Accueil > Sétif profond >

Le secteur de l’éducation à Sétif fait son bilan

Résultats scolaires jugés satisfaisants et structures d’accueil d’envergure
mercredi 18 juillet 2007, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

En matière de chiffres officiels, le pourcentage de réussite au baccalauréat s’élève, cette année à Sétif, à 53,80%, une situation jugée « satisfaisante » par le premier responsable du secteur de l’éducation, à l’occasion du bilan de l’année scolaire 2006-2007. Si le lycée de Beni Fouda, situé dans la daïra de Beni Aziz, a enregistré le taux de réussite le plus élevé de la wilaya, avec 69,50%, l’école privée Ennour, par contre, a occupé la dernière position, parmi les 56 lycées que compte la wilaya, avec seulement 27,91% de réussite. « Des mesures seront prises à l’encontre des établissements à faible résultat », a déclaré le directeur de l’éducation en s’adressant à « ceux qui n’ont pas assumé entièrement leurs responsabilités ». Aussi, les détails des informations communiquées font apparaître que la filière des lettres et langues étrangères a enregistré, particulièrement cette année, des résultats satisfaisants au baccalauréat (64,71%), comparativement à la filière scientifique qui n’a récolté que 33,64%.

Cependant, le premier responsable de l’éducation note un fait historique enregistré depuis l’indépendance à Sétif : 16 élèves au total ont obtenu la mention « très bien ». Sur un autre registre, l’examen du BEM, pour sa première session dans le cadre de la nouvelle réforme du système éducatif, a donné un pourcentage de 55,50% de réussites, alors que l’examen de 6ème a enregistré un taux de 91,02% d’élèves admis à l’enseignement moyen l’année prochaine. Dans le cadre de la politique nationale de rapprochement de l’école des élèves et de la « lutte » contre l’échec scolaire, le directeur de l’éducation de la wilaya de Sétif note avec satisfaction la réception de 9 écoles primaires, de 4 CEM et de 3 lycées au cours de l’année scolaire 2006-2007, alors que 36 écoles,
36 CEM et 21 lycées sont en cours de réalisation. Cependant, l’année scolaire 2007-2008 verra la livraison de 16 écoles, de 18 CEM et de 17 établissements de l’enseignement secondaire.

Si l’accélération dans la réalisation des programmes inscrits dans la wilaya de Sétif en matière d’infrastructures scolaires a permis de fixer les élèves des zones déshéritées et d’atténuer les difficultés de la poursuite du cursus scolaire, sur un autre volet, la situation actuelle du secteur éducatif a permis également l’ouverture de nouveaux postes d’emploi. Certaines personnes, rencontrées au niveau de l’académie, affirment qu’un déficit a été enregistré cette année au niveau du personnel enseignant de langue française. Fait unique certes,mais au rythme de l’avancement des projets inscrits dans le domaine des infrastructures du secteur de l’éducation à Sétif, le parcours du combattant enduré traditionnellement par les étudiants sortants est appelé désormais à s’inscrire sur le registre du passé.

Abdelhalim Benyelles, La Tribune


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
la justice :
si certains eleves ont pu decrocher leur examen c’est grace au manque de conscience de pas mal de ’enseignants qui ont permis la fraude et qui ont meme aidé les candidats au detriments des bons eleves surtout à lexamen de sixieme.d’un autre cote je felicite tous les eleves qui ont fourni de grands efforts pour la reussite.bravo les bacheliers !

Réponse de Zaher de BOUGAA :

Tant que Benbouzid est à la tête de ce secteur très sensible il ne faut jamais espérer en un avenir serein.Durant quinze années il a ruiner notre école. Il a encourager l’inconscience professionnelle au sein du personnel éducatif notamment chez 65% du corps enseignant.Les résultats dont on avance ne sont que des chiffres combinés comme ceux des élections algériennes.Nous exhortons monsieur le Président de la république à restructurer ce secteur avant qu’il ne soit tard.
Akchiche :
En plus de la quantité, une importance majeure doit être donnée à la qualité des enseignements. L’école fondamentale a été appliquée durant une vingtaine d’année sans donner les résultats escomptés. En effet, La méthode d’enseignement sur laquelle est basé ce système est la mémoire. Par contre l’intelligence et la logique ont été évacuées du dictionnaire de l’élève. A la fin du cursus scolaire et universitaire, nous avons obtenu (sans généraliser) des diplômés analphabètes !!! En contre partie des diplômes délivrés, les connaissances aquises sont limitées. Le mérite du système actuel est de rendre l’élève et l’étudiant plus actifs et plus autonomes : analyse, interprétation, ........ Espérons que cette génération cueillira les fruits de cette réforme car ceux de l’école fondamentale étaient ........amers (...)
sniper :
Mes enfants vont à l’école de BENBOUZID et ça me révolte. Ce ministre n’a rien à voir avec l’enseignement et il compromet sérieusement l’avenir de nos enfants. Ni les parents d’élèves ni le corps enseignant ne sont d’accord avec les méthodes de ce ministre incompétent qui est pourtant à ce poste (pourtant trés sensible) depuis plus de 15 ans. La vérité c’est qu’il est intouchable du fait de ses liens de parenté (par alliance) avec de hauts responsables russes. Notre président de la république a-t-il le droit d’hypothéquer l’avenir de nos enfants, juste pour ne pas froisser ces russes ? Moi, je dis qu’il n’a pas le droit et c’est une des raisons qui font que je n’ai aucune confiance en lui. Je n’ai pas besoin d’un président qui fait semblant d’engueuler les ministres devant les caméras ou qui les menace. J’ai besoin d’un président qui prend des (...)
Lahcene / 166 Lots Loktarat :
Merci de donner une importance au secteur de l’éducation dans la W. de sétif, mais je voudrais bien que le premier résponsable de la willaya de sétif de tourner sa tête vers la daira de Ain oulmene et notament la ville de A/ oulmene ou manque plusieurs infrastructures ( CEM, Lycées et surtout un centre pour UFC ).

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus