Accueil > Sétif profond >

Une journée de sensibilisation contre l’usage de mots grossiers et vulgaires

mardi 6 décembre 2011, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

La maison de jeunes Abdelhamid Anani d’El Eulma organise ce mercredi 7 décembre une journée de sensibilisation contre l’usage d’insultes, des mots grossiers et vulgaires dans notre langage quotidien .

Cette journée verra la participation de psychologues, des sociologues ,des représentants de la justice et ceux de la police judiciaire.

Il est à noter qu’à Sétif, l’usage de mots vulgaires est devenu commun dans le langage quotidien de communication ,même chez certains adultes sans parler des altercations verbales. Selon un sociologue, plus de 20% des enfants déclarent avoir entendu ces mots vulgaires émanant de la bouche de leurs parents.


Partager cet article :
57 commentaire(s) publié(s)
nacer bensemra :
c,est comme interdire a un chinois de cracher par terre,quoique l,initiative est a encouragee ,a mon humble avis ce probleme releve plus d,un programme qui s,etalera sur des generations pour etre regler,car c,est un probleme d,education qui commence de la cellule familiale en passant par l,ecole,et l,environnement.
23 :
Pour enlever ça aux enfants il faut d’abord l’enlever à leurs parents...
Commentaire n°115753 :
Les instituteurs sont payés pour donner des cours d’ éducation civique, mais ils préfèrent enseigner l’éducation religieuse vu qu’il ne s’agit que de parcoeurisme, ainsi ils ne se fatiguent pas à expliquer les leçons mais à noter qui ânonne le mieux !! On ne récupère ps un adulte vulgaire , les bases éducatives sont données par les parents , et à partir de la scolarité, par le personnel enseignant !!!Pauvre Algerie, et plus particulièrement l’axe de Bordj, Sétif et El Eulma.
bichou :
Si les parents même ne sont pas eduqués et font usage d’un langage rétrograde et dénué de toute éducation, je ne voie pas comment serait-il possible de sensibiliser les gensdans ce sens . Bon, c’est bien de commencer à faire quelque chose mais le problème est tout d’abord linguistique. Le langage sétifien ou algérien , en général, accuse un déficit linguistique propre à une région ou ethnie quelconque. Là où on va en Algérie, le parlé est une catastrophe, il est rude et incommode la communication. C’est un amalgame de mots et expressions issus des langues francaise, italienne ou turque. Même le Kabyle accuse ce déficit linguistique. Je ne suis pas sociologue mais je pense que ce facteur joue un rôle important dans la rudesse de notre parlé. Enfin, l’éducation dans les foyers et les écoles doit reflèter les valeurs d’une société civilisée. L’apparence physique est un signe civique, qui rassure : corps propre et parfumé, surtout que dans nos temps le parfumest à la portée de tous, à tout cassé le Musk qui coûte (...)
scarlett.pivin@club-internet.fr :
Il y a certains internautes qui pourraient aller à la maison de la jeunesse Abdelhamid Anani d’El Euma, mercredi 7 décembre, pour avoir une piqure de rappel car comme dit 23 : Pour enlever ça aux enfants il faut d’abord l’enlever à leurs parents... Salam,
alpfa5000 :
J’ai essayé d e comprendre pourquoi les setifiens sont les champions des grossièretés , des blasphèmes et de la vulgarité , je n’arrive pas à trouver d’explication rationnelle. L’axe Bord, Sétif, Constantine et souk ahras détiennent la palme d’or ! Pourquoi à 100 km plus loin, à Bejaia par exemple cela n’existe pas ? C’est dommage qu’une aussi belle ville soit reléguée au rang de la ville la moins éduquée du pays à cause du ‘’langage’’ et de l’éducation de ses parvenus. J’espère que cette initiative apportera quelque chose !
Ninou :
Jamais, a setif on ne peut enlever ce fléau , ça fait partie de notre langage et on trouve ça tout a fait normal quelque soit le niveau social ou intellectuelle en fait, ça fait parti de Nous , pratiquement tous les setifiens vont a la mosquée et portent le foulard alors que l islam c d’ abord un comprtement, akhlak.....
berbere :
je n y crois pas à ce genre de sensibilisation car l algerien est grossier de naissance ; donc c est inné . Premiere chose à inculquer chez l algerien c est le civisme et apres viendront l education, le respect. Optimiste que j etais , je ne crois plus à l évolution de la societe algerienne !!. Desolé de le dire franchement ; mais on aura du pain sur la planche pour etre à la hauteur des pays civilisés.
citoyen :
Désolé ,sétifien habitant Alger ,cette vulgarité n’existe pas à cette échelle pas aussi généralisée qu’à Setif,du moins chez les enfants . De passage à Setif pendant l’aid ,ma fille de 10 ans s’est arrêtée pour souhaiter bonne fête à deux petites filles de son age ,avant qu’elle n’ouvre la bouche ces dernières lui ont proféré des gros mots qu’elle n’a jamais entendus de sa vie ,depuis elle est choquée définitivement par Setif . C’est un exemple parmi tant d’autres .
monirouricia :
ça s appel l’éducation et ça commence a la maison et sa se complète a l école.
nourrediine :
bon courage
mimi :
La morale s’apprend dans la rue disait un ancien philosophe....c’est à méditer surtout parce certains qui impliquent l’école et qui blanchissent le foyer ....
Marie Lise :
Je n’ai jamais bien compris, pourquoi à Setif, et sa région, a chaque phrase, le sexe masculin est prononcé. des vieux, des jeunes, des femmes, des gamins. ce mot de trois lettre est prononcé à tous bout de champs.
minou :
C’est vrai que les setifiens (pas tous heureusement) sont vulgaires dans leur langage. Moi je crois que c’est une maladie regionale. Je ne sais pas s’ils sont conscients ou pas ? Une fois j’ai emmené ma fille passer des examens à l’université Ferhat Abbas, j’ai failli faire demi tour : blasphèmes, grossièretés et regards qui vous déshabillent ! meme pas le minimum de respect .Et tout cela dans une université ! Quelle honte !
khelifa elbeurri :
Salama 3alaikoum, Ouallah c’est ce que je déteste le plus à Sétif et ses environs. Tous ces personnages grossiers et qui insultent le créateur du matin au soir , sans aucune gêne...Difficile de marcher en famille avec de tels comportements. Raça ! Ouled alharame !
selena :
meme dans les pays développés ,comme la france ,par exemple,la grossiereté est devenue chose courante,langage des jeunes et des moins jeunes ;ce vilain défaut existe dans tous les pays du monde ,arretez de coller ça aux algeriens ,à les comparer à d’autres, leur mal est moindre, les vertus et les défauts sont dans toutes les sociétés , à des niveaux differents, le role de la famille est primordial dans l’education des enfants ,la femme a un lourd fardeau à porter, n’est_elle pas la moitié de la société ? ce n’est pas pour rien qu’on dit que le paradis est sous les pieds des mères .... on ne nait pas grossier ,on le devient ...............
m2 :
A alpfa5000 : QUI TE DIT QUE C’EST FORCEMENT DES SETIFIENS.SETIF JADIS N’ETAIT PAS AUSSI PEUPLER. JE ME SOUVIENT QUE LES FAMILLE ALLEES AU CINEMA ET AU THEATRE. JE REGRETE DE TE DIRE QUE TU DOIT PUISER PLUS TON TA CERVELLE POUR COMPRENDRE DOU SA PEUT VENIR.
Commentaire n°115811 :
Annaba, c’est pire. Alger aussi.
Commentaire n°115814 :
li mechi metrabi men darhom ma andek ma dirlou
zoubir de sétif :
bjr, ce n’est pas grave, il faut essayer, il y’a un début à tout, si on ne peut pas rattrapper les parents, éduquons les enfants, et surtout à l’école, et s’il faut mettre un peu de religion , pourquoi pas , mais la persèverance paye toujours, alors en avant toute.
Commentaire n°115823 :
salem, avant de commencer mon commentaire, je voudrai juste répondre aux propos de Anonyme-115753 qui pense que c’est les instituteurs qui sont responsables de l’éducation de nos enfants : je ne pense pas que l’école doit éduquer, le rôle de l’école est d’instruire les enfants, transmettre de la connaissance quand à l’éducation, le premier responsable c’est l’espace familial puis l’environnement extérieur de l’enfant et en dernier l’apport de l’école. Il a évoqué l’éducation civique et l’éducation religieuse, pour lui se sont deux choses différentes, sache que la base fondamentale de la religion est l’éducation civique. concernant l’usage de la vulgarité, je pense que ça n’a rien avoir avec le mélanges des langues, ni le le niveau d’instruction, dire bonjour, merci, respecter les grands, les petits, hommes et femmes ne nécessite pas de faire des études supérieures. c’est, donc, la responsabilité de tous les adultes. Si nous, adultes, on est mauvais nous enfants seront forcément mauvais. il faut que chacun (...)
belqiss :
les gros mots à la sétifienne font partie d’un quotidien auquel ceux qui en usent et abusent ne s’en rendent même pas compte ! installez vous dans un groupe féminin entouré d’enfants ( hammam .. ; fêtes .. ; ect et observez ! n’étant pas sétifienne et vivant depuis des années dans les environs de cette ville , je ne suis jamais arrivée à m’habituer à ce langage indigne sortant des bouches de femmes et enfants ! quand vous faites une remarque , elle vous dira d’un air amusé et surtout etonné ha bon ! wallah ma faqte ! quand une femme qui traite son fils ou sa fille de Batard ( désolée pour ce mot ) ou de oulid el hadjala en fait elle insulte qui ? quand un enfant de deux ans insulte un passant en employant des grossiertés à faire dresser les cheveux d’un chauve , va -t’on accuser la rue ou les parents qui sourient béatement devant l’exploit de langage de leur cher petit ? assistez à la sortie d’une école et vous en entendrez des (...)
SOS Labass :
C’est pas la faute aux parents ni a l’etat...c’est la faute a l’occident !
hamdane :
cheikh El- Bachir El- Ibrahimi a dit a propos de setif . بلدة طيبة و شعب كفوووووووور
midinette :
mais peut on éffacer par une simple journée de sensibilisation un mal qui a été inculqué à la plus part des gens depuis la naissance ? je ne le pense pas. les enfants apprennent le langage de leur parents alors il faut organiser des thérapies de groupe pour les parents , les grands parents et les jeunes couples en espérant que la génération futur sera mieux éduquée. il faut aussi noter que cette vulgarité ne touche pas tout le monde il y a tout de même des familles qui n’ont jamais utilisé ce langage. je vous raconte une anecdote dans ce sens une fois à la cité universitaire (les années 80) j étais avec des amies et de loin on a vue une étudiante de couleur, on se demandait de que pays elle venait, arrivée pas loin de nous elle a prononcé un mot tellement vulgaire que j ai dis à mes amies maintenant vous avez la (...)
salim de masgouaa s/ maatossa :
l’kofer oue sebane c’est un patrimoine,il faut concevoir une journée au comportement des piétons CA C IMPORTANT et apres a la tolérance . ..l’usage des mots grossiers !!! on aura tout vu, celui qui a eu cette idée ; on lui montrant la lune ; il a du regarder le doigt.
taklit de bougaa :
ce nest pas de notre faute.cest celle du colonialisme .de limperialisme.des juifs et du diable mais avec laide de dieu on les vaincra inchallah .
scarlett :
SOS Labass Vous faîtes des raccourcis vertigineux ; Je suis occidentale, et je critique l’occident sans complaisance, sur pas mal de sujets, mais votre remarque n’a pas de sens, les gens vulgaires, ça existe dans tous les pays, en Occident comme en Orient ; C’est l’éducation qui permet de freiner ce fléau, et tant que les adultes jureront, les enfants feront la même chose. C’est une question de respect de l’autre, et de respect de soi même. Salam
scarlett :
Taklit de Bougaa Le colonialisme,et l’impérialisme ont d’importantes responsabilités sur l’évolution de nos sociétés, Mais de là à leur incomber la responsabilité des gros mots, cela n’a pas de sens, Si Dieu pouvait vaincre les gros mots, je pense qu’il aurait commencer par vaincre la misère, la souffrance, l’oppression, les dictatures, les guerres ect ....................................................... Salam
Commentaire n°115847 :
c’est exact, yaatik saha ya si taklit !
salim de masgouaa fc :
A Berber Evident que tu allais sortir cette connerie, ta fille de 10 ans tellement bien elevee elle va pour dire aid mubarek a 2 jeunes de Setif que se faitse fait insulter, si je sujet etait une journee pour mobiliser les setifiens contre les pets ta fille aurait recu deux petards dans la tronche meskina rien que pour avoir voulu souhaiter aid mubarek a deux jeunes filles de Setif. C dure de lutter contre la generation spontanee malgres les bons remedes de pasteurs ....vous etes partout malhereusement.
el maghboun :
yelzem foutouhet islamiya li hathihi el belda el moulekaba bi stifa,,,,,,chaab kafour walzemlou islam djedid,,,,,,,,,,,rabi yhoutou fih gort soubhaten wa ashiyaaaaa.salammmmmmmmmmmmmm
yorabel de jijel :
C´est intéressant de se pencher sur un sujet pareil et de suivre les changements opérés dans notre société de prés. le remède comme il a été signalé par certains lecteurs réside dans l´éducation avec la collaboration de toutes les institutions formelles et informelles, la famille, la mosquée, l´école, la rue doivent tous collaborer pour éradiquer ce fléau qui menace notre image. Une analyse approfondie du problème nous laisse dire que cette grossièreté dans notre langage trouvent son origine dans d´autres fléaux plus grave comme la violence, la criminalité, les agressions, chaque fléau donne naissance á un autre, d´ou la nécessité d´opter pour une lutte intégrale et multidimensionnelle.
Anonyme :
Bonjour ! J’aimerais répondre a certaines personnes qui se reconnaîtront , ceux qui disent Setif c’est la capitale de la vulgarité ! Et bein je vais vous apprendre une chose : tout est une question d’éducation de respect , vous ne pouvez pas juger toute une popularité en voyant 1 2 3 4 même 20 ! Vous vous basez sur quoi ? Sauf si vous êtes experts en statistique ! C’est parce que ça parlotte de bouche a oreille ( les arabes n’ont que ça a faire ) , c’est une étiquette mal placée ! Et me dire l’université et machin ! Vous avez au moins que farhat Abbas est le deuxième pôle universitaire de la région Est ! Donc ça regroupe un monde pas seulement des setifiens ( ceux ci dis que je ne dis pas qu’on est meilleurs...) ! Basez vous au moins sur ce qui est réaliste ! Les fêtes ça a toujours était respectable , sortie d’écoles aussi ! Hammam je suis mal placée pour en juger ! Bien (...)
SetifForEver :
Le blasphème et la verdeur du langage sont un signe de bonne santé mentale ! Le langage populaire n’a que faire des circonlocutions, des euphémismes et autres travestissements… qui sont l’apanage des petis-bourgeois hypocrites, bigot et coincés. Il va droit au but comme un tir de Koussim. Bravo aux Sétifiens ! Continuez, c’est ce qui fait votre charme !
Kamel El Guelmi :
A mon avis , c’est une question d’éducation oui , mais est ce en martelant le même refrain matin et soir en disant ce qu’il faut et ce qu’il ne faut pas ? ou à un moment donné on doit dire c’est fini , on doit chercher autre chose ! A Sétif par exemple , Cheikh Al Ibrahimi a dit son fameux dicton à propos des sétifiens : Baladoun aminoun wa chaaboun kafour ( Un pays de paix et un peuple de grossiers ) . On voit déjà qu’il s’agit d’une traditions très ancrée parmi la population , qu’il s’agit d’homme ou de femme, de pieux ou de voyou . Pour cela , il faut arrêter de dire des constats et passer aux actes en essayons de convaincre les gens qu’en étant beau dans son corps , ses paroles , son magasin , son foyer,... ça peut rapporter gros en terme de paix interne et d’harmonie collective . Il faut qu’on devient plus sensible aux belle choses sans se sentir qu’on vient de perdre une partie de notre virilité . Car on peut être ou faire beau tout en restant fort et virile. En fait , le langage éducatif (...)
Mériem :
Il y a des attitudes données par l’entourage , c’est-à-dire que l’on entend des mots et des expressions autour de soi et ça de vient banal sinon normal les dire... allez faire comprendre à un enfant que c’est mal ! Je suis sûre que vos enfants ont un jour ramené de la cour de l’école ou de la rue - surtout de la rue - une grossièreté qui ne se dit jamais à la maison Vous lui faites la morale mais une fois dehors il l’entend à nouveau... ! Et les adultes ne sont pas épargnés : dans une bousculade, à l’arrêt de bus, au marché, et comme a dit quelqu’un au hammam et si vous faites une remarque , vous êtes rabroués encore pire Ceci dit HEUREUSEMENT d’ailleurs il ne faut pas généraliser : on sait qu’il est de bon ton de dire que les Sétifiens sont champions là dessus -quelle gloire !- mais ce n’est pas vrai, il y a énormément de gens polis ou en tout cas corrects c’est une question d’éducation -A LA MAISON en tout premier lieu et mais aussi une question de SANG FROID : savoir garder son calme envers (...)
salim de masgouaa s/ maatossa :
vaut mieux être vulgaire que être sale... Setif est la ville la plus propre. vaut mieux être vulgaire que crapule, les Setifiens ont une parole, vaut mieux être vulgaire que charognard, les setifiens ne mangent pas el djifa, vaut mieux être vulgaire que mécréant les Setifiens ont la foi et honorent leurs invites..Idem pour Biskra, baraka et alentours.
salim de masgouaa s/ maatossa :
Meriem bon raisonnement ! Bravo
scarlett :
SetifForEver Il ne faut pas confondre les mots orduriers, les mots vulgaires, les blasphèmes qui attaquent les croyances avec le langage populaire, par exemple le verlan dans les quartiers en France,et dans chaque région, il y a des mots, des expressions populaires, en lien avec l’histoire de ces régions. Les mots vulgaires,et orduriers, parfois à connotation sexuelle n’ont rien à voir avec la santé mentale d’une population, ils démontrent tout simplement un non respect pour celui à qui les mots sont adressés, et pour celui qui les dit, Le langage populaire est un fait culturel, il enrichit et colorie une langue officielle, auquel se rajoute les accents du Sud, du Nord, de l’est,( toujours en France), et cette diversité est agréable à entendre, et casse la monotonie d’une langue officielle.£ (...)
Commentaire n°115935 :
Salam alikoum, Je crois que le plus grand défaut d’une partie des gens de sétif vient d’être signalé .Je propose aux responsables de la wilaya de réfléchir sérieusement à la question , en organisant par ex un séminaire international consacré à cette question.Faire venir de grands spécialistes de renom dans les domaines de la sociologie, psychologie ,religion , juridiction etc..pour arrêter un programme de travail destiné à ces gens .Le problème est sérieux à sétif , et je remercie à cette occasion celui qui a pensé à ce thème. L’université et ses nombreux enseignants sont interpelés sur la question .
ahmed :
deja l education chez les grands et apres chez les jeunes
salim de masgouaa fc :
a Nacer bensamra salam, J’ai connu un certain Bensamra a l’epoque , allah yarahmou c’etait un bon medecin. mort jeune.
Ziri..! :
*Tous ce qui lancent des vulgarités sont des descendants des benus Hilals et qui est un peuple mal élevé a l’origine, la mauvaise éducation s’est transmit de génération en génération jusqu’à maintenant ou c’est devenu insupportable*
Commentaire n°115953 :
Vous connaissez mal la population du pays le plus fort et le plus avancé du monde. Le célèbre mot « Fu.. » est sur toutes les lèvres : hommes, femmes, grands, petits, ouvriers, chefs d’entreprise, fonctionnaires, VIP, à Hollywood, à Broadway, partout. Sans compter le fameux « Son of a bit.. » Idem chez les Russes, les Espagnols, etc. Pourquoi jouer aux moralisateurs, on dirait qu’on a résolu tous les problèmes socio-économiques et il qu’il ne nous reste que le raffinement de la société. Le langage de la rue reste toujours le langage de la rue. Laissez les Sétifiens tranquille. On peut être vulgaire et généreux, comme on peut être poli mais radin et hypocrite. Vive Sétif avec toutes ses particularités, y compris le blasphème qui est un droit dans la constitution de certains (...)
nacer bensemra :
a salim de masgouaa,feu bensemra ferhat est mon frere,effectivement ,il est mort jeune a 40ans en 1985 ?allah yarrahmou ou yarhem el mouminine
barboucha :
salam, tout ce qui c dit c bien beau, c belle parole bien formulee, mais ca ne resouderait jamais le probleme. les insultes et le blaspheme est encrait dans la peau des setifiens, et quand on leur dit .....aah c pas bien ! il retroque tout de suite..... wesh dakhlek ? si ca te plais pas t’as qu’a partir ? moi je suis comme ca....! moi aussi je suis de setif vivant en france, mais je n’ais pas ce genre de probleme, ni moi, ni ma famille, mais quand tu est dans un pays ou on tous melanges, je parle surtout cote algerien, ce qui veut dire de( bordj d’alger d’oran ect.....) et il te dise.... aah vous les setifiens, vous avez la reputation d’etres insultant...! ca fais mal, parceque quand meme on est pas tous pareil, mais malheureusement on a cette etiquette affreuse, alors setifiens...! faites un petit peu d’effort et inchallah on vaincera ce fleau, et on va leur prouves que les setifiens sont bien eleves (...)
EDUCATION :
quest ce que la justice et la police ont à voir avec le sujet. C’est plutôt un problème d’EDUCATION et c’est à la famille, l’école et la mosquée d’intervenir et d’y remédier. le vrai travail de sensibilisation est à faire au sein de ces institutions de base pour l’éducation de l’enfant.
Commentaire n°116005 :
c’est vrai, c’est comme une drogue, on devrai vraiment s’intéressait a sa ... bonne initiative
salim de masgouaa s/ maatossa :
De ses fruits on reconnait l’arbre.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus