Accueil > Sétif profond >

Après d’importantes chutes de neige : Sétif isolé

mardi 31 janvier 2012, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Bousselam, Babors, Beni Aziz, Guenzet, Beni Ourtilane…une dizaine de localités de la région nord de la wilaya de Sétif ont été isolées en raison de l’impraticabilité des axes routiers et des quantités importantes de neiges enregistrées ces derniers 48h à Sétif.

Les chutes de neiges ont notamment bloqué la circulation routière sur les axes desservant les villes de Takouka, Ain Roua, Ouled Hlima, Drâa Kebila, de Beni Bourtilane et de plusieurs autres localités situées à la périphérie de la ville, obligeant ainsi, de nombreux automobilistes de laisser leurs véhicules dans les garages ou dans les parkings, alors que presque la majorité des écoles ont fermé leurs classes durant ces deux journées enneigées.

A la hauteur des reliefs montagneux de la région nord de la wilaya, la neige, accompagnée d’une chute brutale de la température (moins 5°) a fait beaucoup de dégâts au réseau électrique de la Sonelgaz ce qui engendré des perturbations en alimentation électrique et en gaz, plus ou moins importantes. Toutefois la situation reste maîtrisée, selon un communiqué émanant de cette direction.

De son côté, la protection civile a mis en œuvre un plan d’action spécifique pour accéder aux régions isolées et par la même, possibilité d’approvisionner les localités isolées et surtout porter assistance aux personnes malades et âgées.

De leur part, les services techniques des APC, ont mobilisé tous les moyens de déneigement en vue de maintenir ouverte la circulation sur les principaux axes routiers de leurs régions.

Les éléments de la police et ceux de la gendarmerie nationale ont également mobilisé, sur le terrain, des équipes d’intervention afin d’assurer la fluidité de la circulation sur les principaux axes routiers. Le dispositif mis en place sera maintenu durant la durée de validité du bulletin météo spécial, nous dit-on.

A noter que dans beaucoup d’endroits, la neige a atteint les 80 cm, ce qui a rendu l’intervention très difficile, notamment pour les opérations de déneigement, de dépannage et d’approvisionnement. Ces intempéries ont sérieusement affecté le fonctionnement de quelques institutions socio-économique de la wilaya, du fait que nombreux fonctionnaires n’ont pas pu, ou bien ont tout simplement profité de la situation pour ne pas rejoindre leurs postes de travail en se justifiant par le mot magique et habituel dans de ce genre de situation ; le fameux « Tombiri », (intempérie).


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus