Accueil > Sétif profond >

El-Eulma : Les élèves du Lycée Chihab, ne suivent plus leurs cours dans des conditions normales

samedi 13 février 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

force de suivre leurs cours debout et ne voyant aucune réaction du premier responsable de cet établissement qui, refuse de faire sortir les nouvelles chaises du magasin, ces élèves, nous affirme-t-on, ont préféré ne plus venir en classe.

Ces élèves contraints de s’asseoir sur des chaises « atrophiées », l’enseignant lui-même n’a parfois ni chaise ni bureau. Un enseignant rencontré sur les lieux nous dira que les conditions minimales ne sont pas réunies pour enseigner dans un Lycée où plus de 300 chaises manquent. « Enseigner dans un établissement de ce genre, a-t-il lancé, c’est la galère au quotidien. »

Le mobilier utilisé par les élèves, aussi bien les tables posées sur leurs genoux que les bancs défoncés, n’incitent aucunement à la poursuite des études, surtout quand le premier responsable de ce lycée, nous dira un parent d’élève, fait la sourde oreille devant tant de défaillances et que même le mouvement de protestation de deux heures, observé la semaine dernière n’a aucunement incité ce même responsable à agir.


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
Rachid de Lyon :
Il faut assumer ses responsabilités. La négligence doit être sanctionnée. M. le Directeur est averti. A travers la press ecrite et ses investigations, j’espère qu’un jour, chacun de nous prenne conscience et la peine de faire son travail comme il se doit. Salutations.
Setif@netcourrier.com :
Qui fait toujours ce qu’il veut ,fait rarement ce qu’il doit.pourqoi le directeur de l’académie n’a pas fait signe ?mais avec son age 62 ans et son incompétence,il ne peut pas assumer ses responsabilités....
Mohamed. :
pauvre Algérie, il était une fois CHIHAB, ce lycée était le premier de la willaya de sétif, personnellement je suis un ancien élève de ce lycée,ça me fait mâle au cœur de lire cet article,cette dégradation totale est due en premier lieu à l’ incompétence des responsables,je me rappel que notre lycée était connu par la discipline et par fois la rigidité des responsables bien sure dans l’intérêt des élèves. Aussi,en deuxième lieu il y a la responsabilité des parents d’élevés il s’agit bien d’un problème d’éducation.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus