Collision entre un bus et une voiture pres d'El Maouane au Nord de Sétif : 16 blessés dont deux graves
Accueil > Sétif profond >

Une dizaine de blessés dans de violents affrontements à Bousselam

mercredi 4 septembre 2013, écrit par : TSA, mis en ligne par : Boutebna N.

Une dizaine de personnes ont été blessées dans des affrontements ce mercredi 4 septembre entre des habitants et les forces antiémeute dans la commune de Bousselam à 80 kilomètres au nord de Sétif, a-t-on appris de source locale.
Les violences ont éclaté suite à l’intervention des forces de sécurité pour rouvrir le siège de l’APC de Bousselam, fermé mardi par les habitants du village Bouzkout, selon la même source.

Les citoyens ont recouru à la fermeture du siège de l’APC pour « réclamer de l’eau et une route praticable », selon un membre de la coordination inter-village de cette commune, en précisant que 30 manifestants ont été arrêtés par les forces antiémeute.
L’intervention musclée des gendarmes a incité les habitants des autres villages à descendre au chef-lieu de la commune pour « prêter main forte » aux protestataires, a-t-il ajouté.

Les membres de la coordination inter-villages de la commune de Bousselam sont en négociation avec le chef de la daïra de Bouandas en vue de libérer les 30 détenus, a ajouté la même source.


Partager cet article :
28 commentaire(s) publié(s)
fechou/hacéne :
eau ou pas eau, force doit rester à la loi. vous pensez sincément que chaque fois qu’il ya un un probléme, on peut le régler avec des émeutes ? les journalistes sont la, pour soulever vos probléme, mais des émeutes franchement,
ali :
maintenant on a pas d’autres moyens que fermer le siège de la APC pour que les autorités les entendront dommage quand on est arrivé à cette solutions
labison/setif :
qui sont ils ces gens la qui se conduisent comme des brigands, pour fermer les portes d’une APC, l’état de DROIT doit primer, la loi rien que la loi, il est fort regréttable, que pour un oui, ou un non, ont organise des émeutes, qui peut trouver cela normal ? aucun humain civilisé ne peut accepter cet etat de fait, bravo aux forces de l’ordre.
Commentaire n°203728 :
Etat policier !! Etat de voleurs et corrompus !!!!!
Commentaire n°203731 :
A priori l’A.P.C appartient aux habitants de commune de Bousselam, ces habitants contestent leurs élus (principalement lmir (le maire)). S’il n’y a pas de violences ou de séquestration, alors pourquoi utiliser la force et la violence contre une population qui demande l’eau et une route qui sont totalement légitimes. SVP, cessez d’opprimer les gens par le baton, de faire usage de la confrontation et de relâchez ces 30 protestataires.
origine :
Le maire à la potence !
Commentaire n°203746 :
Le recours à la violence ne règlera jamais le problème. Dommage que le wali zoukh ne connais que la violence. Il n’a jamais engagé le dialogue. C’est tout qu’il sait faire. Il ne faut pas l’écouter. Sétif est sous une bombe, si elle explosera elle emportera tout avec elle sauf zoukh, puisque il sera parti en retraite. Zoukh n’a rien a perdre car il a déjà fait sa vie. C’est les sétifiens qui payeront.
zaafen :
ham thahak ,,wham beki,,,,,,,,
ben ali :
pour l’instant on construit la mosquée d’alger a 1 milliard de dollars -des qu’elle sera finie les habitants de bousselam doivent se deplacer la bas et prier et inchallah a leur retour toutes les routes seront goudronnées et l’eau coulera aux robinets ... on se demande ou sont les vraies priorités ? tous les villages de la zone nord de setif sont abandonnés par l’etat - le reseau routier est adapté aux tracteurs et encore ! ces gens habitent en autarcie et la seule reponse de l’etat a des revendications millenaires laisser sur les bureaux des apc sous la poussiere c’est d’envoyer des gendarmes ! bravo
merouche charaf eddine :
c’est comme sa il ne veule pas régler les probléme d’eaux et de gaz et les routes pourie arréter d’aller voter c’est la seule solutions .mais ne casser rien tout façon c’est personne ne peuve rien faire casser n’et pas la solution ou il n’y a pas de solution chaqu’un regarde c’est intéret finançier il n’on rien a gagner avec cette population pauvres les apc et les wilaya ne feront rien c’est logique comme sa dans toute l’algérie. il font rien gratuit l’argent apelle a l’argent et la coruption et les pauts de vin
SDK :
La seule arme pour trouver des solutions durables est le dialogue et le role des elus qui doivent etre au premier rang elus APC APW et APN et si ces derniers ne bougent pas bien tot ils vont tous etre depoussieres une intervention ,musclée et affrontement avec les agents de lordre public ca finit toujours dans li,mpasse
hamid :
une honte ! en 2013 et pas d’eau, ou vont tous ces milliards, un pays digne de ce nom devrait avoir une infrastructure pour distribuer de l’eau à tous les algeriens, au lieu de preter du fric au FMI, investissez !!!
whitewolf :
c’est votre choix comme p/apc c’e votre responsabilité de personnes qui vous ont promis des merveilles c’est votre responsabilités assumés la quand a la fermeture de votre apc c’est un acte sincèrement ridicule et insensé il faut commencé déjà par vous organiser en mouvement associatif savoir connaitre vos droits et obligations donnés pour demander votre village est sale délabré au lieu de râler sur l’eau qu’avez vous donner pour mériter cette eau et les autre rien fermer une route casser les lampadaires bruler la poste ca ne change rien et ca démontre que vous êtes des personnes agressives et répulsives qu’avez vous donnés a l’Algérie pour que cette dernière vous donne rien que désordre et désolation et intérêt personnel levez vous et allez travailler il ya beaucoup a faire ....Quand le paysan va jusqu’à donner son argent, son sang ne compte plus (...)
Ali mangua El Boustani :
franchement Bousselam village de l’eau sans eau, si maintenant les maires ont la main mise sur le budget ou en est ’il de l’eau dans les robinets et du bitume dans les routes .....li ji yakol .....vive stif el boustani
Beaumarchais :
ils ont raison vu que leur protestation c’etait de fermer l’APC et prqoi le maire n’a pas constitué une cellule de crise et les inviter a dialoguer, le maire, c drectement faire la victime et croit que les forces de l’ordre c sa protection personnelle, a son service, il est de sa responsabilité tout cette emeute, car protestation a fermer APC c pacifique et c sur que c’etait aprés de chercher a dialogue avec le maire, le maire doit etre degagé malgrés elu par le peuple, c faute technique et le juger qsqil a fait pour eviter l’emeute. al hogra génére la haine, un peu de consideration au gens par les autorités locales. les forces de l’ordre c de leur fonction aussi a etre du coté des gens , avec mediateurs et chercher la source du probléme que a mes yeux, c le maire et sa hogra c tout. j’aurais aimé voir les forces de l’ordre dans la société, a gerer et proteger , patrouille, sensibilisation guider, apprendre a parler aux gens, prevention etc (...)
c.amir :
je ne comprend pas pourquoi les autos-rôties ne bougent pas c’est insensé de leurs parts parce-que il boivent de l’eau minéral eux et les autres citoyens boivent de la merde.
c.amir :
je ne comprend pas pourquoi les autos-rôties ne bougent pas c’est insensé de leurs parts parce-qu’ils boivent de l’eau minéral eux et les autres citoyens boivent de la merde.
Rayan :
De toutes façons les algériens sont champions de la contradiction, ils se plaigent de payer trop mais ne veulent pas payer d’impots, veulent toujours plus de services, toujours plus d’allocs etc.. Le beurre, l’argent du beurre et la crèmerie ! Donc faut un peu se bouger. Si on veut on peut , arrêtons de se chercher des excuses.
farah-diba :
je soutiens complètement cette révolte , les citoyens en ont marre de tous cettes gabgie de milliards dépensés ou détournés pour rien !! cela fait 51 ans qu ils patientent !! tout ce qu ils ont ce sont des petits drapeaux au fenetres des apc et quelques promesses pré-electorales il y peu ils en appelaient a Boutef ....mais maintenant il faut appeler quel VAUTOUR d’Alger pour etre entendus je dis bien entendus pas écoutés . avant de frimer en prêtant de l’argent au FMI vaudrait mieux apporter le minimum vital a son peuple, c est a dire de l’eau potable !! Mr le Wali demain matin en te rasant pense a nous ...merci !
zoubir de sétif :
la loi, c’est la loi, rien que la loi, mais toute la loi
Hamoud ZITOUNI :
Force doit rester à la loi et le recours à l’émeute est une très mauvaise solution qui peut avoir des conséquences fâcheuses. Mais les autorités de la wilaya doivent s’occuper beaucoup plus des populations du pays profond notamment la zone montagneuse du nord de la wilaya de Sétif très peuplée. Il est révoltant de voir refaire très coûteusement les trottoirs sur le boulevard de l’ALN de la ville de Sétif DEUX FOIX en l’espace d’une année, de changer des lampadaires qui fonctionnaient bien, des plantations de palmiers de centaines d’onéreux palmiers sur la route de l’aéroport alors que des villages manquent du stricte minimum. Cela s’appelle l’iniquité et la gabegie. Je me rappelle qu’un certain wali, Khelifa BENDJEDID pour le nommer, a entrepris dans les années 80 un immense programme d’amélioration des conditions de vie des populations rurales alors que les ressources de l’Etat étaient relativement maigres : à titre d’exemple Béni Mohli à l’extrême nord de la wilaya a été totalement couverte citoyens (...)
HARKI :
il faut diviser l ALGERIE
ben ali :
ne mettez pas la faute sur les maires de ces apc ! ils n’ont aucun pouvoir - c’est le wali a setif qui prend les decisions - ces maires sont justes des tampons entre le wali et la population - les gens reclament au maire qui transmet a un niveau superieur mais si aucun budget , aucune politique d’amelioration du niveau de vie des citoyens dans les villages n’est prise -le maire est desemparé et le plus souvent ces maires habitent sur place donc c’est aussi dans leur interet de rouler sur des routes bitumés ....le probleme c’est l’absence de priorité du gvt , il faut installer l’essentiel la ou il y a des gens qui vivent et qui ont besoin de se deplacer - on utilise moins les autoroutes que la route qui passe par chez soi ... ces gens patientent depuis 20/30 ans que quelque chose se passe et il ne se passe rien alors forcement on fait des gestes symboliques pour defier l’etat - mais cette apc c’est l’apc des villageois du coin deja ... il faut absolument parer a l’urgence , construire des (...)
BACHETON :
Je répond a tout ceux qui critique le mouvement entreprit par les villageois de bouzekout. Comment pouvez vous les juger sans savoir ce qu’ils peuvent vivre ? Renseignez-vous avant de juger les gens ? Pourquoi et comment on en est arrivé là ? Alors s’il vous plait fermé votre bouche !!!!!!!
Commentaire n°203837 :
As salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh L eau, la vie . Oui c est une catastrophe pour la population ,les autorités compétentes doivent absolument résoudre ce problème et ne pas attendre que le désespoir des habitants méne à prendre des mesures de Désespoir.Restons unis, messieurs les responsables de L’EAU hatez vous à résoudre ce grave problème Merci et méfiez vous ! braves gens ! des agents de l incitation à la révolte,ils cherchent à tout prix à destabiliser notre pays,ces rats d égouts.
Commentaire n°203841 :
Tant que ce wali est a setif, atrendez vous au pire. Il faut que les les autorites supremes agissent au plus vite. La violence ne genere que la violence. La Wilaya est sous une poudriere avec ce wali incapable d’instaurer une politique de dialaugue ni de developpement. Il faut faire vite et arreter l’effet boule de neige.
allaoua/zendagui :
Beaumarchais. faite un éffort, j’ai l’impréssion que vous vous sérvez d’un logiciel pou écrire. on ne vous comprends pas.
SDK :
Nos elus actuels sont que des spectateurs sur la scene,en principe a chaque mouvement social legetime ; Letat doit etablir un ordre de saisie sur salaires des, députes ; maires membres apw /

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus