Accueil > Sétif profond >

Un aéroport en manque d’entretien

lundi 20 février 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Manque de chauffage, des sanitaires impropres , murs dégradés, lenteur dans les formalités de contrôle de la PAF (Police aux frontières) et des services des douanes, ... tel est l’état actuel de l’aéroport international du 8 mai 1945, censé représenter la vitrine d’accueil pour la ville de Sétif.

De nombreux passagers qui se rendent à Sétif par cet aéroport nous ont déclaré leurs mécontentements et leurs déceptions quand à l’accueil et le service qu’offre cet aéroport.

Les grands espaces servant d’accueil pour les contrôles de la PAF et des bagages sont insuffisamment chauffés malgré le froid glacial que connait la région .

Les chariots à bagages sont pour la plus part hors services. Le voyageur est contraint de pousser avec toute sa vigueur pour déplacer les autres
en raison de l’absence de roulettes ou que celles -ci soient hors d’usage.

« Même si les vols sont à l’heure, nous sommes contraints de subir les retard lors des formalités de contrôles de passage aussi bien à l’arrivée qu’au départ. Notre patience était à bout face à toutes ces difficultés,accentuée par le froid qui sévit dans le hall de contrôle bagages et dans la grandes salle d’attente avant la sortie  », nous déclare Meriem qui arrivait ce dimanche en provenance de Paris.

Avec l’extension de la piste d’atterrissage de l’aéroport en voie de réalisation , il est temps de penser à une aérogare plus spacieuse et bien prise en main pour accueillir les voyageurs dans de bonnes conditions et pour attirer par la plus de visiteurs et voyageurs vers cette destination prisée.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus