Accueil > Sétif profond >

Les chefs d’établissement et les surveillants généraux en formation

mardi 31 mars 2009, écrit par : F. Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

a formation des cadres de l’éducation de trois wilayas — Sétif, Béjaïa et Bordj Bou-Arréridj —s’étalera sur 8 semaines dans la capitale des Hauts-Plateaux.

La wilaya de Sétif a été choisie par le ministère de l’Éducation nationale pour abriter la formation des cadres de l’éducation nationale dans deux spécialités, à savoir les directeurs d’écoles primaires et les surveillants généraux de trois wilayas à savoir Sétif, Béjaïa et Bordj Bou-Arréridj.
En effet, pas moins de 280 professeurs et enseignants du primaire seront formés au niveau de l’annexe de l’Institut national de formation du personnel de l’éducation d’El-Harrach qui a élu domicile au niveau du lycée Ibn Rachik de Sétif. La durée de formation des futurs cadres du secteur est de huit semaines.

Les élèves stagiaires suivront, par ailleurs, une formation pratique au niveau des établissements de l’éducation nationale de la wilaya de Sétif et auront à passer un examen de fin de cycle de formation qui sera couronné par un diplôme qui leur permettra d’accéder au poste supérieur de responsabilité. La direction de l’éducation de la wilaya de Sétif a procédé aux préparatifs qui permettront de recevoir les élèves stagiaires dans de bonnes conditions. “Nous avons tout préparé pour accueillir les futurs cadres dans de bonnes conditions et nous avons choisi le meilleur encadrement pédagogique pour assurer une bonne formation qui permettra de mieux gérer nos établissements, ce qui se répercutera sans nul doute sur la qualité de l’enseignement et les résultats scolaires”, nous a déclaré le directeur de l’éducation nationale. À cet effet, les cours et l’encadrement durant les regroupements pédagogiques et le stage pratique seront assurés par des compétences de la wilaya, à savoir des inspecteurs généraux, des professeurs universitaires, des directeurs de lycée et des directeurs de CEM. D’autre part, nous avons appris que la direction de l’éducation de la wilaya compte récupérer les deux ITE cédés au ministère de l’Enseignement supérieur depuis quelques années.

Notons que l’INFPE d’El-Harrach a ouvert, cette année, quatre nouvelles annexes de formation à Bouira, Biskra, Batna et Sétif. Ces derniers sont rattachés aux différents centres régionaux.

Pour la formation des enseignants du primaire et l’amélioration de leur niveau, la direction de Sétif compte près de 2000 enseignants inscrits dont 402 en première année, 725 en deuxième année et 713 en troisième année. L’année passée, la wilaya de Sétif, à l’instar d’autres wilayas du pays, a connu la sortie de la première promotion formée d’une trentaine d’enseignants qui ont obtenu l’équivalence d’une licence qui leur permettra d’accéder à un grade supérieur (professeur de l’enseignement primaire).


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus