Accueil > Sétif profond >

El Ouricia : Une écurie à ciel ouvert

mercredi 6 octobre 2010, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Des internautes ont pris attache avec notre site afin d’attirer l’attention des responsables de la présence quotidienne d’animaux d’élevage de tout genre au centre ville d’El Ouricia. Il suffit de visiter la ville en début de la soirée pour constater le nombre considérable de moutons et de vaches qui traversent la route nationale RN9, l’axe principale de la ville.

D’après la même source, plusieurs maisons de la ville ont été transformées en écuries à ciel ouvert rendant ainsi le climat invivable à cause des odeurs qu’elles dégagent sans parler des moustiques et des mouches qu’elles attirent. La présence de terres riches en eau autour de la ville a poussé beaucoup d’habitants à pratiquer anarchiquement l’élevage en particulier à un mois et demi de la fête du sacrifice du mouton de l’Eid El Kebir.


Partager cet article :
21 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°79503 :
Vous parlez bien du village d’El-Ouricia, celui qui est cher à Azouz Begag, cité dans ses livres publiés en France, et même dans un film (le gone du chaaba) projeté partout sur grand écran ? Il me semble que dans un village, il soit normal que des gens élèvent des moutons et des vaches, non ? Les intrus, ce sont peut-être ceux qui sont gênés par les émanations des endroits où sont parqués (nécessairement) de nuit, ces bêtes. Les mouches peuvent être facilement éliminées. Les moustiques ne pullulent pas forcément là où se concentrent ces bêtes, ils existent à cause d’autres soucis moins avouables. Ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas cotoyer les vaches et les moutons n’ont qu’à aller vivre là ils n’en trouveront pas. Il en existe.
aba :
c’est bien , du travail pour les gens au lieu de s’attablés toute la longueur de journée sur les terrasses des cafés. et poussent les gens a un retour aux sources et a la campagne au lieu de se tassés dans soit disant villes. pour la santé de la population sa changera pas grand chose, ils respirent la poussière tout le temps.
Berri :
Ouricia c’est la campagne ce n’est pas une ville c’est un village et c’est tout à fait normal qu’on y trouve des animaux domestiques , c’est le charme d’un village d’ailleurs, c’est quoi élevage clandestin ? vous pensez que ce sont des dealer de drogue , faut-il avoir une autorisation pour faire l’élevage d’une vache ou d’un cheval .Ce sont vos idées qui ont poussé les ruraux à oublier leurs origines et s’attacher à la vie citadine , courir après un sachet de lait ,nos village sont devenus des tas de beton , aucun charme , paysage apocalyptique DALA AVEC GARAGE OU GARAGETTE (au pluriel).Même les moineaux ont quité les village car ya plus de tuiles sur les toits qui leurs servaient de refuge, plus d’hirondelle plus de cigognes , il reste quoi donc les villages ? Quant à la fin de votre article monsieur le journaliste je n’ai pas compris la fête du sacrifice du mouton de l’Eid El Kebir vous voulez dire 3eid el adha peut être. Je suis quelque part dans le monde mais l’odeur du fumuer du bled me (...)
mahtali :
ce n’est pas gentil de comparer el ouricia à une écurie il faut se rapeler que le premier martyre du 8 mai 45 saal bouzid trouve son origine c’est un village agricole ce n’est pas les moutons qui envahissent le village mais c’est le béton qui envahie le village
khali :
elever des moutons , des vaches, cultiver des terres, vendre son produit à la disposition de son apys est un métier noble, Le fellah est un agent déterniment dans l’indépendance alimentaire du pays. bravo messieurs les fellahas les leve tot et couche tard pour le bien de l’économie de l’algérie après cette mise au point, pour réabilité le fellah et lui rendre sa véritable place dans la socièté, je me permet de dénoncer la laxisme des pouvoirs publics, des commissions d’hygiène et de sécurité, des autorité locales, des commis de l’état qui sont pays sur le fond des contribuables roulent dans des voitures derniers cri, se soignent ailleurs que dans leur pays (mènent une vie de roi pour assurer une vie normale aux population dont ils ont la responsabilité territoriale, mais agissent et nagent à contre courant. pour terminer : IL N’Y A PAS PLUS AVEUGLE QUE CELUI QUI NE VEUT PAS VOIR ? DE PLUS SOURD QUE CELUI QUI NE VEUT PAS ENTENDRE de plus fénéant que celui qui ne veut pas agir et de plus voleur que celui (...)
el fhama ! :
j’abite just prés d’ain el fouara ,et j’ais une chèvre a mon balcon l’eau la fontaine,et l’herb jardain el amir et les balcon des autres !
el ourici19 :
Salem a tous je suis setifien d el ouricia.Il est tout a fait vrai que le soir, vers le maghreb, il y a les eleveur qui rentre chez eux et qui traverse la route nationale 9.La qualification de ecurie a ciel ouvertme semble tant demesuré qu’ absurde.En effet, etant un village en developpement, el ouricia n a pas les memes odeurs que manhattan ou les champs elysée.. Alors messieurs les journaliste, un peu de comprehension pour ces gens qui tente d acquerir un peu d argent afin de passe un bon aid el kebir merci
farid :
Monsieu rBoutebna N.avec tout le respecte que je vous dois une faute d,ortographe dans votre texte (moustique et non moutique)merci si vous avez besoin dun relecteur sur setif info cela tombe a pic je suis au chomage
MARTIGUES :
A FARID, Toi qui veut du travail, comme relecteur, avant de corriger les fautes des autres, commence par te corriger toi même. Dans ta phrase, il y a 3 grosses fautes : ORTHOGRAPHE, puis à ( avec accent ), puis chômage ( avec accent circonflexe sur le o ). Cher ami t’es pas sorti de l’auberge, hein ! Alors un peu d’humilité te fera beaucoup de bien.
MARTIGUES :
A farid, Je reviens, et à lire à nouveau ton texte, je ne peux m’empêcher de te signaler une autre faute que j’avais éludée sur ma précédente intervention : RESPECT. Alors un conseil pour ta recherche de travail, faudra peut-être chercher un boulot qui soit véritablement dans tes cordes. Réfléchis.................
ali :
je suis tout a fait d’accord avec mehtali c’est le beton qui a envahi les motons (dja lakhar taba3 elaouel galou blasti men 3mlouaouel)
fanfan :
ça a son charme ! Une vision champêtre du village. Pour ma part, j’adore ! Bien sur, faut pas jouer les snobinards ! On aime ou on aime pas.
Kamel El Guelmi :
A Ourissia , les animaux sont chez eux . C’est au humains de s’adapter à leur réalité . Les maires doivent travailler pour que ces bêtes se sentent bien dans leurs peaux sans pour autant que l’on puisse ignorer ce que demandent les humains dans de telles conditions . Ils faut faire en sorte pour que les ordures soient ramasser quotidiennement et de cette façon on peut créer un équilibre qui ne peut être que bénéfique pour le citoyen qui a choisi ce mode de vie et le citoyen qui se trouve dans cette localité par choix ou par nécessité.
Oumabdoullah :
En effet, il y a presque 3 semaines je suis allée à Ouricia, et effectivement dès qu’on commence à sillonner les rues, la belle odeur des vaches vous accueille. Cette pratique (l’élevage) est courante dans ce village depuis des décennies, depuis mes premiers souvenirs qui remontent à plus de 18 dans cette Ouricia qui m’est particulièrement chère. Puis laisser les gens vivre et notamment travailler tant que c’est dans le Halal. Allah Yaslah Halna.
khélifa albeurri :
Vous avez oublié une autre faute d’orthographe : on écrit respect et non respecte... Mais vous me direz que l’on s’écarte du sujet, alors je vais y revenir : Vive El-Maouane, El-Ouricia, et Meugreuce, ainsi que les vaches, les moutons, les poules, les coqs, les poussins, les cigognes, les hirondelles, le lait, le l’beune, les oeufs, le beurre, la keussra m’beussa, oua el basla hara, hara, oua el’choua, etc....... Bon appétit mes fréres et mes soeurs !
Anonyme :
Je suis immigré en France , dés que je rentrerai à El ouricia , promis j’achète les moutons de mon enfance, vraiment El ouricia d’antan était plus vivable, ou es tu Ain mangritt ???? on parcourait les champs à la recherche des oeufs pondues par nos dindes !!!Aujourd’hui notre village est devenu une petite ville mais on est jamais à plus de 1km des champs !!!alors faisons vivre nos campagnes, ne les laissons pas devenir des cités dortoirs !
Commentaire n°79614 :
Salamou Aalikoum, Le plus baux c’est que le lait natural de vaches est disponible a tous moment , Actualment je travail dans une grande intenational company de petrole a letranger “ , mon reve est D’avoir a petit terain pour lancer a petit projer d’ellevage , Rien ne ramplace notre petit ville All the best & success to El-ouricia .
bachtotti :
Wachi ya sir Boutebna, rak outside ya baba Ouriciia men bekri ouhya gortt etben wel fumier (ebha wedfa) emgarni lehioutt
caracala :
Chapeau Mr Bachtotti.
Commentaire n°79666 :
Alph nadher de Sétif Monsieur boutebna vous devez rendre visite dans quelques cités de sétif par ex : les 250 lgts, les tours, les remparts et tant d’autres cités, faite un tour au cimetière de megress (R’gouai) et vous allez sentir le chanel ou le Yves rochers dégagé par les fosses septiques du village qui dégagent la merde. Hummmmm vive la belle odeur et la campagne
Elouriciia , Behren :
Dsl mais ouricia nous plait comme ça !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus