Accueil > Sétif profond >

La Commune de Bousselam, la« Bataille de H’lia » et le bout du monde .

lundi 3 décembre 2012, écrit par : A Nedjar.Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

Il n’est point ici question de la rivière qui prend sa source sur les flancs de montagnes du mont du Mègres et dont le lit et les berges longent et arrosent plusieurs régions de la wilaya pour aller constituer un affluant au célèbre cours d’eau de la Soummam et vont ensemble mourir tous deux à l’embouchure de la capitale de Hammadides.

Ici, il s’agit du village éponyme, chef lieu de commune ,portant le même nom que j’ai le privilège de visiter régulièrement depuis ma tendre jeunesse .Cet intérêt doublé d’une complicité ou plus exactement d’une duplicité ,s’était manifesté lors des parties de chasse où j’accompagnais mon feu père comme rabatteur. Je profitais en parallèle pour réaliser une intéressante collection de roches archéologiques de différentes natures ,si rare et si belles les unes que les autres en ratissant toute la région et dont je m’en enorgueillis auprès de mon professeur des sciences .

Il faut dire qu’à l’époque, bien que plus que ce qui restait de la sortie du pays d’une guerre effroyable et dévastatrice , ces régions vivaient encore à l’âge de ces mêmes pierres et des roches que je ramassais !

Aujourd’hui, du caractère sauvage d’un paysage extraordinaire, dominé par Takentoucht, la montagne sacrée où, de la population quelque peu résignée, rien ne donne l’air d’avoir changé. Rien ne présage non plus à la mesure du temps puisque qu’ici, tout est figé. A part quelques réalisations publiques insignifiantes, soutenues par l’effort et l’engagement du citoyen pour améliorer son quotidien, 50 ans plus tard j’ai l’impression de revivre exactement mes prospections et mes propres escapades dans les flancs de ces montagnes ou dans ces grandes trouées dominées par rigueurs extrême des étés et des hivers qui connaissent ici plus qu’ailleurs leurs rigoureuses expressions.

Pour dire, la commune de Bousselam n’est pourtant qu’à 60 km du chef lieu de wilaya .Pour beaucoup , et notamment ceux de la contrée, c’est le bout du monde .

En lisant la presse d’ aujourd’hui , j’ai été ému et peiné, presque revolté par la lecture d’une lettre ouverte adressée à monsieur le Wali que nous reproduisons intégralement.

«  M le Wali, venez à Bousselam

Veuillez, s’il vous plaît, vous rendre à l’une des communes appartenant à votre circonscription (Bousselam), pour voir notre malaise et pour constater avec vos propres yeux la situation catastrophique de cette région mise injustement en quarantaine.
Nous vous invitons à venir dans cette contrée, et soyez assuré du bon accueil qui vous sera réservé même si l’effervescence « colérique » de certains habitants sera inévitable. Nous vous invitons aussi particulièrement à venir dans notre village qui vous accueillera d’emblée par un cimetière au-dessus duquel est écrit le nom d’une bataille et d’une histoire qui rappellent et témoignent de l’ardeur impétueuse du sang qui avait coulé pour écrire cet évènement glorieux et inoubliable de l’histoire de l’Algérie, et vous allez certainement regarder avec curiosité cette banderole sur laquelle est écrit « Bataille de H’lia, 15 mars 1956 ». Vous allez vous interroger sur cette bataille dont vous n’aviez certainement pas entendu parler, mais sachez que cette bataille n’a rien apporté à ce village même pas le minimum de conditions pour une vie... normale ! Enfin, nous vous remercions de vous être donné la peine de nous rendre visite, de prendre en considérations nos préoccupations et de comprendre notre malaise. Dans l’attente de votre visite, veuillez, Monsieur le Wali, excuser mon expression de malaise et agréer l’expression de mes meilleures salutations .

Signé ;Yaâkoub Hamidi, H’lia, Sétif  »

Extrait du journal ;le soir d’Algerie


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°162258 :
Il y a tellement de H’lia délaissées et de batailles de X... en Algérie que ce n’est pas un signe distinctif ou une priorité !....
Moustache :
Vu , lu , et je compatis Je n’ai qu’une photo a vous donner.
Commentaire n°162262 :
ça vaudrait mieux de rester dans cet état que d’avoir une atmosphere/vie pourrie de tout. Vous avez la chance de ne pas être contaminés Organisez vous et jouissez d’une belle vie. C’est mon opinion
Commentaire n°162268 :
J’ajoute à mon opinion ci dessus maison en bois, feu de bois, culture vivière, huile d’olives, insertion des mouflons, loups, chasse etc.. font vôtre paradis sur terre. Pour la contamination, vous avez le satellite.
missoudrar :
je connais cette region , c’est le nord de la wilaya de setif -il y a une veritable descrimination qui est faite par les autorites de setif pendant qu’on achete des fleurs en metal pour en faire des ronds points a setif a coup de millions , on oublie que setif c’est aussi des milliers de villages abandonnées a leur sort -pas de centre de santé et pas de bitumes sur les routes pour emmener les malades dans les hopitaux .Pas d’ambulance , pas de protection civile , pas de gaz , pas de police , pas de travail -l’activité agricole est limité par les terrains accidentés et par le manque de pistes pour acceder aux oliveraies , principale source de revenus dans la region ...l’oued bousselam aurait du beneficier d’ouvrages permettant sa traversé hiver comme ete - personne ne s’en occupe -on perfere construire des mosquées a alger avec un minaret de 260metres ou des autoroute dans le desert que personne ne prend, c’est pour y faire quoi la haut - observer le malheur des algeriens de loin ?...la (...)
mahmoud :
jam rais bien que en ce détache de cette wilaya franchement il nous a riens donner c’est de la discrimination total sur tout le secteurs il faut crée une nouvelle wilaya de le nord de setif je fait pas de racisme mais en a marre
ben ali :
ils ne comprennent rien au pays parce qu’ils ne le connaissent pas - a quoi sert une campagne electorale si ce n’est pour s’impregner des problemes du terrain pour faire la remonté au niveau de la sphere du pouvoir - comme ce deputé qui une fois qu’il gouté au chatiment des gardiens de parkings sauvages a vite remonté l’information et une decision est en cours pour stopper cela ... nos politiciens envoient des melitants ou ne se deplacent meme pas dans certaines zones de la wilaya alors comment faire pour savoir ou se trouve l’urgence !.Il serait utile qu’une plateforme de concertation des villages se mettent en place du coté de la wilaya et pour l’ensemble des wilaya du pays pour exprimer les doleances les plus urgentes et necessitant un financement immediat pour que ces villages rentrent dans la modernité et que la vie des citoyens soit facilitée. Je pense effectivement a un bitumage des routes car c’est le plus urgent , l’enclavement est lié a un tres mauvais etat des routes , je (...)
yaakoub hamidi :
je vous remercie tous pour ces commentaires de compassion et là je me suis senti quand meme lu, reconnu et considéré merci à vous
Commentaire n°162368 :
nous ils nous ont forcé d’éxiler le bled entière, mais vous vivez au paradis ,essaiyer de proteger ces lieu. la ville est un moyen de consomation pas plus. et de polution
aghilas_kosseila :
azul fellawen, le Grand feu mohand jean amrouche disait j’ai raconté ma peine a celui qui soufert. ses larmes et mes larmes ont couleés ensemble j’ai raconté a celui qui n’a pas soufert,il a rit de moi comme on dit chez a’min i chathan iw’darghal. elus, representants s’en fichent de hlia.ont d’autres chats a foutter... s’enfichent epurdement DE NOS CALVAIRES.Bataille de HLIA et les autres de la region.inscrite comme anoual et bien-bienphu.TEMPS d’ecrire ces belles pages. l’unique wali qui a fait la region.c’est CHADLI. n’est pas ingrat.puisque le cheikh qui lui a donné les rudiments du coran et du savoir est d’ait- mohli. les gens qui l’entouraient ont tout fait pour le dissuader. mais en vain... j’ai eu l’occasion de discuter avec lui. Idem pour le wali OUALI. exellent.un autre affecte a constantine Pendant les tremblements de terre de LA REGION. ou il y eu des grands degats. c’est ma memoire est bonne en 2000.. Le wali de l’epoque avait refusé un budjet supplementaire... (...)
ben ali :
@ yaakoub hamidi votre demarche est louable et tous ceux qui connaissent le monde rural savent que ce que vous dites est juste -mais il n’empeche quand on demande aux villageois ce qu’il faut faire pour repondre a leurs problemes , je pense qu’eux meme ne savent pas ce qu’ils veulent ...par exemple mettre le gaz va t il vraiment changer les choses au chomage dans la region -bien evidemment non. Donner des logements ruraux va t il changer quoi que ce soit au manque d’activité , je ne le crois pas non plus .Faut il exiler tout le monde vers le centre des wilayas -c’est deja ce qui se passe pour beaucoup de villageois par leur propres moyens ....dans le monde rural , la principale activité c’est normalement l’agriculture mais la nouvelle generation ne veut pas entendre parler de ce mode de vie -or on peut pas vivre a bousselem comme on vit au centre d’une grande ville ... voyez vous , ce qui tue nos campagnes c’est le chomage , le manque d’emploi , l’absence d’investisseurs privé ou public - (...)
Abdel Marseille :
Il faut 100 ans pour qu’un pierre atteigne le fond de l’enfer, nos dirigeant qui ont mis le peuple Algérien dans un état de clochardisation , avec des images d’un autre temps, auront leurs places.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus