Accueil > Sétif profond >

APC de Tizi N’Abraham (Sétif) Vers un retrait de confiance au P/APC ?

lundi 10 avril 2006, écrit par : Farid Benabid, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

Le maire de la commune de Tizi N’Braham (daïra de Maoklane), située à 70 km au nord-ouest du chef-lieu de la wilaya de Sétif, est plus que jamais contesté par ses pairs qui exigent son départ, lui reprochant sa mauvaise gestion. Dans un document remis à notre bureau, les contestataires au nombre de 6 (2 FFS, 1 FLN, 1 PRA, 1 indépendant et 1 RND), sur les 9 que compte le conseil communal, lui reprochent son comportement inadmissible. En effet, le 14 mars dernier, le maire convoque une assemblée.
En s’absentant sans s’excuser, la réunion est annulée, alors que le règlement stipule qu’il doit désigner une autre personne pour le remplacer.
En date du 23 mars, le même conseil sollicite une assemblée que le maire refuse. Une deuxième est également refusée par ledit maire, le 27 mars, et à laquelle il n’a pas répondu. Devant cette attitude, le 3 avril, le conseil communal s’est réuni au siège de l’APC, et, malgré l’absence du premier responsable, un PV de la délibération a été authentifié par un huissier de justice de Bougaâ dans la même journée.
Un retrait de confiance de 6 membres a été notifié et adressé au wali et au chef de daïra, dont nous avons une copie.

Farid Benabid


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus