Collision entre un bus et une voiture pres d'El Maouane au Nord de Sétif : 16 blessés dont deux graves
Accueil > Sétif profond >

Aïn Azel : La cité Achour mise en quarantaine

samedi 17 mai 2008, écrit par : Azza R. El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

La cité Achour compte parmi les cités les plus anciennes et les plus peuplées de la commune de Aïn Azel.

Chose qui ne lui a pas été, pour autant, propice à un développement conséquent. Les responsables, qui se sont succédés à la tête de la commune, n’ont pas semblé se rappeler de l’existence du coin, et aucun projet de développement n’a bénéficié à cet espace qui vit encore sur les vestiges de l’ère de l’Indépendance. Les poteaux électriques en bois, chancelants et sur le point de tomber et causer des dégâts, pouvant s’avérer terribles, en sont l’exemple parfait, en donnant un aperçu effrayant de la cité. Autre héritage, le réseau d’AEP et celui des eaux usées qui n’ont connu aucun changement. Les diamètres des canalisations sont dépassés et ne permettent plus l’évacuation des déchets de la cité qui, eux, ont augmenté. Les routes sont une autre cause du calvaire des citoyens ; aucune voie n’est carrossable et ne mérite son nom ; les chemins sont à l’état de pistes, et les souffrances des habitants sont intenses, hiver comme été. Il convient de signaler que les services concernés n’ont pas opéré la moindre réhabilitation de ces routes depuis très longtemps. Toutefois, ce qui attise encore plus la colère des citoyens, c’est l’éclairage public quasiment inexistant, selon les habitants, qui demandent aux autorités de se rappeler de leur existence et d’inscrire dans leurs projets la réhabilitation d’un quartier qui ne peut éternellement demeurer en quarantaine.


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°14472 :
Ce n’est malheureusement pas le cas de douar Achour uniquement. Regardez l’ancien Belazem, au coeur de l’actuel quartier, où des maisons en terre s’écroulent sous le poids de l’âge ! N’est-ce pas honteux que des quartiers, témoins d’évènements de notre glorieuse révolution s’effacent peu à peu devant l’arrogance d’un luxe tapageur favorisé par l’ignorance et le complexe du colonisé de nos responsables qui n’ont vu le developpment d’une cité qu’à travers l’angle droit du quadrillage romain. Combien de Casbah l’Algérie a-t-elle perdue ? Hachami
staiifi :
Les états d’ames de SERRAR ,la destination de ses prochaines vacances ,le devenir de l’ENTENTE sont plus considérés par nos internautes . Le constat est affligeant et la rareté des intervenants sur certains sujets est inconvenant . Les commentaires sur le Douar Lahsassna, Ain el Keébira , Béni Fouda , les évènements du 8 mai 45 , démontrent de leur non participation à la vie citoyenne et ne méritent nullement ce forum . Considérez cet écrits comme une mise en garde car les bonnes volontés fuiront ce site et la dérive constatée lors de certains sujets m’éffraie .Tout n’est qu’haine de l’autre , d’avis rétrogrades , et le futur n’est guère meilleur . Cordialement.

Réponse de KHALI :

Je me permets de vous dire que : 1 - il n’y a pas vraiment lieu d’afficher tout ce péssimisme. 2 - il n’ a pas lieu non plus de vous prendre pour -le tuteur- des internautes, chacun est libre de parler du sujet qui lui plait. 3 - Malgré tout, je vous salue.

Réponse de staifi/nocéen :

Mais , cher Khali ,le pessimisme est une opinion propre à l’ètre humain et l’occulter est faire preuve d’irresponsabilité.Le sacre arabe de l’Entente m’a ravi car j’y étais, avec mes fils à Blida mais de là , à applaudir et n’avoir une pensée à tous les gens souffrant des mauvaises conditions dans lesquels ils se dépètrent , loin de toute considérations politiciennes et partisanes, il est de mon droit de citoyen de m’offusquer et de dénoncer ce manque de civisme et de maturité de certains internautes .L’Algérie n’avancera pas sans un coup de pied dans cette gangue d’irresponsables ,incapables de faire pousser un gazon, d’aligner trois phrases cohérentes et sacrilège suprème , de nous orienter vers des futils sujets de conversations. Laissez votre conscience vous guider et vous n’aimerez que mieux cette Algérie car comme disait Rachid Mekhloufi : Méritons-nous ce pays ? Je vous remercie néanmoins d’avoir répondu et pour cela, je m’incline à cet (...)
Walid 69 :
Bonjour’ Cela m’attresite profondément de voir les quartiers de la vllle où j’ai grandi dans un état aussi délabré. La gestion d’une commune n’est, sans doute, pas une mince affaire.envisager des solutions et mettre en oeuvre des moyens pour aboutir à leur concrétisation nécissite la participation d’esprits éclairés. Dés lors, Une profonde mutation du système électoral municipal s’impose. L’aisance financière dont bénéficie le pays actuellement ne doit pas étre mal exploité par des gestionnaires qui n’ont pas la compétence requise pour gérer les structures communales.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus