Accueil > Sétif profond >

A Sétif, les dos d’âne sont faits maison

jeudi 8 mars 2012, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Pour les inciter certains conducteurs à respecter la limite de la vitesse, de nombreux habitants ont innové dans leurs quartiers des ralentisseurs d’un nouveau genre.

La pose d’un ralentisseur est normalement soumise à un dossier d’étude volumineux contenant principalement des informations sur le trafic journalier moyen et le plan de la circulation. Cette étude nécessite une approbation de la part des représentants des ministères des Travaux publics, de l’intérieur et des Transports.

Afin de contourner cette voie légale d’implantation de « ralentisseurs », certains préfèrent le chemin le plus court, à savoir la pose désordonnée de ralentisseurs, un peu partout, même dans les endroits les plus inattendus.

Ces ralentisseurs ressemblent à des dos d’ânes, à des dos de chameaux, à des baguettes. Il y en a des gros, des épais, des durs, des mous, et même des carrés ! On peut les trouver aux abords des établissements scolaires, ce qui est normal, mais aussi sur les évitements, sur une voie rapide, sur un chemin non classé passant au milieu des jardins et même sur une pente difficile. Le conducteur est obligé de les traverser à une faible vitesse au risque d’y laisser le carter ou le bas-de-caisse de son véhicule.

A rappeler qu’un décret en ce sens a prévu la création d’une commission « dos-d’âne » dans chaque wilaya constituée des directeurs des Travaux publics, des Transports, de l’Habitat et de l’Urbanisme, de représentants de la police et de la gendarmerie et des élus locaux afin de normaliser ces ralentisseurs et mettre fin à cette frénésie. Le décret devra définir également les panneaux de signalisation avancée du « ralentisseur ».


Partager cet article :
32 commentaire(s) publié(s)
hadj ahmed :
Je suis contre les désordres de toutes sortes, mais j’ai constaté que les piétons n’avaient aucun droit à Setif, même sur les passages pour piétons. Un jour, non loin de aîn fouara, je me suis arrêté à un passage pour piétons pour laisser passer une dame agée accompagnant une petite fille, j’ai failli me faire lincher par un chauffeur de bus qui n’a pas du tout apprécié mon geste civique et humain. Pourtant je n’ai fait que rendre leur droit à ces piétons fragiles et en danger. A partir de là, on peut se demander si les bâtisseur de dos d’ânes n’ont pas raison dans le fond. Parfois, il vaut mieux sauver des vies humaines (surtout des personnes fragiles) quitte à ralentir le circulation. Une simple question de bon sens et n’en déplaise aux posssesseur de belles berlines ou 4/4 souvent acquises avec un argent sale et qui se prennent pour les propriétaires de la (...)
SALIm sf :
La pose d’un ralentisseur est normalement soumise à un dossier d’étude volumineux contenant principalement des informations sur le trafic journalier moyen et le plan de la circulation. Cette étude nécessite une approbation de la part des représentants des ministères des Travaux publics, de l’intérieur et des Transports.....T’ES SERIEUX ?..cite moi un seul bureau d’études d’agglomération ???? juste UN..... Sais tu qu’on pose les plaques de signalisation a setif ville quand ces connards qui nous gouvernent posent le pied sur notre ville ???????????????’on appelle ça LEDJRID. renseigne toi l’AMI .....EDDAB RAKEB KOULAH YA SI HEDNA.
explication :
chaque commercent fait son propre dos d’âne devant son magasin, soi en bitons ou bien en argile sans indication, et voila le grand problème de la circulation automobile et piétons.
Ghani :
Tout a fait d’accord, La pause de ralentisseurs devrait être gérée pas la lois, et exécutée exclusivement par les services de l’état.Du coup, toute pause faite par un tiers devrait être perçu comme une atteinte a la lois public. L’état de droit, n’est pas seulement un état ou le citoyen réclame ses droit, mais aussi et surtout , un état ou le citoyen s’engage a remplir pleinement ses obligations, et a respecter les lois établies par la société.
Commentaire n°128712 :
et la jounée de la femme ????????????????????????????????????????????????????????????,
setifiss :
ce qui est malheureux, au pays chacun fait sa propre bouillabaisse, ici des habitants ,construisent un dos d’ane,,là des commérçant s’approprient la chausée située devant leur magasins, là , c’est un citoyen armé d’un gourdin ,qui exige, des dinars pour le stationnement, en face, c’est des jeunes qui s’approprient les trottoirs pour créer un marché de l’informel. rien n’est conforme, la jungle ! il faut changer les mentalités.
Mde PARIS :
Salam ; mais vous avez oublier mrs HEDNA ,les gents qui bouchent les AVALOIRS comme il à fait un avocat qui habite la cité Hachemi. le monsieur qui rèprésente la loi TANT QUE CET AVALOIR NE LE GENE MËME PAS chacun est libre et indépendant ,il fait ce qu’il voulait. C’EST LE 2012 ?????!!!!!!!! le temps qu’il le prend.l’état n’est pas là tous ils veulent dèvenir des élus .
OL SETIF :
ki sidi ki aabadou ki elraai ki djaouadou !!!!!!!!!!!il faut pas se étonner ça c’est l’algerie !!!
beri :
vs n’avez pas remarqué que la ville es devenus tres sale avant c’etais la ville la plus propre kouleche rah
G/Lamri :
Les dos d’ane posés anarchiquement par les citoyens,sont la preuve de la faillite des pouvoirs publics(APC-WILAYA)les responsables chargés des boulevards,avenues,rues et ruelles à Sétif-ville ne font pas leur boulot en matière de ralentisseurs,je vous cite le cas de la rue GUESSAB Lahcéne à El-Gasria,cette rue commmence près de la caserne des CNS et se termine au carrefour de Marinou,cette une rue de largeur moyenne avec une pente trés accentuée,où des chauffards trouvent le moyen d’effectuer des dépassements trés dangereux en descente ou en montée,sans se soucier de la sécurité des piétons.Je profite de ce forum pour demander à Messieurs les responsables de l’APC de Sétif pour normaliser la circulation en installant les plaques et ralentisseurs au normes pour sécuriser cette (...)
setifiss :
dans la vie il y a des régles, quant on vit en société, on ne crie pas, on ne s’appelle pas de trottoirs en trottoirs, on ne crache pas parterre, c’est un code de la route du civisme, qu’il faut créér, et diffusé , au moins deux fois par semaine, à la télé, pour éduquer les masses. c’est ce manque de civisme qui risque de foutre le pays en l’air. faites gaffe , à la prolifération des naissances,( sans avenir), dans 20 ans vous aurez des futures émeutes. limités les naissances et misé sur l’éducation.
khélifa albeurri :
Salama 3alaikoum, Cela me fait penser au dos d’ane du rond point de Cheminot...prés des gardes-mobiles.. Il est doublé avec quelques centimétres entre les deux ! Bonjour les dégats pour les amortisseurs ! Voyez chez nos voisins, il y a très peu de dos d’ane, mais beaucoup plus de policiers qui sanctionnent le non respect du code de la route ! Qui ne s’est pas fait surpendre par des dos d’ane placés un peu n’importe ou ? C’est l’anarchie, tout le monde s’en fout ! On est en train de freiner constamment avec ces milliers de dos d’ane ! Certains sont des d’jbeul meugreuce, tellement ils sont hauts.... Pour ce record, on devrait être dans le Guiness, idem pour le nombre de barraudages !!!
ben ali :
des amendes , de grosses amendes ! si j’etais au pouvoir celui qui bouge je lui met une dette de 10 ans sur le dos ! tu touches a la route c’est 500.000 dinars + prison avec sursis la premiere fois la 2eme fois c’est la prison de biskra !.. tu detournes l’utilisation d’un panneau c’est 100.000 dinars + prison si accident a cause de ca !...tu jettes une biere par la fenetre c’est 20.000 dinars d’amende -tu crache par terre c’est 1000 dinars , tu jette un schwing um c’est 200 dinars ! ....tu ramasses les dejections de l’ane sur route goudronée sinon 3000 dinars ...tu creuses une canalisation sur route bitumé alors la c’est remboursement des travaux de toute la section sur 1 km ou prison ferme 2 ans ou destruction au bulldozer de la maison du contrevenant ...il faut frapper le portefeuille apres ce sera propre et le bien public sera (...)
beaumarchais :
que bricolage, car peuvent faire travail complet, feux tricolors, passage pieton, meme passage bus, et sanction parallele avec agents de sureté que eux c comme aussi camera si voit qlqe chose de suspect a aviser centrale pour agression, et tout ça pas couteux et integral si le travail se fait sur plan, en invitant comité quartier a sensibiliser et securisé le quartier en cas travaux, et le tour est joué, combien coute un dos d’ane ? il parrait que coute plus cher a l’enlever qu’a l’installer. travailler sur plan meme google earth c une base de donnée meme en relief, et dans l’echelle voila si on veut travailler avec efficacité et en harmonie et faire travailler les micro entreprise et appelle meme aux universitaire a faire projet fin d’etude sur terrain , c fesable (...)
Zembla :
C’est la loi de chacun .Allez voir aux 1014 logts devant le 5ème arrondissement sous les yeux de tout un chacun un kiosque est en construction ......sur le trottoir obligeant les piétons à aller sur le boulevard ! Pourtant les autorisations pour les kiosque en dur ne sont plus délivrées ,mais là on entre dans un autre problème................
Commentaire n°128802 :
cest le dos de la vache a lait les amortisseures les échapements les pneus les freints les accidents
merouche charaf éddine :
moi j’ai voulu édait un aveugle a sétif a travérsé il a u peur il ma insulté dans le quartier rivalie ou il y a air algérie.
labo 25 :
salem histoire d un etat dans1 etat ; bientot nous passons au partage des quartiers ; les facteurs seront les premiers a etres en retraite anticipee ; et nousnous deplaceront dorenavant avec des laissers passes off quelle mentalite ;de quel metal sont fabriques ces tonneaux vides qui ne font que du bruit . salem
khali :
il a bon dos l`âne en l`absence de gens intègres et honnêtes respectueux de la loi et ceux qui appliquent la loi , rien que la loi en l`absence [manque] de civisme en l`absence de demander des compte a soit même avant de juger les autres avec la culture de chacun a une république dans sa tête [36 ou 37 million] les dos d`âne vont en nombre croissant, on finira pas faire des creux de vague pour que le piéton soit englouti et que tout les algériens céderont la place aux gens respectueux de lois et de l`environnement @ Hadj ahmd votre remarque est pertinente, concernant la réaction de chauffard du bus qui vous a agressé, c`est réalité que nous vivons au quotidien. j`ajoute que le piéton est aussi agressif car en l`absence de trottoirs[squattés] ou leur existence qui lui sont réservé ce dernier [en bonde de piéton] occupe toute la chaussée rendant la circulation impossible ni fluidité des piétons, ni celle des automobilistes tous les espaces de circulations sont occupés , même (...)
Algérien :
Pour les générations de haut niveau : sans dos d’ânes sans police de stade sans gardiens de parkings avec armes blanches sans chaines partout sans rechwa sans sans sans sans sans sans sans sans sans sans sans sans sans sans sans sans sans. ; ;..........ils ont laissé tout çà pour les tiers mondistes comme nous......pourtant musulmans zaama !!!!!! nous le méritons pas eddine islami peuple de n’importe comment... Hélas
chikh :
Je n’arrive pas a comprendre On construit au bord d’une route nationale puis on commence a faire de loi . On fait des dos d’âne,creuser des faussés... Sans que les responsables bougent le petit doigt.
houda :
Moi cette fois ci je vous tourne le dos messieurs les beylicsde Sétif !!!!Voyez ce que vous pouvez voir
M DE PARIS :
Perssonne ne réspecte les reglements URBANISTIQUE il faut avoir un aspect architecturele les gents qui sont dans les service urbanisme qu’est ce qu’ils ont entrainT de faire je prends un éxemple :::: : LES TROTOIRES n’a partient à perssonne C’est une zone ’’’ non à éffécondée elle appartient au passants de toute horizons comme il a sité @ Salim oui pour la route il faut le T M G TRAFIC MOYENS JOURNALIER POUR CALCULER LAVIE DE LAROUTE ,mais nos routes ils sont mortes dés que la ciculation commence après LA RECEPTION DU PROJET. . Peut être celui qui s’occupe de nôs route la ou il habite il-ya que les pistes le tout-venant ’(’TouFna). VOUS ETE OU LE SERVICE URBANISME et le service technique de la M (...)
ahmed :
@ hadj ahmed vous avez entierement raison sur cela il s n ont aucun respect
IAAAAA !!! :
Hey psssssssssst allez voir un peu ce Numéro du JORNAL OFFICIEL du 26 Avril 2006 sinon, this link : http://www.joradp.dz/FTP/Jo-Francais/2006/F2006027.zip
Gomez :
Je suis convaincu que même“Cadillac one” la voiture présidentielle d’Obama, ce véhicule blindé surnommé “THE BEAST” (le monstre) en raison de ses caractéristiques et dont les portes sont protégées par un blindage de 20 cm résisterait à tout [à des engins explosifs improvisés, à des balles de tous calibres] sauf à nos dos d’âne. Oui nous sommes tous d’accord qu’un ralentisseur, ça sert à faire ralentir, et ça peut sauver des vies. Mais nous ne souhaitons pas les voir proliférer comme des champignons aux quatre coins de la ville, ou encore surgir au beau milieu d’une chaussée surtout lorsqu’ils sont mal annoncés ou improvisés.
m.f.toumi :
Bsr, j’ai écrit plus de 30 lettres aux services concernés (Wali, Apc, Intérieur, travaux publics....) cependant, rien de fait, mes doléances se sont perdues dans ce désert bureaucratique, trois articles furent publiés par El-Watan........concernant le dos d’âne de tous les désagréments de l’évitement Sud à hauteur des blocs A 7/8/9/10 de la cité BEKAKCHI construite par TOUATI. Les gens prennent des tranquilisants pour pouvoir dormir.....C’est le mépris total des autorités locales.
alilou :
Les dos d’anes à sétif fait éxéption on ne sait pas pourquoi, si c’est les automobilistes qui n’ont pas la culture de respecter la limitation de vitesseconformement aux panneaux en aglomération et devant les écoles, hopitaux etc ou c’est l’état qui est absent. En tout cas c’est signe de manque d’éducation. J’ai voyagé à l’ouest de l’Algérie ce phénomène n’existe pas, c’est très rare ou on trouve un dos d’âne. La vérité c’est une affaire d’éducation et il n’est pas possible de mètre un policier devant chaque feu rouge, chaque école, chaque lycée. On ce rappelle durant les années 1970 le président tunisien Bourguiba en flache d’information avant le journal télévisé intervient Min taoudjihat errais pour éduquer son peuple qui est aujourd’hui très discipliné et quand un automobiliste touche un enfant qui traverse la route loin du passage piétons c’est le père de cet enfant qui paie les dommages occasionné au véhicule.chez nous nous il n, ya aucun respect du code de la route même le feu rouge en l’absence de (...)
TarZan :
Monsieur, m.f.toumi, il faut porter plainte et ester l’APC en justice premier responsable des dégâts que causent ces dos-d’âne . L’article réglementant la dispositions des ralentisseur (dos d’âne), publié au Journal Officiel, que notre ami IAAAA nous a fait part et que je remercie, montre bien que aucun ralentisseur où qu’il soit dans la ville de Sétif ou ailleurs n’est conforme au règlement. Les premiers responsables de se désastre sont les APC qui autorise se gargarisme. Ils faut ester les responsable en justice qui se fera un plaisir de condamner ces mal élus.
hamza :
d’os d’anes construit par monsieur amar ghoul ........................
ben ali :
la construction au bord de la route dans les campagnes est un veritable delire ! les gens veulent recuperer le moindre centimetre leur appartenant alors ils delimitent la construction a la limite du bitume - quand il y a du bitume parce qu’en plus le plus souvent y en a pas - ensuite il place un dos d’ane pour faire ralentir les automobilistes et eviter l’accident - mais ce n’est pas l’automobiliste le fautif ...il y a des textes de loi qui interdisent de construire aussi pres , en dehors de tout bon sens - tout cela le plus souvent parce qu’ils ont un coeur de pierre face a la chose public , ils sont incapable d’abandonner au bien public le moindre metre carré - c’est une remarque que j’ai pu faire dans ce pays :les algeriens demandent tout a l’etat , demande tout pour eux mais sont incapable de s’interesser a tous ce qui touche les parties communes , le bien public - une route de village degeulasse personne ne bouge -une lampe cassée personne ne bouge - un tas de dechet devant sa porte (...)
Commentaire n°129351 :
Dos d’âne en ville c’est utile, en campagne c’est débile.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus