Accueil > Sétif profond >

90 % des projets du programme quinquennal 2010-2014 réservés aux régions enclavées

jeudi 8 avril 2010, écrit par : El Moudjahid, mis en ligne par : Boutebna N.

Quatre-vingt-dix pour cent des projets relevant du programme quinquennal 2010-2014 dans la wilaya de Sétif seront consacrés au développement des régions enclavées, a indiqué le wali.

Des actions à initier à ce titre concerneront, entre autres opérations, l’alimentation en eau potable (AEP), la réalisation de conduites d’assainissement et de gaz naturel, la construction de structures sanitaires et d’infrastructures au profit du secteur de la formation professionnelle, a précisé ce responsable.

En matière d’infrastructures de base, 25 km de routes nouvelles seront réalisés pour le désenclavement des mechtas relevant des communes de la daïra de Bouandes, située au nord de Sétif, en plus de la réhabilitation et de la modernisation de la route reliant cette daïra à la wilaya de Bejaia, sur 22 km, a-t-on indiqué.

Ces projets, a-t-on souligné, seront effectués avec la collaboration de la conservation des forêts et des services agricoles.

En 2009, cette daïra montagneuse avait déjà bénéficié d’une opération d’élargissement d’un tronçon de la RN 45 reliant le chef lieu à la wilaya de Bejaia, sur une distance de 40 km, parallèlement à la modernisation du chemin communal n° 70 sur 6 km entre la localité de Ch’riha et la commune de Bouandes, a-t-on rappelé. Ces deux réalisations, ayant permis de fluidifier la circulation automobile et d’éliminer des points noirs, ont nécessité la mise en place de plus de 1,5 milliard de dinars, a-t-on indiqué. Par ailleurs, selon le chef de l’exécutif, plus de 440 millions de dinars seront consacrés au raccordement de 3.000 foyers au réseau de gaz naturel, à partir de-l’axe nord-nord" de la wilaya de Sétif,-en attendant l’approvisionnement en cette énergie de 3.000 autres habitations dans les communes de Tala Ifacene et de Maoklane.

La commune de Bouandes bénéficiera également de la réalisation d’une station d’épuration des eaux usées qui nécessitera un investissement de 12 milliards de dinars. Cet ouvrage, le 5e du genre à l’échelle de la wilaya, sera-prochainement" lancé en travaux, a conclu la même source.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus