Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Accord entre l’APC de Sétif et la Direction de l’éducation

mercredi 14 juin 2006, écrit par : Bougaa

Mettre fin aux queues interminables constatées à longueur d’année, devant les guichets de l’état civil de l’APC de Sétif, relève de l’impossible, surtout à la veille de chaque rentrée sociale.
Aussi, en attendant l’informatisation de l’état civil, les élus locaux, lors de la dernière session ordinaire, ont proposé de travailler en étroite collaboration avec la direction de l’éducation, afin de faciliter aux écoliers l’obtention des extraits de naissance. Cette dernière est donc chargée d’établir une liste d’élèves ayant besoin d’un certificat de naissance, la transmettre aux services de l’état civil qui se chargera ensuite de les délivrer aux établissements scolaires.
Cette opération, au cas où elle est appliquée, mettra sans doute fin aux interminables va-et-vient des nouveaux scolarisés et de leurs parents, sur les guichets de l’état civil.
Par ailleurs, une autre variante a été abordée par ces mêmes élus, qui ont carrément suggéré à la direction de l’éducation de ne plus exiger un acte de naissance original (du registre). “Je ne comprends pas pourquoi les établissements scolaires exigent des extraits originaux. D’ailleurs, certains établissements le font chaque année. Dans ce cas, je ne vois pas l’utilité d’une annexe de l’état civil dans les cités”, dit un élu. Un autre renchérit : “il est préférable de garder le dossier de l’élève pendant tout le cursus scolaire. Pourquoi leur demande-t-on de renouveler le dossier chaque année ?” Notons que l’APC de Sétif délivre, chaque jour, des milliers d’extraits de naissance. Le plus chanceux est celui qui se lève tôt !

Faouzi Senoussaoui
Source:Liberte


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus