Accueil > Sétif profond >

Hammam Sokhna d’El-Eulma la bien-nommée !

vendredi 19 décembre 2008, écrit par : Mostefa Djafar, Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : Boutebna N.

e petite bourgeade, située sur la route nationale reliant Sétif à Batna et distante de 25 km d’El-Eulma, ayant autrefois regroupé l’ancienne station balnéaire et le village socialiste, Hammam Sokhna est devenue, avec le temps, une jolie ville ayant bénéficié, durant les deux dernières décennies, de grands programmes, entre une maison de la culture, un siège de daïra, des CEM et un lycée technique, en plus de logements sociaux.

De petite bourgeade, située sur la route nationale reliant Sétif à Batna et distante de 25 km d’El-Eulma, ayant autrefois regroupé l’ancienne station balnéaire et le village socialiste, Hammam Sokhna est devenue, avec le temps, une jolie ville ayant bénéficié, durant les deux dernières décennies, de grands programmes, entre une maison de la culture, un siège de daïra, des CEM et un lycée technique, en plus de logements sociaux. Ces dernières années, la ville a bénéficié de la construction de deux grands complexes privés qui, avec l’ancien, ne désemplissent jamais. Les curistes d’un jour venant de tous les coins de l’Est algérien. Il faut réserver bien à l’avance pour s’offrir une cure dans cette eau salée et très riche en minéraux qui sort des entrailles de la terre chauffée naturellement pour le bien-être de tous. D’autre part, l’ancien complexe abrite des bungalows qu’il est possible de louer durant presque toute l’année. Les marchands de brochettes agrémentent les lieux et tout le monde (curistes et passagers) profitent du calme et de l’hospitalité de la ville. La commune engrange des rentrées d’argent non négligeables qu’elle investit dans l’urbanisation. Hammam Sokhna est promise à un bel avenir avec la construction prochain d’un grand complexe de céramique, en partenariat avec des investisseurs tunisiens, qui emploiera un grand nombre de chômeurs.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus