Accueil > Sétif profond >

Après l’exode... le retour des populations

Oued El Bared : l’espoir reconquis
mercredi 14 septembre 2005, écrit par : Boutebna N.

Entamant la dernière ligne droite d’un parcours marathon qui l’a conduit, depuis son arrivée à la tête de cette wilaya, dans plus de 50 communes mais surtout ces centaines de douars et dechras, parfois d’accès très difficile où il s’en est allé propagé le message de l’espoir à toutes ces populations qui découvraient, disaient-elles souvent pour la première fois depuis l’Indépendance même, la visite du première responsable de la wilaya, M. Noureddine Bedoui, le wali de Sétif était hier dans la daïra de Amouchas où il a procédé à une action analogue.
La où il passera, à Amouchas, Tizin Béchar ou Oued el Bared, le premier responsable de la wilaya ira au contact franc et direct avec les nombreux citoyens qu’il rencontrera. Loin des promesses vaines, il dira toute l’importance du programme complémentaire d’appui à la croissance économique engagé par le Président de la République à raison de 55 milliards de dollars pour la période 2005-2009 et l’impact qu’il est appelé à produire dans l’ancrage des effets du progrès et de la prospérité dans toutes ces zones où les populations dans leurs affirmations unanimes fondent de grands espoirs sur cette nouvelle ère de paix et de réconciliation nationale qui sera impulsée ce 29 septembre historique.
Après la visite du siège de l’APC de Amouchas où il recevra une série d’explications sur la mise en œuvre de programmes locaux de développement, le wali procédera à la pose de la première pierre d’une tranche de 50 logements participatifs qui viennent consolider près de 7.000 unités du genre qui ont été lancées à travers la wilaya et qui sont incluse dans le programme de 25.000 logement participatifs qui doivent voir le jour d’ici à 2009. La visite d’un chantier d’internat au niveau du lycée de Fres Rahal, laissera place à un déplacement en direction des deux mechtas « Bouamrane » et « Laouamer » pour cette première visite d’un wali perçue comme un véritable événement par ces populations rurales qui s’entretiendront à ne plus en finir avec ce responsable qui écoute avec l’attention qui se doit et reviendra par une série de décisions allant dans le sens de leurs aspirations, eux qui ont répété à plusieurs reprises leur attachement profond à la paix et à la réconciliation nationale, dont il ont fait une préoccupation majeure.
Après la visite d’un chantier d’une école et l’inauguration d’un groupe scolaire, c’est au tour de la commune de Oued Bared, qui a rudement souffert des affres du terrorisme de recevoir le premier responsable de cette wilaya et dans ces mechtas de Ouled Mira et Ouled Ayad, l’espoir, reconquis émergeait largement des propos de ces nombreux citoyens qui sont revenus à leurs biens abandonnés et ne formulaient que le vœu de voir la route retapée. Le wali visiblement touché par cette humble et, pratiquement, seule demande, les rassurent et leur promet de leur apporter toute l’aide nécessaire à leur stabilité dans ces zones difficiles. Il coupera, pour cette symbolique de l’espoir, le ruban d’une nouvelle unité de santé scolaire et s’en ira dans la commune de Tizin Béchar, vers les mechtas de Ouled Aïssa, El-Maâli, et Tala El-Thnine où ces populations rurales diront au wali leurs préoccupations mais aussi leur volonté de faire de ce 29 septembre, le jour glorieux d’une ère nouvelle. Une visite qui ne sera pas sans être ponctuée par une série de décisions que le wali prendra en faveur de toutes ces populations, de la route au transport en passant par l’éducation, la santé... (Source : El Moudjahid)


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus