Accueil > Sétif profond >

Un homme met fin à ses jours à Ain Azel

mercredi 18 juillet 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

L M,Un homme de 42 ans a mis fin à ses jours par pendaison avant hier à la cité des 188 logts de Ain Azel.

Selon les témoins, l’homme divorcé est père de deux filles. Il souffre de graves troubles psychiques.

Quelques heures auparavant , la victime avait été arrêtée par la police après avoir tenté de se jeter du haut la terrasse de son domicile.

L’enterrement du défunt a eu lieu mercredi.


Partager cet article :
14 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°146757 :
Connu pour ses antécédents et ses troubles psychiques, arrêté dans la matinée par la police ,comment l’a-t-on libéré sans admission à l’hôpital et sans assistance psychologique ?La société qui porte la responsabilité de cette mort devrait être poursuivie pour non assistance à personne en danger.
farid :
que dieux lacceuil dans son vaste paradis.une penssé pour ses deux enfant que dieux les benisse
Commentaire n°146764 :
Il en avait marre et ne voulait plus revoir nos sa....gueules !voilà tout !
ben ali :
tout est cher chez nous , la viande de poulet ,la sardine , l’agneau , la viande de boeuf -les oeufs ,les cerises -meme les oranges et la pomme de terre - la courgette ,les oignons et la tomate -le ciment la ferraille , les voitures ,les maisons -la fete du mariage ,l’or ,les armoires ...tout le monde se plaint de l’inflation du prix des produits pour vivre mais il y a une chose qui n’est pas cher dans notre pays :la vie. Comment se fait il en effet qu’un homme qui a tenter de mettre sa vie en danger de façon aussi limpide le matin ait ete relaché dans l’apres midi par les services de police - ne pouvait on pas l’interner a ain abassa au moins quelques jours pour verifier l’etat de ses pulsions suicidaires -lui proposer un traitement contre sa depression - un simple policier peut il faire un diagnostic et decider de relacher un homme au bord du gouffre...le systeme D , le bricolage -pas envie de se prendre la tete apres tout ce n’est qu’un pauvre zawali dont la societe sera (...)
KOUKHOU :
A BEN ALI Effectivement, tout le monde se plaint de l’inflation et des prix du marché. Malheureusement que ce jour, aucun poulet n’existe sur le marché Abacha (Andréoli). a 340 da le kg ils ont tout rafflé. Chahr Errahma Wettouba Welghofrane. Lahaoula Walakoua Illabillah..
Beaumarchais :
rahimahou allah
langar :
Qu´est-ce que noss policiers apprennent lors de leur formation ? Les policiers qui ont relaché ce pauvre monsieur, Allah yarehmou, sont responsables de sa mort et non le mektoub, bon Dieu. Après sa tentative de suicide, il est clair que ce pauvre devait etre amené à la psychiatrie.
miloud :
salem aleykoum, je voudrai répondre à monsieur BEN ALI, puisque tu dis que ils ont tout raflé, ça signifie que les gens ont de l’argent, mis à part le pauvre qui n’a pas les moyens, puisque pour lui, les prix ça n’a pas d’importance vue il ne peut pas acheter dans les deux cas, cher ami, je te dis les algériens veulent se montrer, mon cher pour maîtriser les prix c’est le boycott monsieur BEN ALI, on arrête de maitre la main dans la gueule du loup et on se plaint de la cherté de la vie, quant tu n’as pas les moyens pour avoir une voiture prend le bus et arrêter de regarder celui qui au dessus, je mange pas de la viande c’est cher, alors je mange une salade avec un bout de khoubez edar et un verre d’eau fraiche et le problème est résolu et tu peut dire au boucher ta viande tu peut la garder pour toi, je te garantie un bon résultat par la suite mon cher BEN ALI, le moi du ramadan n’a rien avoir dedans, il n’est pas fait pour rassasier le ventre mais pour purifier nos pourri esprit de consommation, (...)
anonyme :
Salam , nous passons d’un sujet de suicide chez une personne atteintes de troubles psychatrique à des sujets de discussions sur l’augmentation des prix de certains produits...!!!! Si c’est vraiment le cas et si ce monsieur Allah Arahmo souffrait de troubles psychiques voir psychatrique tout cela est il en lien avec l’augmentation des prix ??? je ne pense pas... refléchissait tout simplement il y a milles et une causes et raison que personnes ne connait et ne connaitra sauf celui qui l’accueillera dans son royaume. Enfin, il est vrai que ce Monsieur aurait du etre pris en charge dés son admission au sein du service hospitalier de Ain azel en raison de son état. Vous parlez de PSYCHOLOGUE QUOI ??? le service de l’hopital de Ain azel PRENDRE EN CHARGE DES PATIENTS SOUFFRANT DE TROUBLES PSYCHIQUE...LAISSER MOI RIRE...IL NARRIVE MEME PAS A PRENDRE EN CHARGE DES URGENCES OU ENCORE DES MALADIES BENIGNE COMME DES MAUX DE DENTS, LES GENS MEURENT DE DOULEURS SUR LE BORD DU TROTTOIR DE L’ENTREE DES (...)
elguelil :
Ina lilahi oua ina ilaihi radjioun. Allah yarhmou. Très triste est le sors de cet homme, parti à l’âge de 42 ans, laissant deux enfants et une femme divorcée. La vie peut certainement jouer de sales tours au plus malin… Arrivé au suicide, sans aucun doute, dans un état dépressif, la moindre des choses, dans une société solidaire, aurait été sa prise en charge, en urgence, par les services de la santé mentale. Comme notre société, malheureusement, est entrain de perdre ses vraies valeurs humaines, de jour en jour, il faut s’attendre au pire…
tazrout farida :
je rejoins celui qui pense qu’il n y a aucune conscience professionnelle dans les hôpitaux celui qui veut mourir n’a qu’a aller à l’hôpital.
belghouar :
pour repondre a farida tazrout je dis que la generalitee d hopitaux en algerie ce n est que des lieux de commerce et de detournement et les haut responsables ne se derangent point du tout car ils sont trop occupe a faire fructifier leurs propre bien honte a eux et pour revenir au pauvre type qui c est pendu les policiers et l hopital ( les responsables) devraient etres poursuivie pour non assistance a personne en danger il ya trops de laisser aller dans notre pays et pour le pendu paix a son ame et que dieu lui accord le pardon
belhout habib :
salem que l enfer acepte ton coeur pauvre monsieur il ce donne la mort pour une femme c est bien
boualem mohamadi :
Que dieu l’accueille dans son vaste paradis. Vous parlez de la responsabilité des policiers, quels policiers ? Avons-nous une police digne de ce nom ? Nous le savons tous que rien ne fonctionne en Algérie. Nous attendons l’intervention de je ne sais qui, pour que sa change pour nous. Ceux qui s’enrichissent sur notre dos se permettent tout et la majorité du peuple regarde. Je dirai que nous méritons ce qui nous arrive. Saha ftourkoum.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus