Accueil > Sétif profond >

Commune Maoklane de Sétif : Retour au calme

jeudi 27 octobre 2005, écrit par : Boutebna N.

Les citoyens de la commune de Maoklane, située à 70 km du chef-lieu au nord de Sétif, n’oublieront pas cette 22e journée du mois de Ramadhan qui restera gravée dans leur mémoire lorsqu’une trentaine de jeunes armés de gourdins et de haches ont semé la terreur au sein du lycée engendrant la fuite des élèves et du personnel administratif, de même que le centre de santé.
Les lampadaires et le lycée ont été touchés par ces actes de vandalisme et les causes de ces incidents seraient dues à une ancienne rivalité entre la localité de Tizin N’braham et de Maoklane. La journée suivant ces émeutes, la population de Maoklane se sont réunis au carrefour populaire Z’rour reliant Tizi N’braham et Bougaâ au sud où certains manifestants ont bloqué la circulation. Heureusement que l’importante sécurité cordon de la gendarmerie, dépêché en force tôt à l’aube, a assuré la sécurité des habitants et évité par la même l’affrontement.
Nous avons essayé à maintes reprises de joindre les P/Apc de Maoklane et de Tizi N’braham mais nos tentatives sont restées vaines.
Notons qu’une commission d’enquête a été dépêchée par le wali de Sétif pour apaiser les esprits et responsabiliser les auteurs de cette opération.

Nouvelle Répubique


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus