Accueil > Sétif profond >

Parkings sauvages : un jeune de 34 ans trouve la mort à El Eulma

mercredi 14 mars 2018, écrit par : Boutebna N.

Le phénomène des parkings sauvages et illégaux fait à nouveau parler de lui. Et c’est toujours dans le mauvais sens : altercations, insultes, voire crimes. Cette fois, c’est à El Eulma qu’un jeune « parkingueur » a trouvé la mort, suite à une altercation avec le propriétaire d’un véhicule.

Ce jeune de 34 ans, qui s’apprêtait à convoler en justes noces, a eu une altercation avec un homme qui refusait de lui payer les « frais » de stationnement de son véhicule, lui affirmant, selon des témoins, qu’il ne s’agissait pas d’un parking réglementé. Après un échange verbal des plus violents, le propriétaire du véhicule a tiré un couteau pour asséner des coups mortels au « parkingueur ».

Ce n’est pas la première fois que des incidents regrettables du genre sont enregistrés dans le pays. Face au laxisme des autorités, l’espace public est squatté par de jeunes oisifs qui n’hésitent pas à recourir à la violence pour soutirer de l’argents aux automobilistes.

A Alger et dans les grandes villes, le phénomène prend une ampleur inquiétante. Des bandes de jeunes se sont spécialisées dans ce type de racket, alors que celui-ci est interdit par la loi. Généralement connus des services de police, ces jeunes imposent leur diktat dans quasiment tous les quartiers.

Récemment, la DGSN a lancé une campagne pour éradiquer les parkings sauvages, affirmant avoir arrêté de nombreux jeunes qui ont été traduits en justice. Mais il semblerait que ce ne soit que de l’effet d’annonce, puisque le phénomène persiste, voire se développe.

Boualem M. AlgériemondeInfos


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus