Collision entre un bus et une voiture pres d'El Maouane au Nord de Sétif : 16 blessés dont deux graves
Accueil > Sétif profond >

AMC d’El Eulma

Les travailleurs demandent le retour à la société mère
jeudi 19 janvier 2006, écrit par : Boutebna N.

Le regroupement au sein du groupe Sonelgaz des entreprises énergétiques Kahrif, Kanagaz, Kahrakib, Etterkib et Inerga, opéré au mois de décembre dernier, a fait réagir le collectif AMC qui n’arrive pas à comprendre ni à saisir les motivations ayant fondé l’exclusion dde l’AMC d’une telle opération, surtout que ce qui a caractérisé la création, dans les années 1970, de l’ex-unité compteurs était la mission stratégique et prioritaire qui était confiée à cet ensemble industriel, à savoir la satisfaction du marché national pour tous les produits dédiés au comptage électrique et de gaz en particulier. Le secteur syndical Ugta de l’AMC, dans une correspondance adressée au SG de la fédération nationale des travailleurs de l’industrie électrique et gazière (Energie-Ugta), estime que leur entreprise qui présente un certain nombre d’atouts technologiques, économiques et financiers pourrait contribuer de par la maîtrise de son domaine de compétence : connaissance avertie et maîtrisée de son métier de base à conforter la politique qui serait mise en œuvre, notamment dans le domaine du comptage par le groupe Sonelgaz, surtout à l’ère de la mondialisation et de l’internationalisation des marchés. L’AMC emploie 758 agents qui, en plus de ce reniement de paternité (AMC ayant été créée, à l’instar des autres entreprises énergétiques, dans le cadre de la restructuration organique de Sonelgaz) injustifié, sont périodiquement soumis à la hantise de l’ouverture des soumissions déposées dans le cadre de la libéralisation de son marché, suite à des avis d’appels d’offres lancés par Sonelgaz. L’AMC et tout son collectif n’émargent à aucun privilège ni avantage consentis par Sonelgaz. Aussi, le SG est sollicité, à l’effet d’intervenir auprès de qui de droit afin que le retour d’AMC au sein du groupe Sonelgaz soit examiné favorablement avec toute l’attention et l’intérêt souhaités (le fait que l’AMC soit rattachée présentement à la SGP/Équipage ne devrait pas à leur sens constituer un élément valable et tranchant pour signifier un refus de réintégration, d’autant plus que les entreprises énergétiques sœurs ont été de par l’organisation et le mode de gestion et capitaux marchands de l’état, également rattachées à des SGP) et ce, pour permettre à l’entreprise de consolider son développement futur.

Farid Benabid

Liberté


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
boudoukha :
bavo abdelouhab gherib il faut contunue et surtout ne baisse pas les bras etant donne que tous les ouvriers sont derriere toi societe mere c est la seule solution pour regler tous les problemes internes et voir ou est passe le benifice et voir surtout la prime en fin d annee des cadres derigeants et surtout la somme relle allouee a c est dernier

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus