Collision entre un bus et une voiture pres d'El Maouane au Nord de Sétif : 16 blessés dont deux graves
Accueil > Sétif profond >

Un élève « sévèrement corrigé » par son directeur

mercredi 12 janvier 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

En arrivant à l’établissement scolaire en retard, un élève du lycée de Drâa Kebila, s’est vu sévèrement corrigé par le directeur du lycée.

Pour le directeur, l’élève en question lui a manqué de respect en jetant à son encontre le cartable enchaîné de réplique verbale violente, pour la deuxième version, le responsable de l’établissement aurait, selon les dires des parents de l’élève, asséné de violents coups l’adolescent pour des raisons inexpliquées.

De sa part, la direction de l’éducation a entamé des poursuites administratives à l’égard du directeur avant de mener une enquête interne et procéder au remplacement du directeur par un gestionnaire administratif.

A noter que suite à ce malheureux événement, les élèves du lycée de Drâa Kebila ont observé un arrêt de cours d’une journée en solidarité avec leur collègue agressé.


Partager cet article :
17 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°87340 :
On punit d’abord , on enquête ensuite ! quel bled ! Plier aux pressions de la rue, on ne fera jamais un état respectable. Et si c’était le directeur qui avait raison , parce gérer dans le nord de la wilaya est devenu un calvaire ce que la DE sait et n’ose pas intervenir,comment lui rendra t-on ce qu’il a perdu de sa respectabilité et de son intégrité ?Bled miki on n’est pas encore sorti de l’auberge.
Bencherif :
UN DIRECTEUR IMPULSIF Ce Directeur qui confond manifestement autorité et autoritarisme devrait être rappelé à l’ordre. Rien ne justifie le fait qu’il puisse impunément asséné des coups à un élève même si ce dernier est fautif. Le comportement de ce Directeur qui laisse libre cours à ses faits et gestes est indigne d’un fonctionnaire de l’éducation Nationale. Ce Directeur aux drôles de méthodes devrait être suspendu pour avoir gravement transgressé le code de pédagogie et l’éthique professionnelle. Si ce directeur est féru des sévices corporels et des châtiments contre nature, le ministre de l’Education devrait le suspendre avant que d’autres cas plus graves encore ne se reproduisent et bien avant que ce Directeur IMPULSIF ne TERRORISE des élèves et puisse renouveler ses (...)
Fahem kolech :
Si l’élève est arrivé à l’heure, ce problème ne serait pas posé. Remarquons que dans la plupart des cas lorsqu’un responsable est ciblé par sa tutelle, cette dernière ne rate pas une aussi belle occasion. Généralement les gosses d’aujourd’hui sont insupportables et en classe et chez eux, n’est ce pas parents ? Enfin, je dis à nos enfants : un peu de discipline ya louled.
Tahar :
Bien fait Mr le Directeur...,trop de laisser aller dans nos etablissements,jusqu ;a quand un prof ou un directeur a peur de l’eleve...!
anonyme :
qu’a fait la direction de l’education quand un eleve a casse les dents d’un surveillant general l’annee passee :l’eleve passa son bac et le surge parachute ailleurs. que faire mais il ya un bon dieu mr le chef de service pousse a la retraite sinon...............................................
Commentaire n°87413 :
A revoir le system . L’heure c’est l’heure. Pas de sentiment.les parents parfoit soutiennent leur enfant.s .meme s’ils ont tort. Pouquoi ne pas le directeur paie pour regner l’ordre ? ou est l’ajoint d’education, le surveillant G .il arrive un jour ,iln’aura plus de directeur dans les lycee qui tiendra le coups. Il faut tirer un grand chapeau pour ces directeurs qui sont dans les montagnes.
Commentaire n°87414 :
rabi youster. ladescipline est en danger. a revoir le systeme.
secateur :
Je pensais que les châtiments corporels étaient interdits en milieu scolaire. Leur impact a souvent des conséquences durables sur la santé physiologique et psychique des enfants. Arrêtez de taper sur ces enfants. Ça ne contribue qu’a leur abrutissement et ça les rend violents. Je suis d’accord qu’ils nous poussent au bout des fois, mais les tabasser comme ça , ça ne va pas les arrêter. Je me rappelle, quand j’étais au lycée, le proviseur nous gardait après les cours, pour nous punir. Et lorsqu’on voit ses amis tous rentrer et qu’on est les seuls a rester, la punition psychologique est suffisante pour nous remettre sur le droit chemin.
badoux :
La question à a se poser est : les directeur a t il le droit de frapper un eleve ? A-t-ont le droit de violanter une enfant pour lequel nous sommes sensé etre un adulte de referense ? Oui l eleve a eu un comportement inadmissible il merite sanction mais une sanction qui lui serra benefique la il va se poser en simple victime sans en retirer aucune leçon bon sujet de reflexion non ?????
Commentaire n°87437 :
la sanction des élèves ne se résolut pas par les coups, il y a des manières plus intelligentes pour les punir (heure de colle enterra) qui font plus mal et plus explicite.
fanfan :
Bonne réaction de la part de la Direction de l’Éducation ! quel que soit le motif qui pousse un enfant à être agressif (selon les dires du chef d’établissement) il y a d’autres manières de se faire respecter, à savoir : une convocation pour le père, ou une mise a pied pour l’enfant. Il est indigne qu’un directeur se permette des violences à l’encontre d’un élève. Il est inadmissible qu’un enfant reçoivent des coup dans l’enceinte d’un établissement PUBLIC ! Ce n’est pas SA PROPRIETE, ce n’est qu’un commis de l’état. IL EST PAYE PAR LE CONTRIBUABLE. Qu’on le suspende de ses fonctions !!!!!!
parent d’eleve :
je suis 100/100 avec ce directeur je fais un appel aussi a tous les professeurs ne cédez pas frappez fort ne laissez pas ces voyous faire leurs loi dans les établissements.
hinata :
y a pas que le secteur d’éducation qui est touché par ce fléau,toute la société est déjà gangrénée,le respect n’existe plus.lorsque un directeur (qui dit gros mots,qui insulte,qui sème la merde et pagaille partout,qui sabote celui qui bosse,et couvre les bras cassés et les bons à rien) gère un établissement important ,on veut que l’algérie se développe,alors on peut y attendre.celui qui réclame l’injustice est classé parmi les المغضوب عليهم ,mais le chose qui soulage,c’est qu’il y a une fin à tout.
Citoyen :
Allez travailler dans cette region et rendez moi la réponse.
lemroudj :
je commence par ce qu’a ecri citoyenAllez travailler dans cette region et rendez moi la réponse. revisez vos fautes.vous avez ouvert des etablissements au nord sans encadrement (profs .admi.agents ect).vous gerez les situations avec fait accompli.tous les etablissements du nord vivent la meme situation meme au moyen ou au primaire.allez voir les lycee de maoklane de bouandas de tizi nebraham....et autres .c la meme chose .chaque semaine des greves.couper la route.pour n’importe quoi.les profs s’ils y’en a sont menaces chaque jour. les eleves sont delaisses par leurs parents aucune visite. des etablissement sont implantes suivent les voeux de la colere et la coupure des routes.sans prendre compte de la necessite.(3 cem dans un hameau qui ne necessite qu’un seul a tizi nebraham) allez voir. ils ont apris aux eleves adolescents (قريني وانا (...)
bogdanov :
L’article ne nous dit pas si cette correction a causé des dommages corporels, s’il a présenté aux autorités concernées un certificat pour coups et blessures volontaires pour ester en justice ce directeur. Sinon ça ne sert a rien de chialer !ceci dit, de part ma fonction je reçois en moyenne chaque jour 2 ou 3 gamins de toute la wilaya de Sétif victimes de violences physiques de la part soit d’un directeur soit d’un enseignant. La violence n’épargne personne et toutes les couches sont concernées.Elle est devenu un fait banal
Bonne éléve Décipliner :
Ouii Mais De nos Jour Les Surveillant Et Les Professeur Ont Peur Des Grand Voyous Alors Se Tourne Vers Les Gentille qui Reclame Pas Donc ...

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus