Accueil > Sétif profond >

Pénurie d’eau à Sétif : Plusieurs communes touchées

lundi 31 août 2020, écrit par : F. Senoussaoui

Cela fait plusieurs jours que l’unité ADE (Algérienne des eaux) de Sétif est à la rescousse des habitants de plusieurs régions de la wilaya. En effet, le manque d’eau par endroits et le tarissement des puits par autres ont fait bouger les responsables de l’ADE, qui ont déployé leur flotte en réquisitionnant un parc roulant composé de 19 camions-citernes. “Même si les localités qui ont enregistré des perturbations dans l’approvisionnement ne sont pas gérées par notre unité, nous ne pouvons pas rester de marbre, voire insensibles à la souffrance de nos concitoyens. Nous avons tracé un programme pour leur venir en aide durant toute cette période jusqu’à ce que les choses se normalisent”, nous dira M. Ali Kara Abdelaziz. Et de détailler : “Outre les communes de Djemila, de Guenzet et de Bouandès qui sont rattachées à notre unité, nous avons aussi tenu à approvisionner plusieurs localités ne faisant pas partie de notre réseau et qui souffrent du manque d’eau. Il s’agit notamment des 90-Logements d’El-Oualdja, du douar Legouadma à Aïn Arnat, de Boudjenada à Guelta Zarga et de 150 foyers à Oued Dheb, au nord-est de la wilaya. Pour les habitants d’Oued Dheb, le tarissement du puits qui approvisionnait cette localité a obligé l’ADE à mobiliser 3 camions-citernes qui sillonnent la localité.” Sur un autre volet, nous avons appris que sur les 60 communes de la wilaya 37 sont rattachées à l’ADE. La gestion de la ressource en eau de 23 autres communes est des prérogatives des APC.

“Le transfert de 13 communes vers l’ADE a été compromis par l’épidémie de coronavirus. Nous avons préétabli un programme pour transférer 3 communes chaque trimestre durant l’année en cours, cependant la pandémie a retardé ce programme tant attendu par les responsables des APC qui ont du mal à gérer ce dossier et les citoyens”, nous dira M. Kerbab Miloud, chargé de la communication au niveau de l’ADE de Sétif. Notre interlocuteur a aussi souligné que l’opération de transfert nécessite d’organiser des concours de recrutement et des trainings pour les nouvelles recrues ainsi que des moyens matériaux, des engins et des locaux afin de leur permettre de bien gérer la situation.
Rappelons que les responsables du secteur des ressources en eau avaient arrêté l’année 2021 pour transférer toutes les communes vers l’ADE. Le calendrier de transfert sera certainement revu par la tutelle.

FAOUZI SENOUSSAOUI
Liberté


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus