Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Incendie spéctaculaire au niveau de l’usine Samsung de Sétif

dimanche 20 juillet 2014, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

L’incendie qui s’est déclaré dimanche soir dans l’enceinte de l’usine-Samha-Samsung" d’équipements électroménagers de Sétif, a totalement détruit les unités de production de réfrigérateurs, de climatiseurs et de lave-linges s’étalant sur une surface de 20.000 m2, a-t-on appris, lundi, auprès de la Protection civile. 

Le sinistre qui s’est déclaré peu avant la rupture du jeûne a entièrement ravagé cette partie de l’usine ainsi que ses équipements, et a occasionné l’effondrement du plafond en acier, a souligné à l’APS le chargé de la communication auprès de la direction de wilaya de la Protection civile, le lieutenant Ahmed Lamamra, précisant que l’usine s’étend sur une superficie de 90.000 m2.    

Les unités de la Protection civile ont pu circonscrire l’incendie avant qu’il ne se propage vers le pavillon B où sont produits des téléviseurs et des équipements de réception numérique, ainsi que le parc des équipements et le magasin découvert (en plein air) et le lieu de stockage de l’oxygène et de l’azote, a indiqué la même source en ajoutant que toutes les autres unités situées à proximité de l’usine Samsung, à l’instar de l’entreprise-Iris" ont été épargnées par le feu.    

"L’incendie n’a été circonscrit qu’après plus de 3 heures de lutte en raison des explosions provoquées par les produits chimiques inflammables survenant à chaque fois, favorisant l’extension des feux et la propagation de fumées toxiques", a encore indiqué la même source, avant de préciser que l’intervention de la Protection civile s’est achevée vers 1 h du matin.    

Cinq (05) unités de la Protection civile stationnées à Sétif, en plus des unités d’interventions dépêchées des communes d’El Eulma, de Ain Oulmène, de Ain El Kebira et de Hammam Sokhna, dotées de 18 camions anti-feu, de 4 générateurs électriques, de 4 pompes à eau mobiles, de 4 ambulances, de 2 camions pourvus d’échelles télescopiques et 4 camions de transport d’équipements ont été mobilisées pour maitriser la situation, en plus des équipements d’éclairage mis à disposition par la sûreté de wilaya, a-t-on indiqué.    

Cette intervention a également bénéficié de l’aide de plusieurs unités d’intervention venues avec d’importants équipements anti-incendie depuis les wilayas de Bordj Bou Arreridj, de Mila, de Batna, de Constantine et de Bejaïa, selon le lieutenant Lamamra. Accompagné du directeur de la Protection civile de Sétif et de plusieurs cadres de ce corps constitué, le wali, Mohamed Bouderbali, s’est déplacé pour superviser l’opération, a-t-on noté.    

Les éléments de la Protection civile étaient toujours sur les lieux, dans la matinée de lundi, accompagnés des agents des services de la sûreté nationale, pour les besoins de l’enquête destinée à déterminer l’origine de cet incendie qui n’a provoqué aucune perte humaine. Il s’agit du-plus grand et du plus dangereux incendie survenu dans la wilaya de Sétif depuis 1990, date de la destruction par feu de l’unité de l’ex-ENPC" (Entreprise nationale du plastique et du caoutchouc).


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus