Accueil > Sétif profond >

Photos prises ce matin à Zraya après le séisme

dimanche 22 mars 2015, écrit par : Boutebna N.

Ci-après quelques photos prises ce matin dans la localité de « Zraya », commune de Beidha Bordj (Daira de Ain Azel) où se situe l’épicentre du tremblement de terre qui avait été ressenti dans la nuit de samedi à dimanche au Sud de la Wilaya de Sétif.

Ce séisme est de magnitude de 4,7 sur l’échelle de Richter.





Partager cet article :
14 commentaire(s) publié(s)
borzozo :
le CHATIMENT !! philipullus vous a prévenu et ce n’est pas fini
Commentaire n°238551 :
Si ces photos prouvent une chose ce n’est pas la violence du séisme ,qui n’est que de 4.7 / 9 mais l’escroquerie des constructeurs et de la non conformité des constructions rien de plus
Commentaire n°238563 :
Actualités : Construction parasismique Les normes algériennes sont dépassées et doivent être revues Édictées voilà plus de cinq décades, modifiées à maintes reprises, les normes régissant la construction parasismique sont dépassées et doivent être revues complètement, le risque d’un séisme dévastateur de magnitude supérieure à 7 planant encore. Chérif Bennaceur - Alger (Le Soir) Des règles et normes de construction parasismique, il en existe en Algérie depuis déjà quatre siècles. Édictées par le Dey Ali Chaouch en 1716, après le fort séisme qui a ébranlé alors la ville d’Alger, les premières mesures parasismiques ont été prises en matière de construction (structures en maçonnerie porteuse, planches constituées par des poutres en bois en saillie des murs sur lesquels elles sont posées, des baies....). Des mesures qui ne comportent pas de calcul ou de coefficients et paramètres sismiques et ne se basent pas sur le zonage sismique. Il faudra attendre le séisme d’El Asnam (actuellement Chlef) de 1954 pour (...)
aïssa :
Le ministre des Travaux publics, M. Amar Ghoul, a annoncé, jeudi à Alger, que la nouvelle réglementation de la construction anti-sismique du secteur des travaux publics, entrera en vigueur courant 2010. Lors d’une journée d’étude, le ministre a précisé que cette mesure juridique, la première du genre en Algérie, concernera les nouveaux projets ayant trait aux ouvrages d’art (ponts et trémies), et ce, dans le cadre de la stratégie nationale de prévention contre les grands dangers élaborée en 2004. Il a ajouté à ce propos que cette réglementation qui sera appliquée sous la supervision des responsables de la réalisation des ouvrages d’art, des bureaux d’études et de contrôle et des directions de wilaya des travaux publics, a été élaborée suivant les critères européens et américains, en prenant en compte les caractéristiques de l’Algérie concernant l’activité sismique des différentes régions du pays et les techniques modernes de construction. L’Algérie sera de ce fait le premier pays arabe et africain à se doter (...)
Commentaire n°238585 :
@borzozo les tremblements de terre ont toujours existé depuis que le monde est monde alors arrete stp de dire des conneries et contente toi de lire la nouvelle sans commentaire.
Commentaire n°238586 :
où est PHILIPPULUS ? reviens vite
Commentaire n°238592 :
@ 22 mars 2015 : Si ces photos prouvent une chose ce n’est pas la violence du séisme ,qui n’est que de 4.7 / 9 mais l’escroquerie des constructeurs et de la non conformité des constructions rien de plus. EXACTE ET BIEN DIT : MALVERSATION, INCOMPÉTANCE, QUALITÉ DOUTEUSE DES MATIERES PREMIERES, MASSONNERIE ET ARCHITECTURES NON CONFORME....ET L’ÉTAT ALGERIEN EST ABSENT. =================================================================== URGENT ! URGENT ! plus grave encore que le gaz de schiste L’askarel, ce cancer de Laghouat ...à Laghouat Chaque jour, je dis bien chaque jour, on enterre quelqu’un qui a contracté le cancer. C’est la région qui enregistre le plus grand taux élevé en Algérie... http://www.elwatan.com/hebdo/magazine/l-askarel-ce-cancer-de-laghouat-29-01-2015-286175_265.php les huiles d’askarel, à base de polychlorobiphénile (PCB) : produits cancérigènes stocké dans L’entrepôt de Oued Nili se trouve dans une région considérée comme le berceau de la nappe phréatique laghaoutie. (...)
anarchitecture algerienne :
Comme pour les chiffres arabes, l’architecture arabe, la sécurité sociales, le micro crédit, la démocratie, les libertés individuelles l’Algérie importe tout, copie sans relâche...Il n’existe pas de normes para sismiques d’inspiration algériennes a proprement parler. Comme pour le reste l’Algérie se contente de plagier, ce qui explique les dysfonctionnements, l’anarchie général algérienne, et l’effondrement de la maison Algérie....... Depuis le séisme d’El Asnam de magnitude Ms=7,5 en 1980 qui a fait un désastre tant en vie umaine qu’en destruction de constructions, l’Algérie s’est dotée d’un règlement parasismique RPA81 version83, inspiré des règles sismiques américaines (université de Stanford USA), vue le manque d’expérience des ingénieurs algérien face à ce nouveau phénomène. etude critique des regles parasismique algerienne www.researchgate.net/...parasismiques.../0deec528fd31014b5d000000.p... de B KEBAILI - ‎Autres articles 21 juin 2009 - sismiques, majoré en analyse dynamique, avec des (...)
Commentaire n°238609 :
philupus a etais punis par pupus
aghilas-kosseila :
azul fellawen, a mon humble avis, des repliques a 3.7 n’arriveront pas a lezarder les maisons de montagnes a talkhent ou markunda. toujours dans la grande confederation de ouled sellam.par contre a contre a zghaya (asoun n’taghzouite litteralement le douar de la plaine de ouled sellam peuvent s’effondrer pour des raisons suivantes : argiles gonglants ou l’impermeabilité des sols,les mauvais choix des terrains,des constructions au rabais ,etudes du sol...etc. @ 23 mars 2015. ce que vous dites est tres juste.askarel est une huile cancerigéne,tres polluants.mais en general c’est a la societé S.O.N.A.L.G.A.Z utilisatrice de cette huile pour les transformateurs de trouver les moyens pour endiguer ce fleau et proteger les populations. avant s’etait difficile de transporter ,de stocker,de verser ces huiles sans autorisation. pour avoir cette huile pour les tansfo. H.T de la microscope electronique...il fallait a l’epoque un tas de papiers a signer auprés des responsables concernés a (...)
Nosy Be :
Je vais être un peu hors-sujet ,mais souhaite apporter une petite précision concernant les chiffres dits arabes . Ces signes qui indiquent les nombres jusqu’à 9 sont plutôt d’origine indoue .Et celui qui au nom des arabes aurait fait des recherches dans ce domaine serait El-Khawarizmi ,qui est plutôt d’origine perse .Les arabes auraient effectivement crée un chiffre qui s’est avéré essentiel pour l’écriture des nombres au-delà de 9 ,il s’agit du zéro ou sifr. Ce sifr a donné le terme chiffre,et a ,par la suite, révolutionné toute la théorie mathématique qui a un rapport aux chiffres. Les algériens copient ,et ils ne vont plus s’arrêter de copier puisqu’ils sont dépassés dans tous les domaines,et souvent ils copient sans même s’apercevoir qu’ils ne comprennent rien à la chose copiée .Pour les règles parasismiques ,je pense que nous avons maintenant suffisamment de spécialistes pour pouvoir les adapter avec efficacité au cas algérien .Les arabes font un peu mieux ..ils plagient et donnent un (...)
aghilas-kosseila :
azul fellawen, @ da nosy bé, azul fellawen, @ da nosy bé, parait-il selon les experts et dans tous les colloques. les chiffres dit a tord arabes sont hindous.mais a l’universite bougiote de l’epoque les savants ont ameliorer les chiffres indiens par angles geometriques +plus l’invention de zero. c’est a partir de bejaia que ces chiffres sont passés a l’occident..le hic en occident on dit chiffres arabes,dans l’arabie et le moyen-orient on dit les chiffres du gharb c’est a dire de l’occident.on vient d’apprendre egalement que la premiere universite du monde s’etait a cherchelle,et la premiere université du monde islamique c’est karaouiyin (fes). quant a l’appropriation des noms pour des objets arabes ou kabyles surement pour les diffrencier de ce qui est français ou etrangers. lorsque on dit ayazith lekbail ou djadj arab c’est a dire la race locale,un label du terroir par rapport a la poule française ou etrangere. avant au moins ils defendaient l’originalité de nos produits. maisde nos jours (...)
mami :
La secousse tellurique a également touché l’usine de limonade de la famille. Le gaz s’est rapidement propagé dans les bouteilles rendant toute fermeture impossible. Le tout étant rentrée dans l’ordre ce matin. La production a repris. Les bouteilles endommagés ne seront pas commercialisé selon son directeur. Elles seront offertes au personnes modestes et au familles en détresse ou ayant leur maison détruite.
MAMI :
Les Fa’ka’kirs sont nourris et boire par sellal. Alors les bouteilles mami ils sont jetés dans l’oued. Ont a trouver demain les ppoissons morts du diabète. On a donner les poissons a manger au ministre de la France. Ils est parti a France avec la Bourg’ah

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus