de la région d’El Eulma.

Ces opérations de grande envergure se traduisent par les grands transferts avec une création d’une capacité de stockage de 318 millions m3 destinés à l’AEP et la prise en charge en eau potable pour 900 mille habitants et une irrigation de 35 800 ha des plaines de Mezloug et Guelal.
Ces projets aussi engendreront la création de 50 mille emplois. Le travail en concertation du DHW avec M. le wali a permis la réalisation de ces projets qui permettront à la population de la wilaya un cadre de vie meilleur.

H. Mustapha La Nouvelle République


Partager cet article :
2 commentaire(s) publié(s)
sétifien :
MR LE WALI BADOUI NOUREDDINE,BRAVO.
azzedine :
Merci Monsieur le wali ,C’est tres bien ,mais il faut faire vite, et controlé les entrepreneurs et les projets parce que il y a une grande mafia entre ces entrepreneurs ...

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus