Accueil > Sétif profond >

17 juin, journée mondiale de lutte contre la désertification

Le désintéressement de la direction concernée…
jeudi 18 juin 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

a célébration de la Journée mondiale de lutte contre la désertification fut un non événement pour la direction censée représenté le ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Environnement et du Tourisme à Sétif. Et pourtant, la wilaya de Sétif n’est pas épargnée par ce problème planétaire sérieux où les espaces réservés aux plantes fourragères destinées au bétail et autres de presque toutes les région sud et sud-est de la wilaya sont menacées.

L’exemple de Hammam Sokhna dont la régression des pâturages et des plantations alfatières est flagrante et la menace de la désertification dans les régions du sud fait état d’une évolution de 74% de la superficie globale, soit des milliers d’hectares, alors que 0,5% se transforment en désert et plus d’une centaine d’hectares sont engloutis par les dunes de sable, selon une étude réalisée par M. Benslimane, A. Hamimed, W. El Zerey, A. Khaldi et K. Mederbal, intitulée « Analyse et suivi du phénomène de la désertification en Algérie du nord ». Toutefois, la direction des forets de la wilaya de Sétif est à encourager en ce sens, pour avoir élaboré un riche programme pour célébrer cette journée, comportant des expositions de photos, projection de films vidéo, visites sur le terrain des réalisations de reboisement et de fixation des dunes et animations d’émissions radio en association avec les collectivités locales et la société civile.


Partager cet article :
16 commentaire(s) publié(s)
aba :
Bonjour, ce n’est pas par des vedios et des commentaires qu’on lutte contre la désertification de l’alegerie, parcequ’elle toute menacée, les villes sont poussiereuses et deviennent les principeaux danger pour la santé publics. agissont avec un programme continu et une sensibilisation ininterropue avant qu’il ne soit trop tard.bonne chance

Réponse de Atatürk :

Tu as raison, ce n’est pas la sensibilisation avec des videos qu’il faut. Il faut agir ! En lisant l’article, on dirait une journée contre la tabagisme.

Réponse de sihmedia :

le sable vous englouti monsieur, la preuve vous avez compris l’article autrement
Dr Salima NE :
la directions des forets font toujours un excellent travail mais sans faire de bruit ils sont vraiment à encouragé, mais cette direction de M Cherif Rahmani, il faut qu’elle bouge sinon la desertification la touchera....si elle n’est pas déja englouti sous les dunes de sable....pauvre Algerie

Réponse de SOS DESERTIFICATION ARRIVE :

Vous avez raison chère confrère car les forets font un excellent travail et mois meme j’ai eu l’occasion de faire des sorties avec leurs personnels à savoir ALLECHE,BOULAHLB,KHERCHI ET à leur tete le conservateur. IL ont toujours coopéré avec les étudiants de l’Université et surtout d’écologie ;par contre la direction de l’environnement a toujours refusé de recevoir ces étudiants et il faut user des canaux du piston pour qu’elle -les reçoivent. C’est vrai elle ne fait que récupérer les évènement comme ce fut lors de la fameuse journée du 04 juin 2009. Avec cette cadence le désert est aux portes de sétif.Messieurs des forets penser SVP à implanter un brise vent au sud de sétif proche de l’autoraute EST-OUEST entre Sétif et MEZLOUG.

Réponse de lahcene el berchi :

Si vous ne faites pas la distinction entre « moi » et « mois ». Vous avez entièrement raison de lancer un SOS :« SOS DESERTIFICATION ARRIVE » ,pas celle des villes mais celles des cerveaux. Comme disait quelqu’un « :Il y a un terrible problème avec le cerveau. L’intelligence n’est pas nécessairement garantie à la livraison de l’organe. : ». a bon entendeur salut.

Réponse de EL ADOUANI :

Ah oui lahcene c’est vrai mais la désertification est aussi dans l’esprit des copies -collés comme toi. le mois c’est votre méchanceté envers les autres et moi c’est votre ignorance. En algérie on a besoin de cerveaux pleins gras comme le votre car au lieu de commenter le sujet vous etes toujours entrain de surveiller les autres.Vous ne commencez jamais les commentaires mais vous ne faites que crtiquer les autres0 Vous osez parler de cerveau qui fonctionne avec le système trinaire et contient des cellules encores inconnues des scientifiques.contentez vous de surveiller les oublis des -S- oubien les fautes d’ortographe du temps unique rouge,vert et bleu.

Réponse de lahcene el berchi :

ne vous eloignez pas vous risquez de perdre le fil.vous n’avez pas a etaler vos infos sur le cerveau a fin de nous epater. moi je sais une chose cher ami , la culture c’est comme la confiture moins on n’en a plus on l’etale.et c’est votre cas.
lahcene el berchi :
Encore et toujours , c’est la directrice de l’environnement qui est responsable de la désertification, c’est elle la responsable de la faillite du barrage vert, c’est elle la responsable de l’érosion des sols , c’est elle la responsable du réchauffement climatique ,c’est la responsable de la sécheresse ,c’est elle la responsable des inondations, c’est elle la responsable de la disparition de certaines faune et flore , c’est elle la responsable de la grippe aviaire , c’est elle la responsable de la grippe porcine …………………etc. Je crois qu’il y a un problème plus grave, c’est la désertification des cerveaux. Le niveau est de plus en plus bas. a lire les articles que vous commettez , ça me réconforte dans mes idées , je deviens de plus en plus adepte de la théorie de DARWIN (...)

Réponse de Dr mimiya :

mais c’est le domaine de l’environnement non ????? si c’est le contraire c’est vous cehr lahcene qui etes -desertifié- et enfouis sous les décombres.......comme certains responsable y compris ta protegée cette directrice par interi de l’environnement qui veut rendre Sétif un desert sur tous les plans comme son douar natal, ouled si Ahmed. A bon entendeur salut !!!!

Réponse de Alaoua :

Bravo Lahcen,moi je vois que le probleme de la desertification est le probleme des service des forets ca n’a rien a avoir avec l’environnement,je ne suis pas forestier mais je pense qu’il faut planter des arbres pour stopper cette desertification...malhereusement on n’a pas de bons specialistes dans le domaine..,il fut un temps ou les services de forets jouaient un role tres important et travaillaient en collaboration avec l’armee pour planter des milliers d’arbustes .

Réponse de periscope :

je devine dr mimiya (si c’est vrai) que vous gerer bien l’etat civil impose par un paye qui t’a appris a planter un arbre et faire la distinction des chose tel le desert, faisons un pari : dans votre vie conbient de nombre d’arbuste vous avez plante ? j’en doute fort que vous délaissiez vos origines (ouled nayel) aarabie autrefois ! A bon entendeur salut !!!!
BACHENDI :
C’est équation à trois inconnues chez nous : POLLUTION=CHANGEMENT CLIMATIQUE=DESERTIFICATION. cette equation est complètement ingnorée par la direction de l’environnement(la DRIRE en France).Normalement c’est a direction de l’environnement qui organise et les forets et le reste des partenaires qui participent et non pas le contraire. La désertification comme l’on souligné mes confrères internautes ne pourra jamais etre vaincue dans des bureaux climatisés et des 4x4 qui roulent uniquement en ville.Des reboisements risquent de dépérir si on sonne pas la sirène d’alarme car il y a non seulement les ravageurs naturels mais aussi la pollution chimique qui prend de l’ampleur. L’environnement à Sétif est sain mais malheureusement est tombé dans de mauvaises mains. Il faut sensibiliser la population sinon passer aux méthodes représsives. En Eété 2008 j’étais en Algérie et à sétif meme et on m’a signifié que les responsables de l’environnement verbalisent les pollueur à la tete du client, c’est pour cette raison (...)

Réponse de Salim :

@BACHENDI Je me permets de te reprendre à propos de ton équation et de la reformuler autrement, par rapport au contexte algérien, naturellement : URBANISME SAUVAGE ET A OUTRANCE +POLLUTION=DESERTIFICATION. Il a bon dos le changement climatique, lorsqu’il s’agit d’une économie balbutiante sur un marché de 32 millions d’âmes et, qui plus est, essentiellement importatrice de ses biens de consommation. L’évolution des constructions de nos cités est inversement proportionnelle à celle des espaces verts. La campagne n’est pas en reste car on ne produit pas suffisamment pour entretenir nos terres arables et, comme si cela ne suffisait pas, on bétonne à tout va. La désertification en Algérie est du seul fait de l’homme et le changement climatique n’y est pour absolument rien. Je suis convaincu que si on avait l’Amazonie, on en aurait fait un désert en un rien de temps. Nous avons perdu le lien naturel qui nous unit à notre environnement. Nous sommes devenus des êtres insensibles à l’élément naturel. Nous (...)

Réponse de Merçi SalimI :

Je vous remercie pour ces eclaircissements car chez nous la pollution c’est l’action l’homme qui entraine un changement climatique et ensuite une désertification. C’est ce genre de commentaire qu’on souhaite voir sur le site et pas comme celui de Lahcène El Berchi qui attend les autres pour les crtiquer.

Réponse de l’invité de trop :

Désertification ,écologie,dérèglement climatiques sont des articles qui se multiplient ces derniers jours,est ce que notre site a changé de vocation ?est-il devenu vert ?. Catastrophe écologique,industriel pollueur, dérèglement climatique ont soudainement avivé des craintes de nos correspondants….Je complémente le message de Mr Salim avec la conclusion des vrai journalistes de l’autre cote de la mer****Les problèmes écologiques ne découlent pas seulement de raisons objectives liées a des évolutions naturelles ou au développement économique ELLES SITUENT, PAR LA CONSCIENCE Q’EN LES SOCIETES, UN RAPPORT AU TEMPS ET A L’ESPACE……..cordialement .l’invité de trop.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus