Accueil > Sétif profond >

Draa Kébila : Chutes de neige et verglas bloquent les routes

mardi 7 février 2012, écrit par : Rachid Sebbah. Setif.Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Les chutes de neige se sont intensifiées dans la nuit du lundi au mardi 7 février 2012. Les routes ouvertes par les services de la commune Draa Kébila et les citoyens sont impraticables ce matin.

Les villages isolés, situés sur les hauteurs, tels que Ait Saidi, Ikhanichène, Idjissen, Maatia, Thakliat, Amouerth, Boujelatène et Izavachène, sont plus vulnérables en raison du relief accidenté. La situation est similaire à Béni Ourtilane, Guenzet, Ait Mohli, Béni Chebana Ain Legradj, Ait Jemati et Bouandas. Toutefois, pour faire face au grand froid qui sévit depuis jeudi, les services de la commune et de la Daira de Hammam Guerguour, dont dépend Draa Kébila, restent mobilisés pour alléger les difficultés rencontrées par les citoyens notamment les plus démunis.

Les habitants s’organisent aussi et font preuve de solidarités entre eux et surtout avec les pauvres qui ont besoin de se chauffer et de disposer de nourriture en quantité suffisante. C’est dans pareille situation que l’on doit s’enquérir davantage de la situation des voisins, des proches et surtout des pauvres. Ces derniers ont droit de vivre et de bénéficier de moyens pour se chauffer, se vêtir, se nourrir, etc. Ici, en campagne, ces valeurs humaines résistent encore aux changements induits par la modernité.

Par ailleurs, il faut signaler que les commerçants approvisionnent régulièrement leurs magasins en produits de première nécessité notamment semoules, gaz butane, lait et dérivés, fruits, légumes. Il est vrai que la disponibilité de ces produits n’est pas la même d’un village à un autre du fait de la situation géographique. Mais la situation est très inquiétante car les chutes de neige se poursuivre avec plus d’intensité, les réserves en produits alimentaires, fuel et autres ont tendance à s’épuiser.

L’intervention des services de l’état, avec les moyens appropriés dans de telles circonstances est plus qu’urgence. Il ne faut pas attendre que la perte de vies humaines pour intervenir.

En dehors du froid ressenti et des difficultés rencontrées par les habitants les plus vulnérables de certains villages, la neige est accueillie avec joie notamment par les agriculteurs et les enfants. Pour les fellahs, c’est une bonne année agricole qui s’annonce et pour les enfants, c’est l’occasion de s’adonner avec joie à des jeux d’hiver. La neige permet aussi la reconstitution des réserves en eau potable ; les barrages vont se remplir et nous aurons plus d’eau au robinet surtout en période d’été.

Enfin, il est utile de maintenir élevé le degré de vigilance et de mobilisation des moyens disponibles afin d’éviter le pire d’autant plus que les services de la météo prévoient une persistance de la neige et du froid durant les prochains jours.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus