Accueil > Sétif profond >

Chutes de neige et aéroport fermé

lundi 9 février 2009, écrit par : K. Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

es Hauts-Plateaux sétifiens ont renoué hier avec les chutes de neige qui ont fait l’affaire des agriculteurs qui se frottent les mains de satisfaction ainsi que les gestionnaires des ressources hydriques, soulagés par les importants apports qui en découleront. Ces quantités permettent au barrage de Aïn Zada d’atteindre les 102 000 000 de mètres cubes pour une contenance de 1 250 000 m3. Les 13 retenues collinaires d’une contenance de 3 400 000 m3, devant irriguer plus de 100 hectares, ne sont pas restées en rade. Leur taux de remplissage dépasse largement les 75%. Les chutes de neige accompagnées d’un vent violent et d’une baisse drastique du thermomètre, qui a atteint hier matin -1c°, ont non seulement perturbé la circulation mais coupé de nombreuses routes.

Plusieurs localités du nord de la région sont restées des heures durant isolées. Les chutes de neige, dont l’épaisseur a dépassé à certains endroits les 40 cm, ont rendu la circulation des plus difficiles. Ces exécrables conditions climatiques ont perturbé la scolarité de centaines d’élèves et des étudiants étaient coincés chez eux et ont été fortement ressenties par la population, qui ne trouve plus de gaz butane en bouteille. Ces averses sont à l’origine de la fermeture hier de l’aéroport de Sétif. Les vols vers Paris, Lyon et Alger ont été simplement annulés. Afin de déblayer la neige et rétablir le trafic, plus de 100 engins d’entreprises publiques et privées ont été mobilisés par la direction des travaux publics, qui met à l’épreuve les maisons cantonnières réalisées dernièrement. Pour s’enquérir de la situation prévalant au niveau de Guenzet, chef-lieu de daïra difficile d’accès, nous avons joint par téléphone le docteur Benadouda, le P/APC de la localité précitée, qui nous a dit : « En dépit des grandes quantités de neige dans la région, la municipalité qui s’est dotée d’un chasse-neige est arrivée à ouvrir la route Guenzet-Harbil-Boufarouj- Bougaa, le plus important axe routier, principale voie d’accès à la commune qui n’a pas été isolée. »


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°22765 :
Les robinets seront toujours secs, neige ou pas neige. C’est géré par des yahouds .

Réponse de TAHAR DE MAOKLANE :

C EST NORMAL MON AMI ! CELA FUIT DE PARTOUT .. LES TUYAUX FUIENT ..LES ROBINETS FUIENT ...LES ALGERIENS FUIENT ...

Réponse de je suis mort :

les yahoud ne font pas ça ils massacre les palestiniens pour l’occupation des territoires par leurs freres yahoud. quant à nous ?

Réponse de kamel de villefranche sur saone :

salem alikoum , dejat hamdoulah pour les saisons qui se face encore correctement,nous somme dans une des regions du monde qui n’est tjr pas toucher par la polution, alors j’atire vos atantion pour eduquer nos enfants au civisme, cela serra dejas pa mal

Réponse de citoyen :

a el eulma on a02heures de distributions chaque deux jours 02jours,en fevrier en juillet ?pleu ou neige la meme chose et a la fin du trimestre on paye les pot casse de EPS facture enorme ,taxe de distribution,taxe assinissement abonnement timbr......

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus