Accueil > Sétif profond >

Draa Kébila, raccordement de foyers au gaz naturel

dimanche 29 juillet 2012, écrit par : Rachid Sebbah, mis en ligne par : Boutebna N.

Après les essais concluants et l’inauguration officielle par le ministre de l’énergie et des mines, les services de la Sonelgaz (société algérienne d’électricité et du gaz) sont actuellement à l’œuvre pour le placement des compteurs pour les foyers dotés d’installations internes.

Désormais, depuis quelques jours, beaucoup de foyers des villages Lemroudj, Ouled Ali, Thazagarth, Akarkar et Thimachthawine utilisent le gaz naturel pour la cuisson et le chauffage. Pour ces heureuses familles, l’usage du gaz butane c’est déjà du passé.

Pour rappel, durant l’hiver 2012, le blocage des routes par la neige a pris au dépourvu beaucoup de familles en matière d’approvisionnement en gaz butane. Certains ont parcouru de longues distances, parfois à pieds, pour aller acheter du gaz butane ; c’était au risque de leur vie.

Comme l’électricité, source d’énergie propre, non polluante, le gaz naturel va inévitablement contribuer au développement économique de la région. Désormais, beaucoup d’activités qui utilisent le gaz naturel comme source d’énergie peuvent être créées et la génération de nombreux postes de travail est possible.

Il ne faut pas oublier aussi qu’il reste encore beaucoup de familles qui n’ont pas les moyens de se payer l’installation interne, le prix du compteur et celui de l’avance sur consommation. Pour ces familles, l’usage du gaz butane restera d’actualité aussi longtemps que leurs moyens matériels seraient si limités.

Il ne faut pas non plus omettre de signaler que près de la moitié des foyers situés dans le reste des villages de la commune Draa Kébila n’est pas encore raccordée au réseau de distribution de gaz naturel ; le projet les concernant est inscrit, les procédures administratives pour la passation de marchés sont en cours et le lancement des travaux ne tardera pas à se faire.

Enfin, l’arrivée effective du gaz naturel dans les foyers de nos villages permettra une amélioration très sensible de la qualité de vie des citoyens. Fini le va et vient avec des bouteilles de gaz butane, fini le recours à l’usage de fuel pour le chauffage, fini la pollution des foyers et de l’environnement avec l’oxyde de carbone que dégageaient les fourneaux à mazout, place à l’air saint avec un chauffage qualitatif nettement moins cher et sans pénibilité.

Toutefois, strict respect des consignes de sécurité est plus que nécessaire afin d’éviter d’éventuels risques d’accidents lors de l’utilisation du gaz naturel.


Partager cet article :
13 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°147491 :
Très bonne nouvelle pour nous et pour les habitants de Draa Kébila qui vont mettre en hibernation leur bouteilles fatigantes. Concernant les familles qui n’ont pas les moyens de se payer l’installation interne, le prix du compteur et celui de l’avance sur consommation, il faut que l’APC s’y mette pour aider une partie. Concernant l’autre partie, je trouve que se sera le rôle des associations qu’il faut qu’elles se manifestent surtout en ce mois sacré.
Commentaire n°147502 :
quel exploit...50 ans apres l’independance dans un pays grand producteur de gaz.
Commentaire n°147509 :
Dans 450 ans, c’est-à-dire 500 ans après l’indépendance, on réussira sûrement à raccorder tous les pâtelins au gaz naturel. Le hic, c’est que ce jour-là il n’y aura plus de gaz. Pour personne. Mêmes les tortues sont plus rapides que nous.
ben ali :
tres content pour vous gens de draa kebila - un beau douar avec l’eau et le gaz il fera bon vivre dans cette localité du nord de setif -il y a juste une chose qui me chagrine un peu - ceux qui connaissent ces localités savent qu’allez chercher le gaz a dos d’ane ou de l’eau a la fontaine avec les anciens tonneaux en bois et plus tard en metal ou les bidons bleus ,faisait parti du charme de ces villages...c’etait aussi une occupation ,les allers retours a la fontaine ou au garage a gaz - desormais je me demande par quoi nous allons remplacer ça ! -je suis peut etre stupide de penser ainsi en oubliant les souffrances qu’ont endurés des generations entieres a ces taches quotidiennes mais ça restera gravé dans nos memoires avec une certaine nostalgie car c’est aussi un mode de vie qui va changer .Je veux aussi rendre hommage a un animal , cette bete serviable qui a tant fait pour nous -bien plus que certains humains que je ne nommerais pas pour ne vexer personnes mais ils se reconnaitrons je (...)
beaumarchais :
a quoi ça sert de les raccorder au gaz naturel puisque sont tous a setif ville tenir les murs et se loger en logement social et changer le noyau de setif devenu enorbite comme electron facile a l’ekecter, hamaj, ki draa, ki ain, ki borj tous ces noms de villages doivent faire l’agriculture et faire gaz methane avec le caca des animaux, c ecologique et chauffant, et parfumée en plus, aujourd hui le gaz et demain c internet, et ki va travailler l’agriculture ??????????????? je vois qui c’est, c li yakhdem lagssaa rire !
el-hedi :
bonjour a tous : une question pourquoi payer le compteur ? il est la proprieter de l’etat ! normalement ont paye le raccordement du compteur s’est tous . et pour les gens a faible revenus les tuyaux de cuivre, le plombier, qui fait sais tarifs les baguettes argent ,sa fait chére...! saha ftourkoum
Commentaire n°147597 :
@ beaumarchais Arrête ton cirque. Tu te ridiculises davantage à chaque intervention.
Commentaire n°147598 :
mabrouk alikom,il vous reste un petit aerodrome (rire) et finit les infrastructures à cette dechra saha ftoukom ya ness DRAA kEBILA
Commentaire n°147639 :
à boumarchi de quels ain, bordj ou draa sors tu ? depuis combien de générations es tu staifi ? tu as encore de la boue dans tes chaussures et ta tête, malheureusement ce n’est pas encore mortel.
ben ali :
ca va creer beaucoup de travail dans le secteur de la plomberie - voila un creneau sur lequel nos jeunes devraient se lancer -il y a du travail pour au moins les 10 prochaines annees -il faut non seulement installer la tuyauterie de gaz du compteur jusqu’a la cuisine des particuliers mais egalement penser au chauffage des maisons par les radiateurs tournant grace au chauffe eau ou a des chaudieres specifique - le creneau le plus porteur en ce moment c’est donc vendeur de materiel pour l’installation , plombier , chauffagiste installateur et reparateur ...il y a de l’argent a gogo a se faire ! vous voyez le developpement engendre du developpement et des richesses - la misere engendre la misere et la pauvreté !- pour ceux qui disent maintenant que c’est cher que l’apc doit financer le compteur ect -vous ne pouvez pas demander a l’etat de depenser des fortunes sur des installations economiquement non rentables et lorsqu’il s’agit de votre argent dire que c’est cher... bizarrement vous vous (...)
Commentaire n°147686 :
ça permettra à fixer ces populations dans leur terre natale et leur éviter de venir grossir les villes qui n’en peuvent plus
mustapha :
mabrouk alikom C’est bien de réaliser des infrastructures dans toutes les petites villes et villages et dèchras,ca relance un développement durable pour les citoyens en hiver comme éte. économiquement et surout dans le domaine de l’agriculture pour leurs propre autossuffisance , avec de résultats positives tel création d’emploi ,sécurité etc....et sa stop un éxode vers les grandes villes .
rimka dz :
mercii sonalgaz....mabrok 3likoum ...un grand merci pour les agents de sonalgaz..avec une grand terin ...et qui on fé tt ce qui est dans leurs pouvoire pour apéser les habitants des villages ....... une grande evolution dans notre paye ..encore un merci pour omar et lhaje.et tt les agents de sonalgaz de bougaa...

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus