Accueil > Sétif profond >

Saisie de 9 tonnes de viande avariée à Salah Bey

mercredi 29 avril 2015, écrit par : Boutebna N.

Les éléments de la police de la Sureté de la Daira de Salah Bey ont réussi, ce mercredi à saisir un lot de 9 tonnes de viande blanche avariée.

Cette marchandise impropre à la consommation a été retrouvée dans deux camions lors d’un point de contrôle sur une route près de Salah Bey.


Partager cet article :
18 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°240998 :
Ils doivent non seulement payés une amende mais surtout trainés en justice. Ils faut que ce soit les patrons qui payent pas les chauffeurs. n’oublions pas le cacheer avarié de Bir Haddada et les morts par botulisme à cause de ses sinistres personnages. Il faut un châtiment exemplaire pour dissuader les prochains escrocs.
Commentaire n°241002 :
Trouver les coupables et leurs faire manger matin midi soir sans pitié imaginez que ce soient vos enfants qui mangent
Commentaire n°241005 :
Il faut les fusiller, Ya pas de justice dans ce bled. Hors la loi .
Moi :
Salam Alaykom Quand je pense qu’il y a des personnes qui crèvent de faim ou bien qui mangent que trés rarement de la viande et ces gens sans conscience se permettent de laisser des tonnes de viandes partir en fumé. « ... Et ne gaspille pas indûment, car les gaspilleurs sont les frères des diables ; et le Diable est très ingrat envers son Seigneur. » (Sourate 17, Verset 26 et 27).
Commentaire n°241011 :
Ça n’est pas à un policier de décider si la viande était, ou n’était pas avariée. ... S’il a des doutes, il devra contacter les services de contrôle de qualité, qui feront des prélèvements sceles sur place, les snalyser,et par la suite confirmer ou infirmer ces doutes...Chacun doit se limiter aux limites de son devoir et et de son pouvoir... Nul n’est coupable sans preuves matérielles tengibles...Sinon chacun va Se mettre à accuser chacun...
Commentaire n°241018 :
Vieille chanson démagogue ! Arrêtez les gros container de pétards , de marchandises prohibée et de plus entrée au pays sans payer de taxes au vu et au su de tous les véreux etc......
kaddour :
bravo à ce coup de filet les services de contrôle de police sont partout et surtout depuis l’arrivée de ce nouveau responsable de police s’il arrive à liquider un point crucial qui est le stationnement dans la ville de sétif c’est que les gens mettent des pots de cageots au niveau de leur magasin pour empêcher les gens de stationner il faut qu’on mette un terme à cette anarchie et bravo et bon courage
Simple d’ésprit :
en effet,la polices font des contrôles routiers Mais en même temps ils devrais Avoir avec eux un service sanitaire ou ? Accompagner le chauffeurs aux services sanitaire est des fraudes Afin de faire des prélèvements de bactérie .! Mais je penses que l’odeur + l’état de la marchandises ont disais long mais cela n’empêche pas d’appliquer le protocole sanitaire ,ont ne pas être juge et procureur,çi Non, nous tombent au bien vouloir de la police ,gendarme.le corbeau est le renard. bravo à nos services de polices et de gendarmerie qui nous préservent ,de ce mal du siècle, l’argent, l’argent,et toujours plus d’argent.
SDK :
Il existe une liste des produits des produits alimentaires qui soient transportes dans des camions frigorifiques et sous une temperature redigee,accompagnes d`un mouchard.Autrement tout transport hors ces vehicules est interdit.
Commentaire n°241028 :
Pas besoin d’être spécialiste pour voir une viande avarié, il y a l’odeur qui veut tout dire ou bien des asticots etc...
khali :
l’Indonésie a exécuté les trafiquants de drogue et ce malgré les pressions des pays occidentaux qui sont pour que le mal touche tous les pays musulmans en se qui nous concerne, ces tueurs, ces criminels, doivent payer pour les crimes qu’ils ont projeté de commettre , ils ne sont sûrement à leur première tentative, ils ont du réussir leur coup par le passé pour récidiver ils doivent servir d’exemple pour que ce genre de trafique ne se répète pas frapper fort et remonter la filière , les commanditaires, aux receleurs, chauffeurs, barons tous doivent bénéficier du même tarif qui est la peine de mort pour un marchand de la mort pour des innocents, particulièrement des pauvres qui goute rarement la viande et qui tombe dans les filets des ces criminels
SEDDIK :
Aucune reglementation de trasports tolere la cargaison des produits frais dans des vehicules non equipes a cet effet.
Commentaire n°241034 :
Ca ce n’est quelques tonnes de viande,le algériens consomment tous les jours des tonnes de nourriture avariée sans le savoir.alors ça va du beurre,la semoule,les produits laitiers,les confiseries,les viandes toutes confondues,la farine....,jusqu’aux produits de beauté,,maquillage,crèmes pour le corps et visage,teintures pour les cheveux.et j en passe..,alors consommez algérien....
Bagratblis :
Cette illustration résume tout !
Tcharli Abdou :
Mangez,mangez... si bonne !
Commentaire n°241302 :
tcharli abdou cette photo est vrai les gens ils mangent toute les conneris pour les faire evacuer et ca sent très mauvais.
madadi houssam :
Ils sont capables d’intoxiquer tous les algériens pourvu qu’ils amassent le maximum de pognon. L’affaire du cashir El-Hilal de Ain Azel il y a 3 ans en est la meilleure preuve de de la cupidité de ces rapaces humains.
merouche charaf :
salam oualikoum- la solution pour diminuer la cherté de la viande rouge c’est plus de controle d’hygiéne en algérie a quand la construction d’un nouvelle abatoire modérne et pourqoi pas l’importation de bufle doméstique et buflone et création de ferme délevage a coter de sétif dans la foret de boussalém ou de zanadia pour la production de lait et fabrication de fromage et viande fraiche a bas prix avec une sociéter étatique éxistant qui viendrait sinstaller a sétif et faire sa dans d’otre région d’algérie sugventioner par alger. mieus que d’importer de la viande congeler.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus