Accueil > Sétif profond >

Brèves de Sétif

samedi 17 septembre 2005, écrit par : Boutebna N.

PROGRAMME DE 6 000 LOCAUX : La priorité à l’investissement

Le projet des 100 logements dans chaque commune, soit 6 000 locaux à travers les 60 communes de la wilaya de Sétif, sera lancé incessamment. La wilaya a instruit les présidents d’APC pour procéder au choix des assiettes devant abriter le programme initié par le président de la République. En effet, lors d’une visite d’inspection du wali à la daïra de Hammam Sokhna, il a rappelé que la priorité sera donnée aux investisseurs qui créeront des postes d’emploi tout en respectant les spécificités de chaque commune, sinon les programmes seront transférés vers les communes qui respecteront les critères tracés. “Nous ne voulons pas des vendeurs de cigarettes et de journaux”, a-t-il affirmé.

HAMMAM SOKHNA Enfin, une unité de pompiers !

Située au sud-ouest de la wilaya de Sétif, la commune de Hammam Sokhna, reconnue pour ses eaux thermales de renommée mondiale, vient de bénéficier d’une unité d’intervention de la protection civile. Les travaux de réalisation ont atteint les 65% et coûteront à l’achèvement du projet plus de 33 millions de centimes dans le cadre du plan de relance économique.

COMMUNE DE TELLA Route impraticable et pénurie d’eau

Réalisé en 1991, le chemin communal n°460 reliant Ouled Aggoun à la RN77, sur 5 kilomètres, est devenu impraticable. Selon les représentants des 2 000 habitants de Ouled Aggoun et Ouled Kassah, cette route n’a pas été entretenue depuis 1991. L’APC ne dispose pas de moyens financiers permettant l’entretien. Les services techniques de la daïra d’El Eulma ont élaboré une fiche technique dont les travaux de réparation sont estimés à 9 millions de centimes pour pouvoir mettre fin au casse-tête des habitants des deux mechtas. Par ailleurs, les habitants des mechtas de Ouled Mansour et Gaïd, toujours dans la commune de Tella, souffrent du manque d’eau. En effet, un déficit hydrique est constaté puisque le réseau de distribution est absent. les services de l’hydraulique au niveau de la wilaya ont préconisé l’exploitation du forage de Baïda Bordj (commune avoisinante) pour un renforcement en eau, ainsi qu’une proposition pour la réalisation de deux forages dont l’étude existe déjà.

Liberté


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus