Accueil > Sétif profond >

Djemila revit !

mardi 7 avril 2009, écrit par : Mostefa Djafar, Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : Boutebna N.

epuis le début du printemps, l’on assiste tout au long de la semaine et surtout durant les week-ends à un engouement particulier des visiteurs et excursionnistes pour la belle cité romaine « Cuicul ».

Située au nord de la wilaya à 32 km de la ville d’El-Eulma et à une cinquantaine de kilomètres de celle de Sétif, Djemila accueille quotidiennement des centaines de personnes (des familles entières, des écoliers, des lycéens et collégiens, des scouts...) venues à la découverte des sites romains, notamment le musée où sont exposées différentes pièces archéologiques et les ruines avec l’arc de triomphe, les bains, la placette du marché, la prison et autres découvertes qui forcent l’admiration. Et pour corser le tout, le magnifique théâtre bien conservé et où a lieu chaque année le festival international. La petite ville de Djemila qui s’est agrandie et développée avec notamment deux CEM, un lycée et une auberge de la jeunesse offre d’autres commodités avec un nouvel hôtel-restaurant au pied du site pour le plus grand bien des clients surtout étrangers et qui affluent en nombre impressionnant. Elle doit aussi attirer des investisseurs surtout pour l’hébergement et la restauration malgré le relief accidenté de la région. Les tour-operators et agences de voyages devraient s’impliquer aussi et présenter à la clientèle des séjours grâce à des dépliants et une publicité dans les journaux vantant la beauté du paysage et les ruines romaines dans un cadre enchanteur. Djemila est devenue une ville verte et ouverte sur le monde où le pique-nique des familles agrémenté par une animation non-stop des jeunes dans une ambiance de fête lui confère le titre de destination touristique de premier plan dans la wilaya.


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
omar :
certes la beaute du site attire les grandes foules pour des balades printanires cependant restentl implication des agences de tourismes qui peuvent apporter leur eau au moulin a l instart de cette agence tentouna qui nous a toujours donne satisfaction en matieres d organisation de ces rondonees esperant que d autres agence suivent pour le bien etre des nos jeunes qui visteront ces endroits historiques
Commentaire n°26814 :
c est vrais que c est une tres belle ville je suis aller et je retournerais cette ete
A Nedjar :
Oui,il y a ,dieu merci, une très forte reprise,j’y étais la semaine dernière avec des amis venus d’Oran à qui j’ai offert cet agrément.C’est Autant dire que je suis à chaque fois émerveillé par le site autant que je suis déçu par l’organisation.Aucun guide,aucune indication,le site est livré à l’abandon transformé en un vaste souk ou on vous agresse presque pour vous vendre un produit.Les vestiges ne sont pas respectés.le grand buste est dégradé par les tagueurs.C’est autant dire que le site est livré à la débandade.seule consolation,le restaurateur du coin et les commerçants en produits artisanaux sont très gentils et très corrects. J’ai omis de signaler la présence remarquée des agents de la garde communale qui font tout pour assurer la sécurité des personnes (...)

Réponse de EL-MEREG :

Et dire qu’en l’été 1963,ma première visite à Djemila, il y avait comme guide un vieillard en gandoura et chèche, de 70 ans environ,très dynamique parlant correctement arabe,français et anglais.Il narrait sans aucune hésitation l’histoire des habitants des lieux,les romains bien sur.Il connaissait les noms,les dates d’évènements de l’époque romaine.Il avait aussi la charge du musée qu’il nous avait fait visiter avec la mème maitrise.Il connaissait vraiment son sujet.Hélas,50 ans après on arrive pas à former un guide pour ces lieux.
Commentaire n°27796 :
HIER J’AI VISITE DJEMILA,ARRIVE SUR LES LIEUX UN LOURD SILENCE M’EMPARA,LA MEMOIRE VITE S’IMPOSA AVEC UNE PHRASE DE L’ECRIVAIN ALBERT CAMUS QUI DISAIT( IL EST DES LIEUX OU MEURT L’ESPRIT POUR QUE NAISSE UNE VERITE)DES LIEUX OU LE SILENCE BRISE LE PRESENT ET LE FUTUR LOINTAIN, DANS CHAQUE COIN DE CE MONDE S’ENGOUFFRE DES HOMMES A L’ESPRIT MAGIQUE ET L’IMAGINATION DE SES DIEUX PLANENT TOUJOURS DANS CES VASTES COLINES POUR ANNONCER A SES VISITEURS LES NOCES D’UNE DEESSE.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus