Accueil > Sétif profond >

APC de Sétif : les espaces verts et l’environnement au centre des débats

samedi 21 mars 2015, écrit par : Azzedine Tiouri

A la veille de la Journée de l’arbre, l’Assemblée populaire de Sétif a organisé, jeudi dernier, à la salle de conférences de la mairie, une journée d’études pour débattre de la situation des espaces verts et de leur développement.

Lors de cette rencontre ouverte par le P/APC de Sétif, M. Nacerddine Ouahrani, en présence du chef de daïra par intérim, M. Mansouri Saïd, toutes les communications et les débats ont porté sur l’émancipation de l’idée auprès des citoyens, des cadres et des travailleurs chargés de ce volet important des espaces verts pour l’environnement.

Plusieurs représentants d’associations spécialisées dans le domaine et de quartiers ont été conviés à cette rencontre. La première communication animée par Khalfaoui Sami, chef du service espace vert à l’APC de Sétif, a traité ’’ des indices du reboisement dans le milieu urbain et semi-urbain’’.

La seconde s’est intéressée ’’aux plantes médicinales touchant les allergies’’ du Dr Tedjar Lamri de l’université Ferhat Abbas de Sétif. D’autres conférences ont portant sur divers sujets touchant le reboisement, les plantes médicinales venimeuses dans le milieu urbain, l’importance du rôle et les perspectives des espaces verts, des jardins publics etc.

Selon M. Khalfaoui, l’objectif de l’organisation de cette journée programmée par la municipalité, entre dans le cadre de la coordination entre les différents services concernés par la question et qui travaillent sur le terrain.

Elle vise également à la sensibilisation et à l’information des citoyens et des associations sur l’importance des espaces verts et leur utilité pour l’environnement.

’’ A travers nos communications et les débats, souligne notre interlocuteur, on voudrait montrer aux participants à nos travaux que l’opération de reboisement et la création d’espaces verts est une technique scientifique à part entière, qui demandent des compétences spécialisées et des indications afin de développer ce volet et le cadre de vie des citoyens afin d’arriver un haut niveau de prise de conscience.

Nous voulons également rendre Sétif, ville pilote et leader dans les espaces verts’’. Chaque année, la commune de Sétif procède à la plantation d’environ 3 000 arbustes dans les cités et quartiers. Pour 2015, jusqu’à ce jeudi, ses services ont mis à terre 2 900 plants.

Un programme dans ce sens a été élaboré, nous dit-on, avec les établissements scolaires pour la création de clubs verts et faire participer des élèves à la campagne de reboisement et de l’embellissement de l’environnement. Une vaste campagne de volontariat a été organisée avec les cités et les quartiers pour les reboisements tels que celles de Maabouda, Kerouani, 407 et 1 000 Logements, etc.

Il est à noter que cette opération de reboisement a été précédée par celles du nettoyage et de l’embellissement. La ville de Sétif compte actuellement une superficie de plus de 350 hectares d’espaces verts, de jardins publics, de forets etc.

Lors de son intervention, le président de l’APC n’a pas manqué de souligner l’importance d’une telle rencontre ’’ qui, a-t-il dit, pour mieux faire et ne pas rester uniquement sur le slogan de Sétif, ville propre. Il faut multiplier nos efforts et les initiatives à tous les niveaux pour un meilleur environnement et respecter l’espace vert. Il faut également tout faire pour rendre et laisser la ville propre’’.

Et de préciser :’’ Nous sommes arrivés à 7,8 m2 par habitant d’espace vert, alors que la norme internationale requise est de 10 m2. Nous allons tout faire pour atteindre ce chiffre. Nous avons un programme important.

Dans ce domaine, l’Etat a fait beaucoup d’effort et il faudrait que tout le monde s’implique pour de meilleurs résultats’’. Pour ce qui est du volet des espaces verts, la ville compte un important projet en voie de réalisation qui est celui de la forêt récréative de Zenadia, jouxtant la cité Bel Air, à la sortie nord de Sétif.


Partager cet article :
18 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°238346 :
Khorti fel Khorti.., tous les espaces verts ont été transformés en lots de terrains et distribués entre eux, ils ont massacré des arbres pour en faire des coopératives distribues illégalement ! Et maintenant vous ils vont planter des arbres ..TOZ..! Vous resterez toujours des criminels de la nature et le bon dieu ne vous pardonnera jamais ..!!!!! Un Forestier.
Commentaire n°238347 :
Espaces verts ? Où voyez-vous ça ? Mais ils ont été accaparés par les gros bonnets.... ;Tout est y passé ,espaces , trottoirs,aires rassemblement école ,....... il ne reste que les 2 malheureux jardins hérités des bienfaits du colonialisme mais ils ne tarderont pas à virer au gris du béton
abbouabdelhamid :
les espaces vert d’accord, mais vous oubliez les routes de Sétif sont devenues gruyéres, et mon sens ont nous appris à l’école faites tout ou rien
Commentaire n°238349 :
Voila une très belle initiative écologique, qui sera suivie d’effets espérons le ! A noter toutefois que la question de la propreté de la ville de Sétif reste posée de façon aïgue ( surtout dans certains quartiers ), car la saleté semble gagner du terrain. L’éducation peut-être en effet un élément important pour diminuer cette saleté, mais les services de ramassage des ordures (pour les marchés etc.) peuvent aussi faire des progrès ! Oui à la plantation d’arbres, de plantes ( en se méfiant de celles allergisantes, vénéneuses etc.) mais surtout NON à la saleté qui gagne la ville et ses quartiers : un peu de civisme !
merouche charaf :
salam oulikoum - planter des arbres mais pas n’importe les quels qui aide a l’absorbtion des fumer des gaz d’échapement au centre ville de sétif qui c’est agrandi en superfisie et en habitant et le retour de sertaint varité d’oiseaux pour l’écosystéme et une varité de fleur bien présise si la nature va bien le réste va bien moin de polution . éxiste til dans la forét de boussalém des hiboux et combien de variter d’oiseaux et otre rangeurs et abeille et fleur et chatainier et des noisetier c’est trés important de préserver cette foret . et au lieu de raser des champs qui sont fait pour l’agriculture et y faire construire des citer dortoire pourqoi ne pas faire planter sur c’est champs des arbre fruitier des noyer ou otre qui coréspande au climat de des haut plateaux et faire des plantation autour de sétif et aider les agriculteur pour utiliser moin de produits chimique venue de chine qui peuve étre dangeure comme le flétox qui et utiliser au centre ville de sétif pour tuer les moustique pour avoir en été (...)
ZINA :
cette rencontre aurait pu présenter un article sur les variations climatiques et leurs enjeux, pour parlez plantes médicinales allergies et tout ce qui en suit , à mon avis on aurait pense au bien être de la nature cad ne pas l’agresser , ne pas apporter des modifications aberrantes visa vis de sa propre carte digitale savoir faire avec la nature c est pouvoir arriver à communiquer avec elle , autrement vivre en cohabitation totale , la nature nous tend la main dans tout les sens négatif ou positif mais ses ripostes sont très violents ou l homme se voit pris dans tournante invincible ou dans un piège naturel,je termine mon mot que ce colloque était vide ,stérile ,chose est certaine nos responsables sont bien loin d être à la hauteur de tout ces événements (...)
ala wadjh rabi :
urgent . monsieur le wali ala wadjh rabi la dernier choses ouvrire une onquet sur le kioske de mr chaouche lakhmissi ki ce trouve on fasse du mahkama de ain azel et vous allez voir kesque ce passe a l’apc de ain azel c’est la dernier choses pour decouvrire un tres grand mal de la part du president de l’apc . devant dieu et le peuples ala wadjh rabi ouvrire une onquet.
mmssaoui :
vous parlé d’éspace vert alors que vous laissé les jardins de la cité des cheminots devenir des lieux de tout les mots,boisson alcolisé,prostitution,en plein milieux urbain. c’est un crimes envers la société et vous etes résponsable.
Commentaire n°238358 :
la ville est devenue trés sale et svp Mr le maire enlever les bacs a ordure de la chaussé et du milieu des boulvards wallah la ayebe kbir
Commentaire n°238361 :
essayez de semer houraycha telma comme ça tout le monde en profite eux l’argent et nous BEGRI que nous sommes de ces belles plantes pleines de vitamines .si vraiment nous etions des etres humains cette reunion ne se tiendrai jamais .
Saïd :
C’est bien de planter des arbres ça et là et d’en parler à l’occasion du 21 mars. Mais il faut aussi savoir les planter et les entretenir. Dans la ville de Sétif, il y a des milliers d’arbres, dès fois centenaires, qui meurent faute de soins. J’ai vu des arbres entourés de béton ou plantés dans espaces réduits à quelques centimètres. Quand vous parlez d’espaces verts, savez-vous qu’à Sétif, en 1962, il y avait trois grands jardins ( jardins des sports, emir abdelkader et barral) de vrais bijoux qui ont été les poumons de la ville quand il n’y avait que quelques milliers d’habitants. Et depuis plus rien, à part quelques tentatives de jardins comme celui d’EL hidhab, qui est tout le temps fermé au public et où il plus de béton que verdure. Alors messieurs, cessez de pérorez à chaque 21 mars et commencez par planter des arbres devant vos maisons et occupez-vous en à longueur d’année. Pensez à intégrer dans les fameux PDAU, POS des jardins, squares et créer au niveau de chaque APC un service spécialisé où (...)
Commentaire n°238364 :
Et ben c’est l’occasion de réaliser un nouveau jardin a setif à côté de l’hôpital à la place des kiosques démolies... Je jure qu’il sera plus bénéfique pour la population de setif. Wallah chahid aala ma akoul...
Commentaire n°238366 :
Des forêts raser dans les années 90 avec la complicité des autorités à l’époque pour des coopératives immobilières. Hasbouna Allah
Commentaire n°238373 :
Encore un marché bidon de réfection des terre-pleins en ciment périmé ou en carrelage reformé du copain , peinture des façades et troncs d’arbres à l’eau blanchie......etc....De quoi se mettre plein les sacs
Commentaire n°238388 :
a monsieur le maire wahrani setif est devenu une ville moins salle que d’autre ville algérienne et non propre que avant( أقل وسخ) elle est propre devant le siège de la wilaya par contre les autres cité tel que les 1000-1006-tandja-bizare-600-1014 ect....ne sommes pas de sétif regardé les trottoirs de la ville sont tous cassé avec de la terre et la boue le rond point d’horloge ouled brahem planté du chouk rond point leshbouna batauche espace vert grand boulevard 600 plein d’ordures et carton les deux cotés le problème sétif est devenu une ville trés salle les espaces vert du bricolage rien que du bou maagueb parce que ils ne sont des gents de métiers ils commencent le travaille à 10heures et il finissent à 14 heures par contre à alger NETCOM travaille 24h/24h allez voire monsieurs les responsables batna tlemcen belabbes ect ..... winkom ya ness stif sétif est placé la 11éme en algérie en 2014 et oui ....HASBOUNA ALLAH WA NIAAMA EL (...)
Commentaire n°238389 :
Les superficies des terres agricoles, à haut rendement, situées aux alentours immédiats de la ville de Sétif, dimunuent au bénéfice du béton . Des arbres centenaires ont été carrément coupés ( arbres Miccocouliers ), des arbres arrachés sous pretexte qu’ils sont à l’origine des moustiques ( 600 lolts, 750 Lots....) sans que les autorité ne lévent le doigt pour sanctionner et voila qu’on nous parle d’espaces verts. Franchement, on n’est pas fait pour les espaces verts .....
Tahtoh :
Et l’Oued Boussellam ! qui a fait couler beaucoup d’encre jadis, à quand il sera pris en charge ?
le fidel :
monsieur tiouri je vien ici attirer votre attention sur le squat que vient de faire sonelgaz au niveau des 80 logts cheminot pres du centre de sante ou un espace vert au lieu d’etre reboiser ou reamenager sonelgaz vien d’engager un chantier pour un transfo electrique en plein milieu de cet espace gachant ainsi cette espace qui aurait put etre utile pour un terrain de sport ou toute autre activiet socio culturo sportive. pourquoi le construire au milieu un coin aurait suffit. merci de tranmettre a sonelgaz .bonne continuation a setif info bravo.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus