Accueil > Sétif profond >

De l’art curieux de la dépense publique à El Ouricia

إستعمال مفرط لاعمدة نقل الأسلاك الكهربائية و الإنارة بالأوريسيا
vendredi 28 juin 2019, écrit par : Hamoud ZITOUNI

Ici la nouvelle zone d’activité d’Oued Chair, commune d’El Ouricia (près de 10 km au nord de Sétif), enclavée dans une zone céréalière et maraîchère.

Vous remarquerez l’érection tous les 50 mètres de 2 poteaux juxtaposés presque accolés, l’un pour supporter la ligne d’alimentation électrique, l’autre, apparemment produit d’importation, servant à l’éclairage public.

Faut-il croire que ni le maître d’oeuvre, ni le maître d’ouvrage ne ’’savent’’ qu’un même poteau peut servir aux deux usages. Les responsables de cette coûteuse absurdité (probablement quelques centaines de milliers de DZD) rendront ils un jour des comptes ? Curieux phénomène, ces candélabres sont érigés même dans les endroits les plus inattendus du vaste territoire de la wilaya de Sétif.


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
khali :
Les élus locaux gèrent un budget alimenté par le trésor public. Les élus locaux ,d’anciens minables misérables sont aux commandes de la trésorerie, trouvent normal le fait de se faire du pognon pour éclairer les champs et les lieux reculé et installer le noir dans les endroits habités. Le jour se lève, la justice doit trancher et saisir tous les biens réélus élus locaux. Le retour à la case de départ est un principe qui régit la morale et réhabilité le bien contre le mal et les maux
Commentaire n°287017 :
A priori, c’est triste de constater une telle étendue de terre agricole transformée en zone d’activité. C’est déjà une agression contre la nature. Cela fait partie de la bureaucratie entre apc et la sonelgaz. Il y’en a malheureusement un entêtement outrageux des responsables. Ils sont vraiment stupides et idiots qui ne peuvent pas constater cette aberration de reprendre la même étude et poser des poteaux l’un coté de l’autre avec un grain d’intelligence ils pouvaient alterner les poteaux mettre l’éclairage au milieu de deux poteaux d’alimentation. Pauvre Algérie qui donne le pouvoir à des singes.
khier :
c est du costaud ! il fallait y penser, ils sont vraiment fort et ingénieux , nos ingénieurs, peut on avoir l adresse des universités qui les ont formés, j ai envie de m inscrire pour prendre des cours.
Tyrageosaure :
La critique est aisée, mais l’art est difficile. Il faut savoir que la Sonelgaz n’autorise pas plus de 30 ampères par poste de distribution pour l’éclairage public soit à peine de quoi alimenter une douzaine de lampes de 250w sur les poteaux de cet organisme, ce qui oblige les communes à construire des postes de distribution dédiés uniquement à l’éclairage public avec tout ce qui va avec, poteaux, câbles souterrains, etc. Renseignez-vous !
setifien :
Peut-on trouver la même absurdité dans un autre pays ???? Il serait merveilleux de savoir ce qui c’est passé et que les responsables qui ont dû détourner un maximum d’argent le rendent et un petit tour en prison pour réfléchir sinon ont encourage le peuple a magouillé et volé le pays sans se cacher..,,,,,,,
Commentaire n°287022 :
Pour les grands consommateurs d’électricité, la Sonelgaz oblige un abonnement HTA (haute tension type A) 5.5 ,15 ou 30 kv, ce qui est techniquement logique et nécessaire. Le comptage de l’énergie destinée à l’éclairage se fait au poste de transformation HTA-BT, et les câbles aériens sont combinés en parallèles (distributions, éclairages) Alors nous ne seront pas encore une fois idiots pour mettre 02 postes ou 02 transformateurs cote à cote. Ceci dit rien n’empêche de partager les mêmes poteaux et les mêmes câbles (Torsadés). Il faut être vraiment un idiot pour cautionner cette aberration. Voir image HTA + BT + éclairage sur le même poteau)
Commentaire n°287023 :
Sonelgaz ou APC ou Wilaya, c’est cercle vicieux qui n’utilise que l’argent du trésor (argent publique) A cause de manque de compétences et de coordination, les solutions optimales ne sont pas prises en considération et chacun dans son ignorance ne fait que ce qu’il dans la tête. La lampe d’Edison, incandescence, halogène ou à gaz font partie de l’histoire. Les APCs se sont mis aux LEDs. Il y’en a de quoi mourir de rire. https://www.youtube.com/results?search_query=alg%C3%A9rie%2Binsolite
khali :
Un projet est une enveloppe budgétaire à consommer . Comment ? C’est plutôt un gâteau à partager entre corrompus corrupteurs et intermédiaires. Finalité, plus il y a des projets plus il y a de quoi se servir. Dans ce cas précis c’est des projets différents gérés par le même acteur le maire (AL OUMDA) . LE CAÏD . +++ DANS LE MÊME CADRE ET LE MÊME ORDRE DE SIMILUTUDE DANS LA FACTURATION À LA PIÈCE, LA MAIRIE DE LA VILLE D’EL-EULMA A EU LINGEGNIEUSE IDÉE DE PLACER LES PLAQUE DIDENTUFUCATION DES RUE DE LA VILLE . ELLE A HONNORER LE PAYEMENT DE PLAQUES PAR DIZAINE , PLACÉES DES 2 CÔTÉS DE CHAQUE RUE (DÉBUT. MILIEUX ET FIN ) SOIT AU TOTAL UNE FACTURE SALÉE POUR LE TRESORT PUBLIC. pourxrepondre à l’auteur du post qui veut savoir s’il existe d’autres contrées qui s’inspire de ce mode de gestion, je vous invite à visiter la ville de eulma pour faire le constat de visue. Qui PAYe la FACTURE ? Qui encaisse le surplus ? Qui est le perdant ? Qui sont les gagnants ? Qui est le malheureux et lheurux élu qui consacre son temps à (...)
Djafari :
Au pays de la mafia-dictature il est de bon usage de manger et laisser manger. Du Président au Général, du ministre au Wali, du Chef de Daïra au Raïs el baladyat, du député au sénateur. La corruption est activement active de la base au sommet de la pyramide. L’enrichissement personnel est ainsi légalisé avec une hiérarchisation des subsides en fonction de la fonction. Pendant ce temps le peuple esclave assume son indigence la tête dans les sous sols... de la pyramide.
merouche charaf :
salam oualikoum-comme dit le journaliste un seule poteaux équipe de paneaux solaire sufi. et il éxiste le systémde ligne éléctrique antérer ou léléctriciter sans cable éléctrique haute tension d’une borne a une otre comme pour le wifi et téléphone portable mais sa n’éxiste pas dans les pays déveloper. mais il éxiste une nouvelle técnologie le freevolt convertit la 4G en électricité sa peut étre intéresant dans les ville et village algériens .Michael Faraday de l’électromagnétisme https://www.youtube.com/watch?v=4l6mMnKW70s et https://www.youtube.com/watch?v=vqenJBZTwmQ
Oran Top :
On avancera jamais ! Venez voir à Oran , soit disant 2 ème capital d’Algérie. Ils construisent de nouveaux quartiers et même pas de trottoirs !!!!!! Les gens marchent dans la rue !!!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus