Accueil > Sétif profond >

Logements sociaux à Sétif : 700 unités à distribuer en mars

mardi 5 février 2008, écrit par : F. Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

“Pas moins de 700 logements sociaux locatifs seront distribués au courant du deuxième trimestre de l’année en cours à El Eulma et Sétif”, a déclaré le wali de Sétif, M. Bedoui, lors d’une visite de travail et d’inspection qui l’a conduit à Sétif, El Eulma et Ouled Saber, pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux des différents chantiers de réalisation des logements. En effet, les commissions d’attribution des logements sociaux des daïras d’El Eulma et de Sétif arrêteront, dans les prochains jours, les listes des heureux bénéficiaires de logements avec respectivement 370 et 400 unités.

Selon des informations recueillies auprès des responsables, des centaines, voire des milliers de dossiers ont été étudiés au cours de l’année écoulée en préparation pour distributions. Par ailleurs, le chef de l’exécutif a annoncé que les promoteurs entameront la distribution des logements réalisés dans le cadre du type social participatif dès la fin du mois en cours.

À Sétif où 1 874 LSP sont en construction depuis le début de l’année 2005, 1 078 unités seront distribuées incessamment, lit-on dans un communiqué de la cellule de communication de la wilaya. À El Eulma, une grande partie du programme en cours sera livrée aux souscripteurs à partir de la fin du mois de février, cependant, les autorités ont décidé de ne livrer aucun logement avant l’achèvement des travaux de viabilisation et des structures d’accompagnement, à savoir les écoles primaires, les CEM, la Poste, la crèche. Rappelons que les travaux de construction et de finition des logements, qui ont fait couler beaucoup d’encre et de salive, ont été achevés depuis plusieurs mois.
Les bénéficiaires attendent toujours la remise des clefs qui mettra fin à leur souffrance et au calvaire qu’ils endurent depuis des années. “Cela fait plus de six mois que je paye le loyer chez un particulier à 13 000 DA le mois et la banque retient 8 000 DA sur mon salaire qui ne dépasse pas les 23 000 DA”, nous a affirmé un souscripteur à un logement participatif. “Nous attendons avec impatience la remise des clefs”, a-t- il renchéri.
Pour les aides au logement rural, les services des directions concernées, en étroite collaboration avec les APC, ont réussi à financer l’octroi de 9 500 aides soit 9 500 logements sur les 17 000 unités prévues.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°9608 :
METTRE UN SYSTEME SOUS RESEAU INFORMATIQUE ( SECURISE ) NATIONAL DE BENEFICIAIRE DE LOGEMENT , CA FILTRERA BEAUCOUPS DE SPECULATEURS .

Réponse de ETTAHADDI :

le fichier national, ça existe depuis trés longtemps.
Zizou :
Bonjour ! J’espère que ma soeur et son mari qui attendent un logement depuis 1975 vont en bénéficier. la patience, l’injustice et la hogra ont des limites. a bon entendeur, salut !

Réponse de noureddine :

cher zizou danc je ne suis pas le seul dans la liste des attend .il on paser de dezaine d´anne mais toujour on attend une chance-fi arde el watan el djarair.donc toi depuis 1975 a ce jour, moi ausi depuis 1985 a ce jour la -rien a dire cher zizou(alah ya aitina saber in chaa alah-seulement on demande (chbere )pas plus que ça,rien a dire que salut tous a la prochain fois in chaa alah
Halim de Sétif :
lit-on dans un communiqué de la cellule de la communication de la wilaya, a déclaré le wali, selon les informations recueillies auprès des responsables, le chef de l’exécutif a annoncé, mais il s’agit bien de la lesture d’un communiqué officiel de la tutelle. Où est donc la touche du journaliste, faite d’investigation, de recherche de la vérité, d’objectivité et, d’information ?
abdou :
étant citoyen de la la daire d’ain azel(beida bordj) et vu que mon pere avait déposé depuis plus de cinq ans des dossiers pour avoir son droit a une aide pour le logement rural mais en vain. tous le monde sait comment la confection de la liste des bénéficiaires se fait surtout durant le mandat précédant avec des corrupteurs et des hommes vénaux.je ne sais comment expliquer le fait que tout un village comme celui d’ouled mbarek ne bénéficie d’aucune aide( aucune personne de chez nous ne figure dans la liste des bénéficiaires non affichée !!). sommes nous des citoyens comme les autres ou juste des gens à qui on fait appel durant les rendez vs électoraux ? comment expliquer qu’une personne connue de son opulence de part tout le monde( des commerces a la daira, des hectares de terrains agricoles, des troupeaux d’ovins et de bovins, cinq ou plus de camions...etc)soit bénéficiare d’une aide pour un logement rural alors que son juste voisin dont la ribambelle d’enfants dépasse huit ames habitant deux (...)
citoyen :
arretez svp de faire de nous des survivants à l’aube du troisiéme millinaire
Commentaire n°9945 :
comment ca a distribuer j ai l impression que c est grutuit et aussi un privilege, je dirai a attribuer de plus il serai tant que l algerie humanise un peu et arrete de vivre dans la regression
malek :
l’auteur de l’article semble oublier qu’on est en l’an 2008 et le temps de l’ere socialiste est révolue quand il dit distriduer ( ça me rappelle feu Boumediene quand il distribuait les benefices aux fellahs ) et je rejoins donc l’avis de mon predecesseur internaute en proposant d’autre termes plus approprié à la situation. Ceci d’une part , de l’autre , il est clair que l’auteur de l’article n’est concerné ni de près ni de loin du problème car , s’il aurait fait ses investigations , il s’en rendrait compte que même le délai de fin du premeir trimestre est à revoir sachant que la sonelgaz n’a rien branché encore ( ni gaz ni electricité) et , de ce fait , l’arcticle est completement sterile tant qu’il n’apporte rien au lacteur et plus encore aux postulants des ces logements qui , une fois encore , ont tout donné et que ce n’est pas gratuit comme la plupart des logement sociaux ( gratis )distribués auparavent dans des circonstances où le pays etait dans l’anarchie la plus totale (...)
rougi :
on se moque des citoyens honnete comment un pere de famille qui a 04 enfants et habite dans un etat critaire et ne peux s’aquerir le logement sociale pour cause il est professseur au cem et ne peux meme pas ètre recus par le wali apres plusieur demande d’audiance et on donne le logement social pour des gens qui apres l’avoir vont acheter voiture et refaire l’appartement avec le prix d’acheter une .
sami :
c’est grave, et rédicule ? il faut sortir de ce visse, là où il y a pas l’égalité et la bonne justice, rien ne change pour notre pays. Depuis des années le citoyen algérien attend son bonheur, et jusqu’à quand ? dans un pays très riche en la matière. Mes chers lecteurs, comment vous expliquez cette équation : logement = (terrain+ matériaux+ mains d’oeuvre + x ) sachant que les responsables ont le x , mais pour le libérer ou bien précisément pour le placé dans sa bonne place, non. sachant ausssi que les caisses sont pleines ; mais on ne c’est pas quoi faire avec ?. tout simplement, pour s’en sortir de ce cercle il faut trouvé le x. soyez réaliste, et communiquez moi le x= ?, vous aurez la suite en détaille.
noureddine :
bonjour j´ai deposse trois dossier pour un logement a ain el kebira dans l´anne 1985.mes j´ai jamais reuçu la reponse du monsieur le responsable de orbanisme de ain el kebira,malheuresment quil ya que du silence.en reste toujour a la liste d´attend.merci monsieur le responsable.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus