Accueil > Sétif profond >

Aïn Oulmène : Des manifestants bloquent la route

lundi 2 novembre 2009, écrit par : Farid ROUIBAH, Expression, mis en ligne par : Boutebna N.

e quartier populaire de Baïra relevant de la commune de Aïn Oulmène, à une soixantaine de km du chef-lieu de la wilaya de Sétif, a connu, avant-hier, un mouvement de protestation. Plusieurs dizaines de citoyens sont sortis dans la rue pour lancer un appel de détresse aux autorités locales lesquelles, selon les manifestants, continuent de faire la sourde oreille quant à la prise en charge de leurs problèmes.

Bloquant la route menant vers le Centre hospitaliser de Aïn Oulmane, les habitants de ce quartier qui ont barré la route avec des pneus enflammés, ont voulu, à travers cette sortie, attirer l’attention des élus locaux. « C’est le seul moyen d’attirer l’attention des élus », soutiennent les protestataires qui exigent la relance des travaux de réfection des routes.

Il a fallu l’intervention des services de l’ordre et des représentants de la commune de Aïn Oulmène pour que la foule se disperse avec la promesse, encore une, que leurs revendications seront prises en charge.
Par ailleurs, de l’autre côté de la capitale des Hauts-Plateaux, plus précisément au niveau de la localité d’Al Aydat, à quelques encablures du chef-lieu de la municipalité de Ksar Al Abtal, des élèves de différents paliers ont bloqué la RN 64 reliant la ville de Sétif à celle de Bordj Bou Arréridj. Ces chérubins dénoncent les difficultés auxquelles ils font face pour rejoindre leurs classes en l’absence de moyens de transport.
Ainsi, ils sont obligés de parcourir une dizaine de kilomètres à pied pour se rendre à l’école. Ce mouvement de protestation de deux heures a provoqué un embouteillage monstre. Le dénouement n’a eu lieu qu’après l’intervention du président de l’APC de Ksar Al Abtal et des gendarmes.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°46943 :
Un nouveau « octobre 1988 » se prépare !!

Réponse de Colbertois :

insha allah un deuxieme octobre 88 mais sans guerre civil après.Le peuple est suffisament mure et conscient,les gens n’ont plus peur de la mort la preuve ils traversent la méditerranée dans des embarquement de fortune.Le combat on doit le mener ici et pas ailleurs,il faut se mobiliser.L’état utilise l’incivisme du peuple pour se tenir au pouvoir sans sa le régime est faible(incivisme d’ailleurs créer par nos dirigeants).
Bab el Oued :
Enfin,ils se reveillent...!
Commentaire n°46956 :
Ce nest pas si loin Baïra.
LAGOUNE L ; cité LOKTARAT AIN OULMENE :
Ils ont raison de faire plus que ca puisque les autorités locales ne veulent pas travailler et ne veulent pas pencher sur les problèmes des citoyens de la ville en vous attirant l’attention que toutes les rues de la ville sont en état dégradé et sans revêtement, malgré les promesses des élus locaux tel que la cité loktarat, les 166 lots, 711, 617 et autre. Je demande au premier responsable de la wilaya de pencher sur cette région et de se rapprocher aux citoyens pour mieux comprendre leurs problèmes

Réponse de Nwamere :

Vivement une autre emeute.Moi j’étais labas quand l’émeute a explosé et je peut te dire que sa en a fait des dégats.Mais j’éspere que toute la wilaya va se soulever,y’en a marre de ce laisser aller général.L’abscentéisme de l’état a assé duré il faut se reveiller.Salutation a tout les Colbertois.Le Combat Continue
haass :
c pa 60kilometre ya que 30 borne juska setif
RECONQUISTA :
Tant que l’état d’urgence n’a pas été levé nous ne pouvons manifesté pacifiquement.Sinon Ain oulmene a tjr été une ville de beni gandour c’est bizar que cette ville manifeste !!c’est une ville pleine de beni oui oui a chaque fois que bouteftef venait tout le monde sortait l’applaudir.Enfin peut etre que ces béni gandour on comprit.
setifien :
à une soixantaine de km du chef-lieu de la wilaya de Sétif faux. trentaine de km.
mimi08 :
salam moi je suis de france est je suis tout a fait daccod avec eux a chaque que part en vacance en algerie ain oulmen toujour pareil pas de changement franchement il devrait enore faire les blocage il y a beaucoup de chose qui passe est eux il ne font rien ses grave ou va largent ses a croire quil se mette tout dans les poche mes sa ne metonnerais pas en ses triste quand meme est vous avez oubliez draa el miaad ses encore plus grave a chaque fois quil pleut il fau mettre des bottes jusqu’au genoux jai deja eux le coup obliger de marche a pied nu ses grave on oublie de parle de beaucoup de chose wallah ses grave a chaque fois que je vien franchement jai peur EL HOGRA 100pour 100 pas de pitie dedié a la famille BEDADE vous inquiete pas allah hanine wa (...)
farid de rouen :
salut !!! tous le monde le probleme n’est pas a 30 ou 60 klm je connais bien mon village il est vrais qu il y a probleme il est vrais qu’il y a un abondon general la ville est méconnaissable depuis que les travaux on commencer soit disant travaux et que d’autre en profite le probleme et que nous somme tous respons.. est pour cela ce n’est pas barreé ou bruler les pneu que le probl... ce résolura
deaoulmene :
savez vous pourquoi ain oulmene n’est pas une ville comme les autres ? citez moi 1 seul responsable d’1 service de l’etat originaire de ain oulmene vous voyez ou est le probleme

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus