Collision entre un bus et une voiture pres d'El Maouane au Nord de Sétif : 16 blessés dont deux graves
Accueil > Sétif profond >

Saisie de plus de 3 quintaux de tabac à chiquer contrefaits à Sétif

dimanche 15 juillet 2012, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Trois quintaux et neuf kilogrammes de tabac à chiquer contrefaits ont été saisis récemment par la brigade de la Police judiciaire de la Sûreté de daïra de Salah Bey, située au sud de Sétif, a-t-on indiqué samedi à la Sûreté de wilaya.

Agissant sur la base de renseignements faisant état de l’existence d’un atelier artisanal de fabrication, de traitement et d’emballage de cette substance, les éléments de la Police judiciaire sont parvenus à mettre la main sur cette importante quantité qui était destinée à la vente sur le marché local, a indiqué un officier de police.

L’enquête menée par les agents compétents a permis l’arrestation d’un individu qui activait dans cet atelier clandestin et qui tentait de faire écouler la marchandise contrefaite sur le marché, a-t-on ajouté à la Sûreté de wilaya.

En plus de cette quantité de tabac à chiquer saisie, les éléments de la Police judiciaire sont parvenus également à la saisie de 6.900 enveloppes de papiers à cigarette, 10.690 sachets vides de divers format, 230 boites vides et 9.150 timbres fiscaux, a-t-on souligné.

Présenté devant le procureur de la République du tribunal d’Ain Oulmène, le mis en cause dans cette affaire de contrefaçon a été écroué.

La quantité de tabac saisie, a quant à elle été détruite, a-t-on ajouté à la Sûreté de wilaya.


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°146602 :
dégueulasse ce tabac à chiquer un poison de plus une atteinte à l’environnement on devrait le bannir ce truc merdique
houda :
Il parait que l’emballage est fabriqué en egypte et importé avec du chocolat et autre friandises périmées,gaspillage de devise.En plus pouquoi ferme t on les yeux sur la Haret el houfra ?il y a certaines personnalitées qui écoulent cette marchandise sois disant saisie chez les barons de la chema qui dallentdes liasses sur des liasses de la verte mon amour (traduire....)
houda :
Faites un tour a Haret el houfraon dalle des liasses de billets verts appellée la verte mon amour...traduire...il y a des autoritées qui vendent ces marchandises saisies a ces barons,pourquoi on ne les denonce pas ?qui ne sait pas que l’emballage est fabriqué en egypte et importé avec les chocolats et autres friandises nefastes pour la santé ?il n(a pas de fumée sans feu dit on : !!!
houda :
Etant donné que le message est bien passé je pris le modérateur de bien vouloir supprimer un de mes deux dommenaires ci dessus.merci
ben ali :
c’est triste de fermer une entreprise qui marche et de mettre en taule un algerien actif !. voila comment on remercie les entrepreneurs en algerie ! -on prefere ceux qui foutent rien de leurs journees et qui derangent tout le monde en s’immolant par le feu !...la seule chose qui se vend tres bien dans ce pays c’est chema !
Beaumarchais :
pour ces gens la se disent qu’ils sont des hommes d’affaires rire ! et respectés en plus, a harate al hofra on dirait c centre d’affaires, en quoi ? fi les affaire qui rapportent l’argent au detriment de la santé du peuple, labas faut juste s’habillé en shangai rire et sana platine et sandala blanche rire ! yakhi bled yakhi !! ki laama ki gouadou. et aprés se demander prqoi ya trop de cancereux, voila la source, c ces esprit criminel qui pousse les gens au suicide, avoir cancer. alors tte saisie de marchandise, faut lui faire bouffer ça, c seule justice, kama toudine toudane
merouche charaf eddine :
Il trafic tout dans ce pays cest pour sa quil lapelle bled mickey.
KOUKHOU :
HARET EL HOFRA !!! SON NOM L’INDIQUE.
ALI MANGUA de Stif El Boustani :
chémayene harchayne tnahi el ghomayne....les 1er a arrêter sont les services d’ordres complices avec les trafiquants du tabacs de Ain oulmen, kasr el abtal, meloul, guellal, colbert, bir el arche...., je vous confirme aussi que la majorités des batteries a poules , sont qu’une interface pour cacher les atelier de chic, ... ingrédients : tabac, la chaux, amiante ,mais au bout du compte ce sont les zawalis qui paye cher de ce trafique une chéma contrefaite coûte 35 DA au lieu de 100 DA made in SNTA...la dépendance au tabac est un fléau et il est difficile de s’en débarrasser..
Tahtoh :
Pour moi le mot contrefait ne tient pas le bout ! Chemma reste Shemma c’est de l ’impureté tout cour.............
belahmar :
A mon humble avis pourquoi priver les ruminants de cette cochonnerie .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus