Accueil > Sétif profond >

Construction illicite : Citoyens vigilants, police rapide et ferme !

mardi 28 octobre 2014, écrit par : Boutebna N.

Un citoyen, habitant la cité des 1006 logements de Sétif, a tenté d’agrandir son logement situé au rez-de-chaussée en y greffant une extension de plusieurs m2. Juste au moment où il entame les travaux, la police, informée par des citoyens, pointe rapidement chez lui pour le sommer d’arrêter et de démolir ce qu’il a entrepris. C’est donc grâce à la vigilance des citoyens et à la fermeté et détermination de la police que cette tentative de clochardisation de la cité a été stoppée ! Une bonne action donc !

Nous aurions souhaité la même volonté et attention pour la vingtaine de cas recensés dans cette cité où des habitants se sont arrogés le droit de greffer des « excroissances » à leur appartement du rez-de-chaussée sans se voir inquiéter ; rendant les immeubles hideux ! (comme on le voit sur les photos).

Chacun tente de s’approprier « une » parcelle assuré que son voisin, qui l’a déjà fait il y a quelques années, n’a jamais été inquiété ! Et c’est la course des quelques propriétaires des rez-de-chaussée pour confisquer les terrains alentours ou les concavités des immeubles pour y construire garages ou cours. L’intérieur des logements fait toujours l’objet de transformation continue ; qui, pour transformer le balcon en chambre ; qui pour détruire un mur porteur et ‘agrandir’ le salon ; qui pour ouvrir une fenêtre en trouant une structure ; qui pour transformer en « appartement » le local prévu pour le commerce etc, etc... Et c’est la pagaille !

Les autorités locales doivent reprendre les choses en main au plus vite en commençant par obliger ces inconscients à détruire ce qu’ils ont illégalement construit ; du moins, ce qui est extérieur !

Ce qui est sûr, c’est que lorsque l’autorité de l’Etat se manifeste de façon intransigeante, rares sont ceux qui osent ces graves écarts ! A un citoyen à qui l’on a fait remarquer que ce qu’il fait est interdit et illégal, nous avons entendu cette réplique regrettable : « s’il y a un Etat »


Partager cet article :
44 commentaire(s) publié(s)
الباشا :
C’est de la délation. Combien d’autres ont fermé les yeux. Allez voir ailleurs maabouda, 750, 1014, 400, ... Vous allez trouver des appartements devenus par la grâce de Dieu des villas à part entière avec même des jardins, des portes d’entrée, des décorations et j’en passe. Dites vous vigilants ?? Pour les uns pas pour les autres. Pourquoi les autorités n’interviennent pas ailleurs, là où il y a des rajouts. Non seulement ils privent les autres locataires ou propriétaires de jouir de leurs espaces mais aussi ils causes des risques d’effondrement des l’immeuble en entier. Soyons juste simplement et appliquant la loi un poids une mesure
Amar :
l’intervention de la police est salutaire, mais où est passée la fameuse police de l’urbanisme ? si la police a mis fin à l’action de ce citoyen, pourquoi ne pas ordonner la destruction des autres extensions des logements au rez-de-chaussée pas seulement au 1006 mais dans toutes les cités. il faut faire un tour du coté des 294 logts (CNEP) à Tlydjène, les 1000 logts et j’en passe.
Commentaire n°228376 :
l’esprit de gourbi demeure même si ces beria ont déménagé dans des bâtiments
AYADI de Lyon :
Merci M. Boutebna pour cet article. Pour la vingtaine de cas recensés comme vous le dite, il faut que les autorités interviennent et obligent avec mise en demeure les concernés a démolir avec leurs propres moyens et à leurs frais ce qu’ils ont construit illicitement, . et non pas au frais de la princesse. Je sais que c’est un phénomène qui demeure depuis longtemps mais il faut que cela s’arrête, car la loi et notamment le décret n° 83-666 du 12 décembre 1983, ont fixés les règles relatives à la copropriété et à la gestion des immeubles collectifs, qu’on doit tous simplement respecter. En Europe par exemple, pour installer une petite assiette de parabole dans ton Balcon , il faut d’abord faire une demande au syndic et attendre l’accord, sinon WALOU WALOU WALOU. RABI YAHDINA (...)
mountassir :
monsieur le MAIRE est occuper de l ESS.
Nasser :
Il reste que certains habitants doivent faire l’effort de respecter l’environnement en s’imposant un minimum de règles. Les pouvoir publics doivent de leur côté, avec leurs services de contrôles, veiller à appliquer la loi dans toute sa rigueur en matière d’environnement en réprimant, si nécessaire, tout dépassement et ne pas attendre que les problèmes s’accumulent pour devenir ingérables ou des matières/arguments pour ceux ayant des projets funestes. Les tournées doivent être régulières et systématiques et non attendre les plaintes des citoyens. Il reste encore ces logements qui font l’objet de transformation où les déchets, qui en découlent, sont jetés sur « l’espace vert ou aire de jeu » mitoyen. Il y a, en effet, ceux qui s’arrogent le droit de s’approprier des espaces illégalement. Certains jettent toujours les ordures de façon aléatoire en n’assimilant pas encore que le sachet à ordures se met dans la poubelle et non à côté ou jeté par la fenêtre etc… Ce sont là encore d’autres incivilités dont-il faudra (...)
autozrité :
bared ktaf ! Sétif grouille d’extension illicite ,m^me d’accaparement de terrain publics ! ça a commencé à la cité des 294 logts que tout le monde connait dans les années 90 puis elle s’est répandu comme une traînée de poudre : Aire de jeux dans les cités , cour des Frères , espaces verts ,..tout y est passé ! 3ed erdjalek wazgui el ma dit le dicton !
Commentaire n°228399 :
Salam alikoum, Est-ce qu’il y a d’abord une direction de l’urbanisme au niveau de la wilaya ? Mr le Wali doit réagir très rapidement devant ces dépassements et arrêter les dépassements à venir en faisant respecter la loi sur l’urbanisme .Il faut sévir même à l’égard de ceux qui sont censés faire appliquer la loi .Il faudrait faire sortir le directeur de l’urbanisme très souvent de son bureau pour qu’il s’imprègne des problèmes liés à l’urbanisme à sétif . Dommage ! Sétif était bien structuré , les quartiers et les cités étaient bien faits et bien alignés . Arrêter le massacre SVP .
G/Lakhdar :
Ces gourbis doivent etre démolis le plus vite possible et les contrevenants doivent répondre devant la justice pour construction illicites et sanctionnés conformément à la loi.BASTA LES FAITS ACCOMPLIS, FORCE DOIT RESTER A LA LOI.
Nasser :
Ce n’est pas une délation du tout ! C’est un acte de civilité, dont manque beaucoup, de la part de ces citoyens. Comme est un acte de civilité toute dénonciation d’un crime ou d’un délit qui s’ils ne sont pas dénoncés constituent aussi un délit ! Est-ce aussi une délation lorsqu’on dénonce un voleur ? La délation est autre chose totalement différent : c’est une dénonciation pratiquée pour des motifs intéressés et méprisables. La délation est faite par un délateur, individu ou groupe de personnes, pour son propre gain (s’enrichir et accaparer les biens d’autrui) ou pour lui nuire de manière malveillante (jalousie, envie, haine). Elle est inspirée donc par un motif contraire à la morale ou à l’éthique sous forme de trahison et d’opportunisme En langage simple on désigne le délateur par : « mouchard », « balance », « donneur », « indic », « collabo », « traître (...)
Ahmed :
Celui qui considère cet acte des citoyens comme un délation, c’est qu’il est bien loin de la bonne morale et de la civilité !
paris :
je souhaite que mes prochain vacances n’challah à Sétif ,je trouve pas ses constructions, qui défigure le patrimoine immobilier de notre belle ville Sétif. merci Mrs Boutebna
mimi :
Si on détruit on détruit pour tout ceux qui ont accaparé des terrains illicites avec autorisation ,car personne n’est censé attribué ce qui n’est pas à lui ou les faire changer d’affectation , quel que soit son grade ,ou sans autorisation ! Là on reconnaitra la force et la justice de notre doula.....
ben ali :
une simple loi pour mettre en place des syndics d’immeuble obligatoire permettrait d’eviter l’anarchie ...dans les immeubles ou il y a des proprietaires ;ceux ci sont responsables de l’etat de leur immeuble -la ou c’est l’etat qui loue les logements ;il faut exiger la nomination d’un syndic de locataires avec une responsabilité devant la justice en cas de non respect des regles ...pas besoin de police de l’urbanisme et de fonctionnaires supplementaires ... pour les batisses deja construites dans l’illegalité ;il faut utiliser les chars .
Commentaire n°228428 :
SALEM HALIKOUM Je me souviens de cette photo qui a été publié il y a quelque temps, je crois que c’était à l’occasion de nuisances malodorantes, d’évacuation des eaux usées qui se déversaient dans les parties communes de l’immeuble car l’agrandissement du rez de chaussée avait été fait dans l’illégalité, ce nouvel article démontre que rien n’a été fait depuis ce problème, et qu’il faut dénoncer ce qui est normal pour faire avancer les choses. mais où sont les services techniques et les services d’urbanisme, c’est de leur ressort de résoudre ce type de problème. On parle, on dénonce, on déplore tous ces problèmes, mais rien n’est fait d’une manière ferme et définitive et légale. on attend toujours que ça vienne de l’autre,, du voisin, de je ne sais qui Il faut prendre le taureau par les cornes et allez de l’avant. IL FAUT MANIFESTER DEVANT LE SERVICE D’URBANISME, faire une pétition, allez voir le WALI, demandez un rendez vous et exiger qu’il mette en place une action pour résoudre ces problèmes, sinon faites (...)
abdelkader :
il faut arrêter ce problème de (bni wa eskoute) Sobhan Allah... la wilaya de setif ce n’est pas Kinshasa et l’Algérie ce n’est pas le Congo ? L’Algérie est un grand pays, une grande nation avec ses lois et ses institutions , l’Algérie c’est un état démocrate ou dictature il y a gouvernement ce n’est pas l’anarchie de la rue qui dirige. il faut en finir avec cette espece de malédiction des bidonvilles ? (maranech fel hind ou le bingladesh.)
watani :
tout cela se fait avec la connivence des agents et des élus de la mairie de Sétif depuis des années car ce qui se passe n’est pas nouveau si une véritable enquete se ferait lis découvriront que pas mal de ces gens ont des liens familiaux et autres avec des personnes placées dans les divers structures de l’administration Donc il faudrait EXIGER du maire en personne pour aller nettoyer l’environnement des cites car il a courru pour etre maire en plus des autres élus qui se cachent pour fuir leur responsabilités surtout qu’ils sont GRACEMENT rénumérés avec de belles envelloppes chaque mois alors chers citoyens prenez vous en charge oua RABI MAAKOUM
lamnou :
Responsabilité première a tous ceux qui ont construit illicitement ils ne méritent que la prison et une grosse amende et deuxièmement du directeur du service de l’urbanisme, du maire, du wali, et jusqu’au ministère de l’urbanisme qui sont tous au courant mais pour la plupart ils sont la pour toucher leurs salaire et faire leurs petites affaires ( bisness). Pourquoi ne pas les faire tous comparaître devant un tribunal pour complicités de construction illicite. Ou ils font leurs boulots ou ils dégagent. J’aurai honte a leur place de profiter du système. Bouger vos c... Sortez des bureaux et faites votre boulots vous êtes payer pour, sinon laissez vos places.
boutamble :
Merci Boutebna Vous au moins vous dénoncez les irrégularités car à sétif ,allez voir la cité des 600 où les balcons ont disparu, à la cité 750 complètement défigurée, aux 1006 et 1014 les rez-de chaussés transformés en commerces ect.. La cité de guasria les 99 logements (Brareks) les habitants ont bien construits des villas sans permi de lotir ni de construire il faut les régulariser oubien la démolition. Où sont les services d’urbanisme et la police de l’environnement.
Mahmoud, :
De mon côté, je pense que le mal de désobeire dure depuis longtemps et parfois causé par l’autorité elle-même. Si on se rappelle, dès qu’il y’a un terrain nu, on vous demande de faire un croquis et le présenter aux services concernés et avec une petite connaissance, vous devenez propriétaire d’un lot marginal..., si vous faites attention à ces bureaux tabac devenus des grandes surfaces avec dalle et fer d’attente pour étages au-dessus... si vous regardez ces cités réalisées à coups de grosses sommes et qui sont receptionnés et distribués sans pour autant que les espaces verts soient finis et laissés à un état sauvage et dangereux. Ces terres abandonnées par l’autorité sensée garantire la sécurité d’abords, et le cadre de vie agréable pour son citoyen, ces terres vagues s’offrent à chacun, de se permettre une extension de sa cage à poule pour une petit espace supplémentaire à sa famille (logement étroit déjà au départ) En toute objectivité, je pense qu’il faut d’abord épurer tout et dire avec courage que (...)
VIVE ESS :
AUSSI N’OUBLIEZ PAS ON NE PEUT MÊME PAS OUVRIR LES FENÊTRES A CAUSE DE L’EAU QUI COULE A TOUT MOMENT SOIT DISANT NETTOYAGE DE LA POUSSIÈRE REGARDEZ LES MURS DES FENÊTRES SONT TOUS DÉMOLIS PAR L’EAU.
titou :
il n a pas de connaissance c tous allez voire les 1000 lgs personne ne peut les touchez grave 1 appart qui devient f 10 + garage + magazin sans commentaire ya pas de loi c de la merde
El Louchi :
Je continue à ne pas comprendre votre étonnement devant des comportements tout à fait naturels qui refletent le mode de vie des algeriens et des arabes en général. Répétez après moi : C’EST NORMAL ! Dites le 3 fois et vous vous habituez. Cessez de vouloir changer les choses avec les mots. Quelqu’un a écrit Gourbi. Oui les gens veulent vivre dans des taudis, des galetas, des masures, des turnes, des abris, des nid à rats .... Nos villes historiquement ont été construites par des européens pour des européens. Lorqu’on s’est approprié de ces villes modernes on les a transformé en douars. Pire on a voulu construire de nouvelles villes en imitant les premières mais la mentalité et la culture n’ont rien à voir avec l’esprit urbain et moderne. Encore un souvenir de Marseille pour vous. Je vous jure que ce n’est pas les 1014 (...)
sans importance :
ZAAF ERRIF DJAB EL GHACHI. La faute à qui ? Et pourquoi ? 1° SERVICE URBANISME DUSCH LE DIRECTEUR 2° SERVICE URBANISME APC LE MAIRE 3° SERVICE URBANISME POLICE LE CHEF DE SURETE DE LA WILAYA VOIR AUSSI LA CITE MEKARNI AISSA 500 LOGTS CNEP C’EST LE BIDONVIILLE MASQUE
saïd :
C’est bien de savoir que des citoyens dénoncent une extension illicite d’un bâtiment et que la police intervienne pour la démolir. Mais ce même citoyen dénonciateur fait des choses pires que celles dénoncées. Il jette sa poubelle par le dessus le balcon, jette le jetable parterre après avoir bu son café, jette le pain rassis qui date d’une journée, squatte le trottoir pour garer sa voiture et j’en passe, des dizaines d’actes inciviques qu’on comment à longueur de journée, la plupart du temps , sans nous en rendre compte. CITOYENS HABITANTS DE LA VILLE DE SETIF, pourquoi on ne dénonce pas le squat des trottoirs pas des commerçants et les constructeurs de tous bords. Ne voyez-vous pas que nous sommes l’une des rares villes au monde où les trottoirs sont construits en escaliers avec des marches qui avoisinent parfois 1 mètre de hauteur. N’avez-vous pas vu des citoyens construire des escaliers sur le trottoir obligeant les piétant à marcher sur la chaussée. Dites-vous bien que les personnes âgées ou (...)
paris :
le service d’urbanisme doit avertir les gens propriétaire qui ont défigurer le patrimoine immobilier ,s’ils appliquent pas les instructions donnée par service urbanisme et la mairie, qu’ils les attaquent en justice. ya que les nomades en Algérie qui respectent l’enivrements. Pourtant ils sont pas des citadins. y a que la justice qui les faire peur avec de délais et des amendes
Commentaire n°228497 :
en Algérie,il n’y a plus de villes,il n’y a que des grands douars,grandes dechras
sedik :
enfin, vous venez de se réveiller elhamdo lilah qu’ il y a des vrais sétifiens .mais vous ne vous trempés pas car tous ça c’est une vérité et un fait à complies puisque nous habitons à sétifa pondon les décennies noir où les gens meurent, la Mafia du Akkar trafic et agresse les terres sur des grandes surfaces et ça a contaminé tous les citoyens et se trouve devant un cumule des années et des années .donc faut balayer devant soi d’abord.
abdelkader :
les désorientés ? c’est d’abord ton pays de tenir, envers toi, certains nombres d’engagement que tu sois considéré comme citoyen a part entière, que tu n’y subisses ni oppression, ni discrimination, ni privation indures, ton pays et ses dirigeants ont l’obligation de t’assurer cela, sinon tu ne leurs dois rien, ni attachement au sol, ni salut au drapeau ?. Les désorientés ???. il faut aider,soigner,développer orienter... ect et arrêter les insultes, les critiques... Contre votre pays qui ne vous a rien fait. et soyez vigilants il y a beaucoup de taupes marocaines infiltrés dans les sites algériens pour la manipulation, intoxication...ect tous les sites algériens grouille d’espions marocains a la solde du makhzen maroki criminel dissimulés derrières divers pseudos. voilà pourquoi il me semble nécessaire de mettre en place un filtre pour mettre a la poubelle les hypocrites ennemis de la patrie et les taupes marokis. (...)
Abdel Marseille :
Que peut on attentre d’une république bannanière, l’anarchie à tous les étages. le walli le maire sont aux abonnés absents, ce pays est à la derive alors inutile de jouer les étonnés . Il n’y a plus de pilote dans l’avion, on va s’ecrassé et c’est pour bientot.
hamza :
WACH SRA ???!! LES ROMAINS SONT DÉJÀ A SETIF ??? RABI YOSTORE
Commentaire n°228531 :
Certains commentaires sont incompréhensibles . Faites vous assister par des gens qui savent écrire correctement ,pour pouvoir assurer un meilleur débat. Sans rancune.
meskiin01 :
c’les benou hilal,,ils font n’importe quoi
nasser :
abdelkader, 30 octobre 2014 __ ça va bien dans ta tête ? Avec ce mélange d’ Amin Maalouf et de n’mporte quoi d’autre !! Respecte-toi et respecte les lecteurs.
Ahmed :
Certains commentateurs n’ont vraiment pas de niveau. Il faut qu’il s’abstiennent d’écrire !
faycal zazi :
pauvre Algerie entre les main de abdellah
Gomez :
La ville algérienne a perdu ses trottoirs [depuis quelques années déjà], occupés par ces pseudo-commerçants qui n’hésitent pas à exercer leurs activités sur le pas de la porte en balisant l’espace immédiat et en y interdisant l’accès aux piétons. Toutes ces conduites d’appropriation agressive et de privatisation du bien commun sont tolérées par l’État, et tout le domaine public [forêts, plages, parcs naturels, routes et chemins de fer, édifices publics et espaces collectifs urbains], est dans l’imaginaire populaire en déconstruction et un territoire sans propriétaire. L’État, l’acteur principal qui régule l’espace public, ne jouit plus de la légitimité nécessaire pour faire appliquer les décisions juridiques. Son autorité est de plus en plus contestée, bafouée, contournée. L’explication est toute simple : Lorsque vous avez des généraux de l’ANP qui s’accaparent des villas [biens vacants] huppées sur les hauteurs d’Alger au dinar symbolique, et bénéficient de prêts bancaires qui frisent la folie, lorsque l’ANP (...)
Commentaire n°228677 :
l’anarchie pas point d’excuses !
ben ali :
exactement mr gomez -si l’État n’intervient pas en appliquant la loi quand elle existe ou en légiférant pour créer des lois afin de mettre un terme a ces extensions sur le bien public -c’est parce que la loi s’applique a tous ...qu’on nous donne le patrimoine de ces maires et wali avant et après leur mandat et vous comprendrez le pourquoi de certains agissement hors normes .
Gomez :
Tout a fait Mr. ben ali. Il est clair dans l’esprit de tout le monde que l’état ferme délibérément les yeux sur les infractions liées aux travaux non autorisés par le code et perpétue de ce fait ce laisser-aller urbanistique sur les dépassements non conformes pour se soustraire aux griffes de la justice, laisser la porte ouverte à l’impunité et continuer à enfreindre les règles qu’il a lui-même édictées. Cette inviolabilité et immunité dont ces gros bonnets richissimes et hauts fonctionnaires jouissent, tôt ou tard va nécessairement leur péter en pleine figure. Ils peuvent se caler confortablement dans leur fauteuil, mais un jour arrivera où ils devront rendre compte de la dilapidation du foncier public. Ce jour-là il n’y aura de circonstances atténuantes.
platon :
Voir la cite des 40 lg pré de taxi el Eulma derrière les bâtiments c’est le grand douar Beri fi lemdina yedir kraou
platon :
il ya pire au cite des 40 lg pré de taxi el Eulma un médecin qui construis une clôture pour son cabinet j’arrive pas comprendre ça normalement il doit donner le bonne exemple mais c’est le contraire
chikhanov :
Ces bedouins ne veulent jamais devenir des citadins .IL faut que Letat applique la loi ... si non c est grave . notre belle ville setif deviendra un grand douar .
boubker :
tous ces commentaires pour un pauvre qui a construit une petite cour vous oubliez que l etvconstruit des cages a poules au lieu doccupe logements avec des balcons de 01metre carre si vous etiez a sa place c est sur vous desions faites comme lui pourqauoi mr boutebna ne parle pas dela foisa s extensions des villas des commerçants qui occupent les trotoirs et la rue la fois ex rue valee et de l intersection de gchaque desasria chouk lekdad ni feux rouge ni pont des accidents chaque jours des morts personne ne bouge hada meskine hasdouh bark el mendba kbira oulmiet far

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus