Accueil > Sétif profond >

Ain El Kebira : Des structures commerciales à l’abondon et des emplois perdus

mardi 28 septembre 2010, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Plusieurs structures commerciales sont à l’abandon total depuis une vingtaine d’années à Ain El Kebira (27 Km au Nord de Sétif) sans que cela suscite la réaction des autorités locales.

L’ex « Souk El Fallah » qui aurait été construit en 1984 et situé près de la cité des 80 logements, est livré depuis à l’abandon total quand il n’est pas squatté par les délinquants. On peut citer un autre local de l’ancienne société ONECO construit avec du métal charpenté et qui a coûté relativement cher, est lui aussi à l’abandon depuis 1995 près de la cité Draa Nzaa à la sortie de la ville vers Dehamcha. Pas loin, un grand locale d’environ 500 m² appartenant à l’ancienne entreprise EDIMCO se trouve lui aussi envahi par les herbes folles depuis 1998 comme le montre les photos ci-après. On peut encore citer de nombreux locaux commerciaux abandonnés depuis dix ans près du CEM Bouriachi avec ceux de la cité des 300 logements.

On se demande combien d’argent et d’emplois auraient été gagnés si ces locaux avaient été loués aux différents utilisateurs durant ces 20 dernières années ?





Partager cet article :
14 commentaire(s) publié(s)
le hic :
vous croyez qu’il n’y a que ces structures abandonnées allez voir les de terrain dégagés après la démolition des anciennes maisons ces lots sont des dépotoirs à ciel ouvert, des garages pour les mécaniciens des urinoirs bref sans que les autorités ne lèvent le petit doigt alors que le foncier est à des prix inimaginables
hayam :
les locaux existent ,mais qu’attendent les responsables d’emploi pour creer des postes de travail a nos jeunes chomeurs, ceux ci n’attendent que cela ;s’ils ne travaillent pas tant qu’ils sont jeunes quand est ce qu’ils vont le faire ?
sifou :
rabi yarham el jazaer
kaissous :
On a cassé tout ce qui estboumedienne et les jeter à la poubelle de l’histoire. C’est grace à ce dernier que pareilles constructions ont vu le jour et qui ont été utile pour le petit peuple. Et qu’a fait son succésseur ? la destruction !
1-2-3 :
L’argent du contribuable ....et on se plaint du manque d’aires de stockage....
Commentaire n°78920 :
AHHHHHHHHHHHHHHH....150 MILLIARDS ON EST DEHORS ET ON CREVE DE MISERE C EST QU ON SOIT MAUDIT QUELQUES PARTS A CAUSE DE NOS FAITS ET GESTES.
Commentaire n°78923 :
Par ligique : Voila Mr BOUTEBNA, pour ce sujet, mes felicitations quant à celui de la renovation de la maison de la culture ??????????????????????????????????
Kaddour :
VIVE LE TRABANDOU..
rebaslemak :
regardons autour de nous meme !!!pauvres indigenes.
Commentaire n°79095 :
J’espere que ces structures commerciales abondonnees seront prise en charge en bonne et du forme par le nouveau wali de Setif (Mr Abdelkader Zoukh Abdelkader) de les reouvrir tres prochainement ? Afin de creer d’autres nouveaux emplois aux jeunes chomeurs pour travailler et les mettre a pieds d’oeuvre pour sauver quelques familles necessiteuses de beneficier a gagner leur vie convenablement et de faire avancer les choses pour la ville entiere de setif inchallah. Faire laisser cet abondon n’est qu’une grande perte financiere a l’economie nationale,ainsi que nos jeunes sont toujours chomes sans rien faire,il vaut mieux faire le face et le profil des deux sens pour avantager les deux cotes comme activites. C’est une question de moralitee et de volontee pour creuser les idees dans leurs conformitees a des creations d’emplois au benefice du peuple et d’embellir la wilaya de setif et ses environs. Nos jeunes d’aujourd’hui preferent une occupation comme travail pour subvenir a leurs besoins (...)
Commentaire n°79164 :
Faire detruire ou casser les choses,c’est tres facile d’en arriver,mais l’essentiel n’est pas-la pour resoudre les problemes a leurs trouver des solutions adequates justes et reelles pour les ameliorer dans leurs bonnes directions et faire des pas avances pour reussir a casser tous les tabouts genants pour facilter la vie aux citoyens(nes) dans leurs futur besoin et se contenter de leur reves et desirs realiser avec satisfaction. Il faut mettre un terme final a ce sabottage et de gaspillage pour ne pas payer les peaux casses et d’en faire en sorte de creer beaucoups d’emplois et d’equilibrer le niveau de vie avec les salaires des travaileurs et travailleuses dans tous les secteurs d’etat ou prives,afin que tout le monde on beneficie en tirant profit et avantage pour les necessiteux et necessiteuses de pouvoir s’ajuster la balance financiere de leur salaire au meme rythme et cadence de vie egale. C’est une question de volontee et du courage pour que chacun(e) trousse ses manches avec bon (...)
staifi :
vous avez peut etre oublier de citer le centre commercial en plein centre ville de AIN KBIRA propriété de l’AGENCE FONCIERE .
Commentaire n°86484 :
le solitaire le travail eloigne de nous trois 03 grands maux l ennui le vice et lebesoin:donne a ton fils un un poisson il se nourrit un jour apprend lui a pecher il se nourrit pour toujours tebessa 12000
Commentaire n°86486 :
05 01 2011 11h 44mn par le solitaire:travaillez prennez de la peine c est le font qui manque le moins :le travail eloigne de nous trois grands maux l ennui le vice et le besoin :donne a ton fils un poisson il se nourrit un jour apprends lui a pecher il se nourrit pour toujours tebessa 12000

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus