Collision entre un bus et une voiture pres d'El Maouane au Nord de Sétif : 16 blessés dont deux graves
Accueil > Sétif profond >

La fin du cauchemar pour Ammi Ahmed et sa famille

samedi 5 septembre 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

uelques jours après la parution, dans notre site, de l’article qui relate le triste vécu de la famille Ahmed composée de 12 membres, qui se sont réfugiés dans une grotte située au Djbel Z’Dim, à quelques kilomètres de Guellal, et ce, faute d’une demeure pouvant les abriter, plusieurs partis se sont manifestés pour venir en aide à cette famille, et une mobilisation générale fut déclenchée à commencer par le Chef de Daïra de Ain Oulmene, représentant de monsieur le wali de Sétif.

Une commission de l’organisation centrale des enfants de Chouhada, des associations locales, quelques industriels et des âmes charitables se sont déplacés sur les lieux pour découvrir une situation des plus désolante dans laquelle vivent 12 membres d’une même famille dont le grand père est un Chahid. Très vite, une prise en charge effective médicale et sociale fut ordonnée par le chef de Daïra de Ain Oulmene pour la mère et quelques enfants, suivi d’une décision d’octroi d’un logement évolutif (sorte de logement rural).

Cette nouvelle fut très bien appréciée par Ahmed et sa famille en ces jours du mois sacré de ramadan ainsi que par les nombreux citoyens qui ont affiché leur compassion et leur solidarité envers cette famille. Toutefois, on regrette certains comportements du moins « inexpliqués » de certains camps et élus locaux envers cette tragique histoire, car Ahmed n’est ni malade mental, ni clochard, ni terroriste ni même fugitif.

C’est juste un simple citoyen marginalisé, victime de « Hogra » et des promesses non tenues d’une bureaucratie à toute échelle. Une malédiction imposée, et des raisons qui ont poussé cet enfant de Chahid à choisir une grotte pour se réfugier et protéger ainsi sa famille, au lieu d’errer dans les rues à la recherche d’un toit dans un désespoir total, ou faire exposer ses enfants à une société inhumaine qui ne possède ni loi ni foi.

Des raisons qui avaient donné envie à Ahmed de renoncer au statut de citadin et d’aller habiter la grotte. Comme le chante le maître du malouf : « Je monterai une tente pour mes enfants et j’habiterai avec les nomades… ». Quand Hadj Fergani chante Salah Bey, on a tous envie de devenir nomades et quand on entend l’histoire de Ahmed et sa famille on songera même à habiter des grottes…


Partager cet article :
25 commentaire(s) publié(s)
Mme Malika -canada :
Bravo à setif info et surtout à l’auteur de l’article, voila ce que c’est une presse au service des citoyens. Merci à tous les gens qui ont contribuer à l’heureuse fin de cette histoire, aux autorités locales et plus precisement à Monsieur le wali, au chef de daira de ain oulmene à l’ONEC et aux âmes charitables ; mabrouk à Ahmed et sa famille. voila ce que c’est la société algerienne, fraternelle et Taa Nif. Merci également à monsieur Khalil Hedna notre journaliste

Réponse :

Madame... Bizarre vos remerciements a des -autorites- (Wali, chef daira, maire) qui ont laisse pourrir toute une famille pendant des annees. Si la presse n’avait pas fait echo de la situation moyen-ageuse de ces laisses pour compte, ils seraient encore en train de vivre comme des rats.

Réponse de logique :

non mosieur, on doit remercier le correspondant de ech-chourouk, car c’est cette revue qui a devoilée la situation de ami ahmed. Alors rendre à cesar ce qui appartien à Cesar. AMANA ILMIA

Réponse de lintiko :

Bizarre,... c’est le ridicule et cette autre preuve sur la mauvaise gouvernance et la corruption de nos pharaons d’El-Mouradia, des chefs des wilayas et dairas !... ce que je trouve moi drole et en meme temps malheureux c’est bien de voir cette maffia au sein de nos pouvoirs publics et qu’elle s’en fout de tout le monde... c-a-d ces maffiosis s’en foutent de Dieu, du Peuple, de la Loi de notre peuple, et meme de nos braves Moujahidines et nos Morts Chouhadas.... Alors si le ridicule tuait, les caisses du Tresor Public seraient restees pleines, nous n’aurions pas de misereux et le palais d’El-Mouradia aurait ete un grand cimetiere !
tarekdz :
un article pareil c’est comme un coups de pied au cul des autorités,faites en encore,monsieur Khalil,en denonçant toute ces anomalies sociales
Farès Paris :
Bizarre, le même article est paru le jour même sur le journal echourouk avec la même photo, mais en avance de quelques heures sur echourouk. Alors a qui revient le scoop M. Khalil ?

Réponse de bougie06 :

khalil hedna merci beaucoup pour le travaille que vous faites si magnifique vous les journalistes encore bravo saha ftourkoum

Réponse de ain fouara :

le véritable auteur de l’article est M. Samir Mekharbeche du journal Ech-Chourouk. Sétif Info n’a fait que reprendre l’article publié dans le journal
Melissa :
peu importe la rapidité du traitement de l’affaire, echourouk, le courrier ou setif info, l’important c’est que l’info a été traité et dans le sens positif. Sans dénigrant ion ni même diffamation. Bravo à khalil hedna de setif info et le courrier d’Algérie et samir mekharbeche de chourouk.vous avez bien traité l’affaire et dans un objectif humanitaire et c’est le rôle d’une presse professionnelle. Encore bravo
stephanoix :
hamdoulah wallah cela fait plaisir peut etre un signe que le pays est dans la bonne voie au moin la grace de dieu est encore dans les coeurs hamdoulah
Atatürk :
Un message à tous les sans logements Réfugiez-vous dans les grottes !

Réponse de Anes :

pour une fois c’est pas la faute à l’islam.

Réponse :

ET JUSTEMENT, IL N’ Y A PAS SUFFUSSAMENT.
Saada :
Mr le WALI , Mr Le Chef De Daira , par Dieu ,un petit regard envers les locataires de DAR ERRAHMA de setif ou des personnes dechirées ,separéés attendent depuis des annees un petit toit pour se regrouper et vivre en famille comme le commun des mortels.
setifienne :
merci aux journalistes pour cette investigation, et bonne nouvellles que cette famille est aidé enfin. pour une fois les autorités ont fait leur boulots.
samir :
merci dieu allah à l’heureuse fin de cette drame de la famille ami ahmed
EL-MEREG :
TOUT EST BIEN QUI FINIT BIEN .TANT MIEUX POUR TOUT LE MONDE
samir 1000logts setif :
salut .setif info.saha ftourkoum cé n’ést pas juste de dire que vous avez fais un scoop : je vous envoi un article dans ce sens paru dans le 21 aout 2008 a ennahar signé par un certin louail avec photo /il remettre a cesar ce qui lui appartient : voir ennahar Çåá ßåÝ ÇáÇáÝíÉ ÇáËÇáËÉ

Réponse de Messaoud de paris :

un article paru il y a un an et n’a rien fait...alors notre article de setif info diffuse l’info et pas moins d’une semaine toute l’Algerie bouge, donc il y a question de crédibilité, voila monsieur. Bravo à setif info et à son journaliste
revio :
mais c malhureux de voire sa , carre c un beri illes vennu de msila et voila ila u un logemant c sa el hogra ta3e sahe illes pas de setif iles dorigine de msila allors caummant vous parllais de lui c comme quille etè un de nous , je suis pas un rasiste mais c la veritè esque je peut avoire un logemant a msila !!! je panse pas eben je vous dit meme pas a eulma je peut pas lavoire et lui iles vennu comme rahou hechare , mala nedire kima houwa enrouhe nosekane fi jebale wala fi magrasse hakeda nedi soukena !!! wanedire publicitè avec les journaux yakhi belade yakhi , fikou aunnais en 2009 eben yatihe saha comme en dit chez nous : elabeha maheboule techebaa3e kesoure .... revio (...)

Réponse :

Assalem Aleikoum : Revio, I find it sickening that in 2009 you are saying something like -he is from Msila-. He is human being from Algeria

Réponse de tout simplement moi :

Apparemment il est de msila et après revio ??!! Comme vous le dites, il est un algérien avant tout. Que de miséricorde, de mansuétude en ce mois de ramadhan !! Je n’y crois pas, des racistes intertribaux !! Tu crois vraiment revio, que le type il a calculé son coup : tiens, je vais dans une grotte, tiens j’appelle les journalistes. D’après ce que j’ai lu, il était assez récalcitrant pour accueuillir les journalistes. Le pauvre homme n’aurait pas attendu des années avant de faire parler de son affaire et se frigorifier plusieurs hivers de suite avec sa famille ! Je sais que la situation immobilière est difficile en algérie, mais un peu de rahma qd meme !
Commentaire n°41273 :
oui monsieur langlais he suis sure et s ertain que t de msila moi je dit la veritè oui en 2009 en fait sa , walahe ya habibou je croit pas que tu vie en algerie , moi jais dit ce que il faut le dire , de msila eben il doit habitè laba c tous je c iles algerien mais vien voire setif caummant illes devenu , du cotè de kaboube et dallas et a la sntr tu trouve les kabyles , a cotè de la citè sonatrach et bizar les beni hajerase et de msila , si en mante vere les toures et les 500 cnep eben c la ferjiwiste et les gens de mila , en va vere mabouda et les promotion de semara les jojelien et les aitres ariviste sans parllais des autres , allors hebibi mntn a setif walina mana3arfouche ba3edana ok !!! algerien fi belasetou et welide lebelade fi belastou , je te pause un simple question ! esque (...)

Réponse de tout simplement moi :

ce n’est pas mr l’anglais qui a répondu, mais moi. J’ai juste repris sa phrase : c’est un algérien avant tout. Je suis de sétif également, et la terre appartient à tout le monde. Un jour où tu seras b’edchar dans le dénuement, tu aimerais que qq’un te tende la main, et crois-moi tu ne regarderas pas si c’est qq’un de msila ou de touggourt. Je m’en fiche dans mon quartier que mon voisin soit kabyle, staïfi -hor-, ou martien. Tant que les gens sont respectueux... On le sent à tes écrits que tu es révolté, que tu souffres, mais pourquoi lui faire payer à ce pauvre homme ?

Réponse :

Assalem aleikoum Dear Revio : I can assure that I am from Setif (for at least 5 generations, I do not know where are we from before that). We have our own agriculture land which is 7 kms from Setif city center. Probably you are going to say I am “Berri” well yes my father (Allah yarahmou) was a farmer and I am very proud of him. He worked very hard to educate his children. For your information I have a PhD, I lived and worked in 4 different continents and no one ever told me “you cannot live or work in their city, country, and continent” because I am from Setif/Algeria. And I will be as proud as being from Setif, Msila or any other place in Algeria. By the way all people, you have listed (who according to you do not deserve to live in Setif) are Algerians which means they have the right to live anywhere they want in Algeria whether you liked or not. So as Mohamed “Salah Allah alayhi wa salem” said “Atroukou Alkabalia Inha (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus