Accueil > Sétif profond >

El-Eulma : Le village Chouaouate sans eau potable

jeudi 30 juillet 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

éclamant de l’eau potable, les habitants du village Chouaouate, situé au Nord-Est de la commune d’ El-Eulma , ont adressé la énième correspondance aux autorités locales de la wilaya afin de trouver une issue convenable à leur problème devenu « chronique » du fait qu’une centaine de demeures se trouvent sans eau depuis près de trois ans.

Pourtant, Chouaouate est l’un des plus importants villages de la commune. Il est constitué de quatre hameaux dont certains, ne sont même pas raccordés au réseau de distribution de l’eau. Les autres sont reliés à des réseaux vétustes dans lesquels l’eau ne coule qu’une fois par “tremblement de terre”.


Partager cet article :
7 commentaire(s) publié(s)
2Lo :
Ainsi que la cité AÏN TEBINET (villas Merouani), merci l’ALGERIENNE DES EAUX.

Réponse de 2lo :

Le probléme, c’est le manque d’eau et non pas le nom de la localité. La direction actuelle de l’ade est responsable de ce marasme et elle ne fait rien pour y remédier. Le directeur est en congé et le préposé à la distribution fait ce qu’il veut. Alors, sbarkoum l’rabi.
Oumabdoullah :
Chouaouate : drole de nom. Qlq 1 sait ce qui veut dire baraka alahou fikoum a part biensur du fait qu il soit une nom de village.

Réponse :

drole comme ton nom

Réponse de kamel el-eulma.com :

chouaouat c’est le pluriel de chouata et chouata veux dire poigneé de ble (sboul wala frik).
mariem :
c bien ecrit c’est un nom de village à quqlques kms de la ville d’El Eulma
Lotfi"Bechi" :
Déjà le nom du village fait référence à tout ce qui brule, et avec cette chaleur caniculaire et le manque d’eau...... je crois que je vais me débarbouiller ou plutôt prendre un douche,faute de quoi je vais finir par être suffoqué !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus