Accueil > Sétif profond >

Festival local de la fantasia et des courses équestres à Guedjel

mardi 12 mai 2015, écrit par : Nabil Foudi

Un festival local de la fantasia et des courses équestres s’est tenu ce lundi à Guedjel, à 12 Km au Sud de Sétif à l’occasion de la commémoration des massacres de 8 mai 1945.

Initiée par l’Association équestre de Guedjel, en coordination avec la direction locale de la jeunesse et des sports, cette manifestation culturelle et sportive avait enregistrée la participation de pas moins de 60 cavaliers de 10 clubs équestres de Sétif, El Eulma, Bazer Sakhra, Guedjel, Ain Lahdjar et Ain Oulmene. Des prix ont été remis aux meilleurs participants à l’issue de ce festival.

Cette activité culturelle et équestre vise à préserver l’art séculaire de cavalerie, en le mettant au service du développement social, et à transmettre aux générations futures les valeurs de respect, de courage et d’honneur, véhiculées par ce noble art.

EXTRAIT VIDEO :

PHOTOS


Partager cet article :
13 commentaire(s) publié(s)
setifien19 :
Il fallait que ce festival a connu un avis avant sa tenu , pour qu’on puisse au moins assister
arezkijijel :
Le problème dans ce bled et spécialement à Sétif, c’est que l’information ne parvient qu’après être consommée, il fallait informé les gens avant pour leur permettre comme vous le dite de perpétue la tradition, au plutôt faire découvrir la tradition. Surtout choisir un lundi ! jour de travail. Moi je dis que c’est égoïste la manière avec laquelle sont organisées toutes ces activités. Vraiment dommage, à bon entendeur salut.
simba :
@ arezkijijel Bien Dit .
Moyen âge :
Toujours quelques siècles de retard
Encore une tradition nulle à chier. :
Encore une tradition nulle à chier. Culture de la violence. Goût pour les armes. Sur la cinquième et la sixième photo on peut voir 2 enfants qui manipulent des armes automatiques factices. Le Hamas, et les groupes djihadistes font la même chose, ils endoctrinent leurs enfants dès leur plus jeune âge pour en faire de martyre de l’inutile, des martyrs déshumanisés. L’Algérie se rapproche subrepticement des pays arabo musulman du Golf avec toute la déshumanisé qui caractérise cette race inaccomplie, qui se complet dans l’improductivité, qui se contente d’une tente, d’une fantasia et d’une kalachnikov, de café produit en Éthiopie, et de thé produit en Asie du Sud Est. Je suppose que la scène que jouent les enfants est relative aux évènements du 8 mai 1945. Drôle de pays que l’Algérie qui embrigade ses enfants dès leur plus jeune âge. Ils vont en faire de futurs aigris, de futurs adultes frustrés, revanchards, haineux, qui auront le goût des armes, le dégout de la France, le dégout de l’occident. A l’age (...)
alal :
hihh ra3ianne alkayl fi dra3 TIR chkoune achfa
aec :
LUTTE NATIONALE ET EUROPEENNE CONTRE L’HIPPOPHAGIE. NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS ! Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à : AEC Résidence La Pléiade 98, rue de Canteleu 59000 LILLE Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier. Faites passer le message à vos amis. Amitiés. AEC.
aghilas-kosseila :
azul fellawen, nos maghrebins de tous temps ,admirateurs du cheval pour le sport ,pour le spectacle pour les guerres,pour le transport. avoir un cheval est trésor et un bien précieux. notre tafantasisth ou fantasia trouve les racines dans les arts de guerre. on les SAIS de la cote atlantique jusqu’a sais en basse egypte. sais ce sont des centres des entrainements. pôur l’histoire notre aguellidh mastanabal est le premier medaillé d’or des jeux olympiques d’athenes. egalement ait-lounis est champion du monde de sport equestre de ces temps modernes... puis le cheval est un moyen parfait pour déstresser les enfants d’education difficile.,c’est un moyen sur pour la socialisation des enfants inadaptés...un bon compagnon et fidele pour tout le monde. de nos jours,on souhaite des club equestres fleurissent partout pour apprendre cette art noble aux enfants et a tout le monde et egalement la renaissance de ces metiers presque disparus qui vont avec le marechal ferrand ,des selliers, des (...)
hamdi mosbah :
@ arezkijijel : C’est fait par et pour les grands:le Wali et consorts où le mechoui bat son plein et où l’argent public paie tous leurs désirs et tout cavaliers et monture au prix fort plus de cinq millions tete alors que faire de nous qui ne présentons au fait que le H’chiche de ce bled et Monsieur le ministre du travail en fait toute une promotion et avec une grande propagande pour avoir augmenter le salaire des petits retraités de 5 pour cent une rabta de basla..........Merci Monsieur la prochaine fois peut-etre ras basla ça sera trop pour nous pour passer le bout de galette tout comme jadis nos parent au temps des colons.
Ameur lahrar setif :
ça sent mauvais brosse toi les dents avant de parler de Hamas et de Djihad palestiniens
Liberté :
MAIS OU SONT LES FEMMES … 4 qui s’empètrent avec leur voile noir (mais, bien sur) … lors de la révolution Algérienne, elles ne se voilaient pas, et même dormaient dans les mêmes conditions que les hommes … que de stupidités dans les inaugurations, toujours les mêmes clichés : enfants immitant l’adulte et la femme avec l’mleya … Réveillez-vous les satélites, la télé, l’ordinateur sont là, rester enfermés dans des images du passé qu’elle misère ; Faire oeuvre d’Histoire, c’est réabiliter la beauté du cheval Algérien et, le carctère de l’âne en Algérie, mais pas ces simagrées. Salutations Liberté
Commentaire n°242028 :
kima ndirou michi hakda. wach dakhal le voile m3a lhmar ?
Commentaire n°242103 :
La fantasia est une tradition amazigh qu’il faut sauvegarder et promouvoir. Les fiers cavaliers simulent des attaques rapides et coordonnées avec un tir groupé. Les bédouins de l’arabie , avec la complicité de quelques néo-harki, préfèrent chasser l’outarde ! avec des 4 x 4 climatisés.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus