Accueil > Sétif profond >

Bougaâ : Histoires d’eau, d’électricité et de chemins

dimanche 14 septembre 2008, écrit par : L. Hammachi, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

es habitants de la commune de Bougaâ ont vécu, la semaine passée, le calvaire avec les coupures d’électricité et le forfait de l’eau.

En plus des coupures du courant électrique, qui ont touché toute la région, et pour lesquelles Sonelgaz n’a pas pu intervenir, ni mettre fin à la situation incommodante, les habitants de Bougaâ ont eu à subir la panne sèche d’eau, sachant que les robinets sont restés à sec presque une semaine durant, ce qui a obligé la majorité des gens à aller chercher cette source vitale ailleurs. A ce propos, des citoyens outrés diront : « Heureusement qu’il y a Dar Chorfa et Aïn Meddah (deux sources naturelles), sinon c’est la catastrophe. Le grand malheur c’est que les services de Sonelgaz et ceux de l’ADE n’ont même pas daigné informer les gens de ces coupures qui n’ont que trop incommodé les citoyens ».

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, les habitants des quartiers de Bouchegouf et de Khanoussa ont protesté, en fin de la semaine dernière, devant le siège de l’APC, demandant une intervention rapide et réelle des responsables locaux pour remettre en état les chemins de leurs quartiers qui ne cessent de se dégrader. « La situation est devenue insupportable, les chemins de nos deux quartiers sont impraticables, cela fait des années que l’accès principal se dégrade, et les responsables locaux ne s’offusquent en outre pas. L’hiver s’annonce et la situation sera sans doute intenable », dira un habitant de Bouchegouf, avant que son voisin n’ajoute : « Le chemin principal menant du stade communal, vers Bouchegouf et Khanoussa, n’a de chemin que le nom, cela fait longtemps que la route est déformée. Les dernières intempéries l’ont fortement endommagé. L’on s’est, une nouvelle fois, déplacé au siège de la l’APC pour protester et demander l’intervention des gestionnaires de la cité ». Et pour calmer les esprits, les responsables de l’APC ont promis d’intervenir dans les prochains jours, pour le cas échéant, mettre un terme au supplice des citoyens des secteurs précités.


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
Zaher de BOUGAA :
L’absence totale des élus locaux est vraiment remarquable au niveau de notre paisible localité.Comment expliquer qu’un élu n’est pas en mesure d’assumer ses responsabilités en toute liberté qui attend les instructions du chef de la daira pour réagir à tel ou tel problème.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus