Accueil > Sétif profond >

Négligence dans l’entretien des avaloirs, jusqu’à quand ?

samedi 29 août 2015, écrit par : Boutebna N.

Des heures de précipitations ont produit la semaine dernière l’irréparable à Sétif : deux morts à Ain Oulmene et à Serdj El Ghoul, des blessés, des familles sinistrées et un bilan cauchemardesque, qu’on estime disproportionné face à un orage qui a été certes violent, mais n’avait rien d’exceptionnel.

Les précipitations ont touché essentiellement les régions Nord et Sud de la wilaya. Les nombreuses images de catastrophe prises par des citoyens et relayées sur les réseaux sociaux montrent des villes dévastées.

Les habitants accusent les responsables en raison des systèmes d’assainissement et des avaloirs non fonctionnels. L’assainissement des eaux pluviales et drainage ne répond à aucun critère et ne possède même pas un plan d’étude.


Partager cet article :
30 commentaire(s) publié(s)
el-hedi :
Provisoire ,bricolage ,& normal , voilà se que l’ont entend en général , à croire que les décideurs se n’est pas leurs pays... ?? Ils sont foute des routes ,trotoirs ,jardins ,espaces vert , terrain de jeux , depuis 50 ans que sa dure ...?? Dans leurs tête &investissement en Europe.. ?
Ouldstif ! :
Et qui va penser à ça ? Notre maire ? Pffffffffffffffffffffffff ! Occupé par autre chose. Tant que ces gens sont payés par leur administration d’origine, ils ne feront rien. Ils jouissent du détachement en plus des primes pour avoir été élus à la tête de la municipalité. A quand des maires honoraires, payés en fonction de ce qu’ils réalisent dans leur commune respective ? On remarque que la plupart de ces magistrats avaient brigué ces postes pour le détachement alors qu’ils étaient incapables de mener à bien leur fonction d’origine ! Ils font partie de ceux qui disent : Regda oua Tmandji ! Que c’est honteux ! Mais que c’est honteux ! Quand on se sent incapable de faire quelque chose pour la commune, on ne fait pas le pitre et on reste chez soi !
bourourou :
des avaloirs qui ne sont pas mis là où il faut d’après la photo
selimSf :
De cette photo on voit que c’est vraiment BLED MICKEY , une rigole sur la route et son valoir sur le trottoir on aura tout vu. Wallahi que si j’avais le pouvoir, je fairais ramener cette personne dans mon bureau et enghazlou wathnih que ça soit le maire ou le ministre
simba :
Négligence dans l’entretien des avaloirs, jusqu’à quand ? Jusqu’à le retour de Mr le maire de sharm el skeikh .....
chebba :
pire. C’est normal. C’est le systeme algerienne. (Comment system hallelujah)
ben ali :
l’ingenieur qui a posé cet avaloir sur un trottoir en hauteur a ete recruté par la nasa pour le prochain voyage sur mars_ il a inventé une nouvelle mecanique des fluides... vous savez quoi je vous parie ce que vous voulez que si vous ouvrez la grille le trou fait 50 CM ET NE MENE NUL PART ! mais il a encaissé le cheque bien sur ...pauvre algerie .
faqou :
travail arabe
SOFIANE :
Au moins les sétifiens ont un maire qui habite Sétif, à El Eulma le maire vient le matin à la mairie et on se demande ce qu’il fait toute la journée et le soir il rentre dormir à Sétif
a :
Je ne vais parler des autres localités de la wilaya, mais concernant la ville de Sétif il est regrettable de constater que depuis l’arrivé de la nouvelle équipe à l’APC la situation c’est vraiment dégradée à dire que leur dernier souci et le bien être des citoyens ! Franchement c’est lamentable.
hakoumi :
si le maire d el eulma habite a sétif , celui de sétif , l oranais habite en USA . il est a son 3em voyage cette année au états unis . bonjour les dégâts . pauvre pays .
Faouzi.Aktouf :
800 milliards de dollars partie en fumé durant 15 ans ! Sellal évoque un éventuel retour à l’endettement extérieur . Une Algérie meurtrie : 1) décennie noir 2) vidé de sa matière grise ( exode des compétences nationales) 3) des forets brulés, des terres agricoles bétonnés 4) corruption , déliquescence et clochardisation totale des services public.4) une économie de Bazard une industrie nul 6) taux de chômage élevé 6) les caisses de l’état siphonnés. Une fois le terrain bien préparé : Maladies, chômage, malnutritions... = faillite de l’état ... les véritables décideurs rappelleront leur MAMA FAFA LA FRANCE POUR RE-COLONISER L’ALGERIE.
ben ali :
setifien je vous demande d’ouvrir ces avaloirs pour verifier si ils sont branchés quelque part sur un egout ou bien si ils sont justes decoratifs ...savez vous que 800 milliards de dollars ont ete depensé de la sorte depuis les annees 2000.
Commentaire n°247429 :
on parle à longueur de journée de Mohamed, le prophéte. mais on oublie, Mohamed, le chomeur, Mohamed, le mal logé, Mohamed,le méprisé, Mohamed, le sans famille, dixit : Kateb Yassine.
p :
hadi bladi ??????????????????
Beddar Abdelhakim :
l’Algerie en generale est devenue trés sale c’est vrai les responsables e techniciens ne sont plus à la hauteur de la fonction qu’il occupent mais le citoyens gettent n’importe quoi et surtout les bouteilles de plastiques il croient qu’il un monstre sous la terre che divore leur ordures.
merouche charaf éddine :
salam oualikoum-a sétif il on le projets de métre un tramwais et de construire un grand stade de football modérne sa va étre la catastrohpe si c’est vraix et pourtant a la wilaya il on le plants des sol qui date 1843 de l’époque française . c’est les français qui on construit sétif a l’époque .en 2015 sétif et devenue une grande ville de plus de deux millions d’abitants et l’eau et couper au habitant de la ville de sétif volantérement a 10 heurs plus d’eaux depuit l’époque a houari boumedienne il faut renplir des bidons ou métre des sitérne en plastique sur les toit ou acheté de l’eaux 15.000 dinars algériens a des privée.l’eau détourné par la wilaya ou la mairie pour étre revendu avec la conplisité d’un résponsable de l’algérienne des eaux a sétif au profie des usine de boisson gazeuze et jus d’orange et de la grande usine de patte et otre dans la zone industrielle de sétif en échange de grosse somme d’argents et tout le monde ferme sa geulle il préne des paut de vingt les élus maire et walie et se fame résponsable (...)
tahtoh :
Depuis bien un bon moment Sétif est délaissée (manque de propreté, avaloirs critiques, cités oubliées CNL 300 lgts, et autres... , transport urbain laisse à désirer avec ces carcasses qui nous mènent la vie dure, embouteillages, surtout dans les axes où les feux tricolores sont inexistants 1006, 1014, 500 , etc., la rue Zaabat Ramdane ex. Sillègue invivable, les autorités doivent se pencher sur le cas, c.à.d. Interdire le Stationnement dans les Deux Sens, à partir de 8 H.00 du matin à 20 H 00 au soir, je pense que c’est la solution la plus plausible, cet Avenue est devenue un grand bazar....figurez vous que les Bus N° 2, 3, 103 l’empruntent quotidiennement en plus des voitures !
aissa :
Quand on voit l’emplacement de cet avaloir : ça rend bien triste pour l’Algérie, et les algériens....et particulièrement pour les plus pauvres qui souffrent encore plus de cette incompétence, et du désintéressement total des élus, pour leurs administrés ! Et pourtant les dinars sont dépensés, non ? ? ? Où vont-ils ? ? ?
walid :
Vous êtes choqués ? Moi, pas...
mehdi mountather :
Pour éviter l’extermination des algériens de 48 wilayas ai compris les généraux le gouvernement les Wallis les sénateurs et les députés par des inondations apocalyptique des séismes plus 5 la canicule mortel tempête de grêlon les accidents de la route et les virus au président Bouteflika d’appliquer la charia islamique immédiatement avant septembre 2015 et aux terroristes de poser leurs armes pour éviter la mort par balles et les inondations qui vivra verra
nacy :
où est la ville de sétif d’antan où lorsqu’on passait par la cité lévy ou cheminot on ne sent que la senteur des fleurs aujourd’hui.................c’est remplacé par l’odeur nauséabonde des poubelles
nacy :
où est la ville de sétif d’antan où lorsqu’on passait par la cité lévy ou cheminot on ne sent que la senteur des fleurs aujourd’hui.................c’est remplacé par l’odeur nauséabonde des poubelles
bougaa :
Setif est une décharge à ciel ouvert. La saleté est l’oeuvre de tous et la propreté de quelques uns seulement. Qu’Allah swt ai pitié de nous, nous crèverons sous nos ordures, notre terre ne nous aime pas et nous le fait comprendre. Quant aux avaloirs, ils vomissent du fait de la misère que nous leur faisons subir :-), heureusement qu’ils ne pourront pas témoigner contre nous le jour du jugement dernier.
Commentaire n°247483 :
ou sont passé les jolies fleurs qui ornaient les faubourgs de Sétif, cette eau limpides déverser chaque matin ,dans les rues, du centre ville. ou sont passé les vrais Sétifiens , d’antan, bien rasés, et très propres sur eux. ou est passé l’Avenue Paul Doumer ou je suis né. ou sont passé ces anciens Sétifiens, prêt à vous rendre service. ou sont passé ces anciens Sétifiens ,qui n’oubliaient jamais le voisin. ou sont passé ces anciennes familles de Sétif, comme les ouled Zirém, ( dont est ici, ma défunte mère). ou sont passé ces familles, d’antan, à l’honneur honorable, comme les HAchama, dont je suis issue. ou sont passé ces Sétifiens, qui vous saluaient, avec gentillesse, vous offrant le sourire. ou sont passé , ces Sétifiens lettrés comme EL HAFED,( secrétaire du wali de Sétif) ou sont passé ces Sétifiens qui formaient les 12 tribus de Sétif. Venir à Sétif, et voir ma ville livré au saccage par des fous furieux, c’est à en pleurer. un proverbe de chez nous enseigné par mon défunt papa, khouch y a lérmoud oi (...)
Commentaire n°247489 :
@30 aout........où sont passés..........? où sont passés les vrais sétifiens qui formaient les 12 tribus de sétif ? 12 tribus ? vous avez dit 12 tribus ? ça me rappelle le peuple élu. les vrais sétifiens des 12 tribus seraient-ils le peuple élu ?
Commentaire n°247530 :
les Hamérs l’ Herahre, qui ont constitués la ville de Sétif, se formaient de 12 HARCHS, ou tribus comme vous le voulez, pourquoi 12, je n’en sais pas plus que vous, vous faites allusions au 12 tribus d’Israël, n’est ce pas ? C’est petit comme réflexion. ces 12 HARCHS ? dont les noms sont très connus par les vrais ouled le bled, protégeaient leur ville, avec respect des uns et des autres. le faite de dire ouled flen,, vous ramenez a la raison, et au respect due à autrui. UN grand bonjour, a mon vieille ami, HAFOUDI GUETTAL, et a tant d’autres que je n’ai pas vue depuis 4 décennies. Un grand bonjour aussi, à vous tous. Faite que Sétif, retrouvent son embellissement, sa propreté,sa joie de vivre, Faite que la nouvelle génération, retrouvent une cértaine politesse, comme les anciens ; allah ya raham , SASSI OULED RABIE., a qui mon défunt papa, a appris le métier de ferrailleur et aussi, a tous ces bons Sétifiens a qui je rendais visite, avec un grand plaisir, lors de mes vacances dans ma (...)
selimsf :
Au nostalgique Setifien, Setif fut peut être votre berceau, mais une ville appartient a ses citadins meme venus d’ailleurs donc Setif change, la mentalité aussi, le voisinage dont vous étalez les mérites disparait, on est plus gères par des bonnes mains comme a l’époque de Boumedienne, maintenant Setif se précarise Setif n’a plus le souffle de la terre aimée Setif n’engendre plus les Hommes de l’époque a cause de ces gouverneurs venus de Oujda. Setif et les autres belles villes d’’Algerie ressemblent a un mouroir de part l’ingratitude, l’indifference et la passivité de leurs citoyens endoctrines par ces mafieux venus d’ailleurs,,......Croyez moi cher ami que quand je descends a Setif je le visite a 6h de matin ce n’est pas pour éviter les gens NON c’est pour me remémorer le beau Setif de l’ epoque , Je descends de langage au theatre en rentrant par le lycée Kerouani (Albertini) et en jonchant les docks et je remonte par la station Goudas (Messai allah yarahmou) et je remonte par le cheminot, la garde (...)
Commentaire n°247542 :
quelle chute et quelle régression !!! dans les années 60-70-80 on se reconnaissait en tant que sétifiens (habitants de la ville),sétifois au sens large du terme venus d’un peu partout, sétif était une ville ouverte et cosmopolite ; algériens tout simplement.ouverts aux autres ,voyageurs,accueillants (toutes les régions d’algérie cohabitaient à setif) il y avait même beaucoup d’étrangers allemands,egyptiens,russes,bulgares,belges,français...... (ces étrangers vivaient avec les algériens,dans les mêmes immeubles pas dans des bases vies) nous étions donc sétifiens et algériens tout simplement et maintenant ? on ne se reconnait même plus comme algériens,on se réfère à sa tribu et à son arch. quelle honte,quelle nullité,quelle régression.en 2015 ils s’identifient à un arch.peu se reconnaissent un destin commun, une envie de vivre ensemble. je me pose donc la question, si tous les habitants d’algérie se reconnaissent d’abord en tant que arch et tribu,la nation algérienne souhaitée et voulue par des générations de (...)
nosy bé :
Une question à 2 points...Les sacs en plastic jetés dans la rue finissent où ? Ceux qui ont trouvé , ont un début d’explication à la question du jour ...Pour les autres je dirai qu’il y a toute une science pour concevoir une cité ,puis la réaliser ,et enfin l’habiter ,l’exploiter ,et la gérer . A chacune des étapes de la formation de la cité ,la recherche du vrai est primordiale ...et le travail bien fait absolument nécessaire . Il y a dans ce que je dis un peu de brouillard ,mais je le fais sciemment pour laisser le lecteur réfléchir ,et trouver par lui même la solution Ceux qui semblent éprouver de la nostalgie pour le Sétif d’antan doivent aussi nous dire ce qu’ils regrettent en ce temps .. Moi ,je dirai l’ordre que nous n’avons plus . Cet ordre était blanc ,trop étranger à nos atavismes (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus