Accueil > Sétif profond >

Mahdia : Les tombes profanées par les chiens et autres animaux errants

samedi 12 septembre 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

éservé aux douars relevant de la localité de Mahdia, commune de Ain Arnat, le cimetière souffre de son état déplorable causé par le phénomène de l’indifférence des élus de la région.

En effet, les premiers constats sur ce cimetière reflètent un état d’abandon total ; tombes profanées par les chiens et autres animaux errants, présence de vaches qui broutent les herbes en transformant ce lieu « sacré » en un véritable espace de pâturage, amas de pierres et autres déchets. Une intervention salutaire est plus que nécessaire afin de préserver ce carré et surtout, faire preuve de respect à l’égard de nos morts.


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
UNE VRAIE SETIFIENNE DE L ETRANGER :
Merci Monsiieu HEDNA, je crois que vous avez déjà fait un article sur sid/said.Les cimetières en algérie c’est des vides ordures et non des lieux saints, c’est le manque de respect de tous. personnellement ils m’ont volés la tombe de ma soeur. Merci vous et à sétif info.
mme hanifa :
allah yestorena fi hada ramadhan

Réponse de UNE VRAIE SETIFIENNE DE L ETRANGER :

Madame Hanifa avec tous le respect que je vous dois, même en ce mois sacré, je suis désolée de dire ce que je pense et ce que j’ai vue dans les cimetières à sétif. nos vides ordures là ou je suis sont propres. Aucun espoir dans l’avenir l’Algérie recule c’est dommage pour un si beau paysc
Messmoudi :
ou sont lés élus locaux ????? respectez les morts messieurs.
KHALI ENE YEGOUB RAMDHAN :
le malaise et le manque de respect se propagent facilement des vivants vers les morts une société qui ne respecte ni les vivants et même pas les morts

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus